Impression d’armes en 3D : polémique aux États-Unis


Autoriser de mettre le mode emploi de la fabrication d’armes en 3D qui n’ont pas de numéro de série et ne sont pas capté par des détecteurs de métaux serait-ce vraiment intelligent ? Il semble que le gouvernement Trump soit d’accord. C’est une réponse ignoble pour toutes les victimes des fusillades de ce pays.
Nuage

 

Impression d’armes en 3D : polémique aux États-Unis

 

Ces armes à feu, faites de polymère, ne... (ARCHIVES)

Ces armes à feu, faites de polymère, ne peuvent être remarquées par des détecteurs de métaux.

ARCHIVES

 

LISA MARIE PANE
Associated Press

Une coalition de groupes réclamant un plus grand contrôle des armes à feu aux États-Unis a déposé une demande d’appel devant un tribunal fédéral, jeudi, pour tenter de bloquer une récente décision de l’administration Trump qui permettra la publication de modes d’emploi pour fabriquer des armes à feu avec une imprimante 3D.

Ces armes à feu, faites de polymère, ne peuvent être remarquées par des détecteurs de métaux. Il est par ailleurs impossible de suivre leur trace parce qu’elles sont fabriquées de façon artisanale et n’ont pas de numéro de série.

Le département d’État a déterminé à la fin du mois de juin que les instructions pour fabriquer ces armes pouvaient être rendues publiques. Cette décision a permis de résoudre un différend de longue date avec le militant cryptoanarchiste Cody Wilson, qui réclamait le droit de publier ce mode d’emploi.

M. Wilson possède une société établie au Texas qui se spécialise dans la conception d’armes à feu sur le mode «open source» (logiciel libre défini par les utilisateurs), qui peuvent être fabriquées avec une imprimante 3D.

Jeudi, des groupes favorables au contrôle des armes à feu ont demandé à un tribunal fédéral d’obtenir une injonction temporaire pour empêcher la décision du département d’État d’entrer en vigueur.

http://www.lapresse.ca/

5 réponses à “Impression d’armes en 3D : polémique aux États-Unis

  1. Aussi paradoxal que cela puisse paraître, je reste assez partagé quant à la détention d’armes à feu.

    L’on nous montre toujours les crimes, etc… Mais jamais combien de vie ont été sauvé grâce à des personnes portant une arme à feu sur eux et qui par l’intimidation ont pu sauver une vie ou des vies menacées par une personne ou des groupes malintentionnés. Egalement combien de vols de magasins évités….

    • oui je comprend sauf qu’en ayant pas de controle et de meilleurs contrôle il est encore plus difficile de voir si une personne est dangereuse ou pas selon mon avis, et si en plus il n’y a pas de numéro de série ou quelque chose pour s’accrocher pour identifier une arme .. comme les arme 3D il sera encore plus difficile de trouver ou de prouver qu’une personne est coupable d’un crime

      • Aux niveaux des numéros de série et ce que tu développes : j’adhère.

        Ils pourraient aisément proposer des armes à feu avec empreinte biométrique plus une validation psychologique.

        Cela pourrait peut-être diminuer drastiquement beaucoup de crime.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s