L’extrême finesse du papier découpé pour ces fleurs et créatures marines


L’art du découpage peut paraître facile, mais quand on utilise un couteau à lame rétractable avec une précision extrême demande une grande dextérité et beaucoup de passion.
Nuage

 

 

L’extrême finesse du papier découpé pour ces fleurs et créatures marines

 

L’artiste japonaise Riki Fukuda ne se sert que d’un cutter, une planche et du papier pour réaliser ces designs ultra détaillés.

Elle expérimente régulièrement de nouveaux matériaux et on peut voir l’évolution de son travail sur Twitter.

 

http://www.laboiteverte.fr/

7 réponses à “L’extrême finesse du papier découpé pour ces fleurs et créatures marines

      • Je pense simplement que certaines passions se confondent avec de l’obsession, pour le plus grand plaisir de ceux qui apprécient ces œuvres magnifiques, j’en conviens. Je ne peux cependant m’empêcher de croire qu’elles émanent d’esprits où la minutie extrême dont il faut être porteur pour réaliser ces œuvres rend probablement ces personnes peu socialisantes. Je me trompe peut-être.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s