L’âme


La beauté physique est éphémère et peut être trompeuse. Alors que les actions, et la moralité d’une personne ont plus d’importance, pourtant ces facettes sont trop souvent négligées.
Nuage

 

L’âme

 

 

Si vous yeux voyaient l’âme des gens au lieu de leurs corps. l’idéal de beauté serait complètement différent

Manumax

Le Saviez-Vous ► Quels sont les parasites qui pondent sous la peau ?


C’est le genre d’expérience qu’on ne voudrait pas du tout vivre. Ces petits parasites sont en plus affreux.
Nuage

Quels sont les parasites qui pondent sous la peau ? 

 

Oui, il y a des créatures qui vivent à l’intérieur de notre peau ! Alors, préparez-vous à vous gratter. Découvrez ces parasites qui pondent leurs œufs dans de nombreuses zones du corps humain.

Faites connaissance avec le sarcopte et l’œstre, deux parasites humains que vous n’aimeriez pas croiser…

Le sarcopte, responsable de la gale

Le sarcopte (Sarcoptes scabiei) est un minuscule insecte, trop petit pour être visible à l’œil nu, qui possède un corps rond et six pattes. Il est responsable de la gale. Un humain touché porte généralement dix à douze parasites adultes. Le mâle meurt après la reproduction mais la femelle se niche dans les couches supérieures de l’et pond un à trois œufs par jour. Elle laisse également une traînée de couleur sombre : ses excréments.

Parmi les endroits favoris des sarcoptes, citons les mains, les poignets, les aisselles et les organes génitaux. Les œufs et les excréments déclenchent des réactions allergiques au niveau de la peau, qui entraînent de sévères démangeaisons.

Si vous êtes malchanceux et avez été infecté par la « gale norvégienne », la forme la plus grave et la plus contagieuse, préparez-vous à avoir des milliers de sarcoptes dans la peau… Vos mains, vos pieds et votre tronc pèleront et se couvriront de croûtes où se dissimuleront d’innombrables animaux.

Le sarcopte (Sarcoptes scabiei) est un des nombreux parasites qui pondent sous la peau. © Kalumet, Wikipédia

Le sarcopte (Sarcoptes scabiei) est un des nombreux parasites qui pondent sous la peau. © Kalumet, Wikipédia

L’œstre, une larve sous la peau

L’œstre est un autre parasite humain potentiel. Un mois après son retour du Costa Rica, Tanya Andrews remarqua une bosse douloureuse sur sa tête. Elle supposa qu’il s’agissait d’un abcès, jusqu’à ce que la bosse commence à onduler. Il s’avéra que c’était la larve d’un œstre. Lorsque Tanya était au Costa Rica, un moustique avait déposé un minuscule œuf sur son crâne. Il avait éclos et une larve en était sortie, qui s’était logée sous sa peau et avait commencé à grossir.

Pour traiter le parasite, les médecins l’enduisirent de vaseline. Les larves ont besoin d’air pour respirer et, quand la vaseline empêcha l’air d’arriver, la larve fut asphyxiée et mourut. Une fois la larve morte, les médecins purent l’extraire du cuir chevelu avec une pince à épiler.

Dans un autre cas répertorié, une femme canadienne rentra d’un séjour au Pérou et découvrit une grosseur juste au-dessus de sa cheville. Elle se rendit dans une clinique de Toronto et le médecin remarqua du mouvement dans la grosseur. Au cours de l’examen de la patiente, il trouva d’autres grosseurs et retira au total onze larves d’œstre toutes frétillantes

.

https://www.futura-sciences.com/

Une fillette parmi des enfants poignardés est décédée


Aux États-Unis, ils ont vraiment un problème avec les armes et leur violence. Il semble qu’un homme aurait frappé avec l’aide de son couteau, tout ceux qu’il pouvait atteindre qu’il soit adulte ou enfant. Une des petites filles n’a pas survécu à ses blessures. Cela serait sous le signe de vengeance pour avoir été expulsé alors qu’il était hébergé chez une de ses connaissances.
Nuage

 

Une fillette parmi des enfants poignardés est décédée

 

L'attaque s'est passée dans une résidence à loyers... (photo Meiying Wu, Idaho Statesman, par l'entremise de l'Associated Press)

L’attaque s’est passée dans une résidence à loyers modérés de l’État de l’Idaho abritant de nombreuses familles de réfugiés, notamment de Syrie, d’Irak et d’Éthiopie.

PHOTO MEIYING WU, IDAHO STATESMAN, PAR L’ENTREMISE DE L’ASSOCIATED PRESS

 

Une fillette de trois ans grièvement blessée parmi des enfants poignardés samedi par un agresseur dans le nord-ouest des États-Unis est décédée lundi, a annoncé la police, en précisant que sept victimes restaient hospitalisées.

Cette attaque perpétrée lors d’une fête enfantine d’anniversaire dans l’État de l’Idaho a choqué le pays. L’auteur présumé des coups a été interpellé, a indiqué dimanche la police de la ville de Boise.

La petite fille, évacuée par voie aérienne dans l’État voisin de l’Utah pour y être soignée, n’a pas survécu à ses blessures, a rapporté la police dans un bref communiqué lundi.

L’homme accusé d’avoir frappé à l’aveugle trois adultes et six enfants devait comparaître lundi dans un tribunal pour sa mise en accusation formelle.

Timmy Kinner, un Américain de 30 ans de Los Angeles, sera poursuivi pour meurtre et coups et blessures avec circonstances aggravantes, la plupart des blessés étant des enfants.

L’attaque s’est passée dans une résidence à loyers modérés abritant de nombreuses familles de réfugiés, notamment de Syrie, d’Irak et d’Éthiopie.

Timmy Kinner aurait commis son geste après avoir été expulsé de cette résidence où il avait été hébergé quelques jours par une connaissance, a expliqué le chef de la police de Boise, Bill Bones.

http://www.lapresse.ca/i

L’Iran accuse Israël de lui « voler ses nuages » pour assécher le pays


On peut accuser bien des horribles choses à Israël, mais voler les nuages ou la neige dans le but de créer une grande sécheresse en Iran, c’est aller un peu trop loin dans ces accusations. Prétendre que les changements climatiques que ce sont justes les étrangers responsables …. En fait c’est tout le monde, et nous subiront tous des conséquences.
Nuage

 

L’Iran accuse Israël de lui « voler ses nuages » pour assécher le pays

 

Crédits : pixabay

par  Mehdi Karam

L’Iran fait actuellement face à un épisode de sécheresse radical. Au point d’alerter la suspicion de certains, que l’explication naturelle ne convainc pas.

Parmi eux, Gholam Reza Jalali, commandant de la Défense passive iranienne.

Pour lui, « le changement climatique en Iran est suspect » et n’est en aucun cas le fruit du hasard climatique.

Lors d’un colloque national sur la protection des populations, le 2 juillet, Jalali a accusé ouvertement Israël de « vol de nuages », rapporte l’AFP.

Et l’homme de détailler son propos : « L’ingérence étrangère est soupçonnée d’avoir influé sur le changement climatique. Des centres scientifiques du pays ont mené une étude sur ce sujet et leurs résultats confirment l’hypothèse ».

 Selon le commandant, la sécheresse serait due à « Israël et un autre pays de la région », qui, avec des « équipes conjointes, travaillent de sorte à ce que les nuages qui entrent dans le ciel iranien soient incapables de déverser de la pluie ». Pire encore, « en plus de cela, [l’Iran] fait face à un phénomène de vols de nuages et de neige » termine d’accuser Jalali.

Pas fou, il a également dégainé une étude scientifique – sans citer de source précise – pour soutenir sa thèse. Selon lesdits travaux, au-dessus de 2200 m d’altitude, toutes les zones montagneuses, de l’Afghanistan à la Méditerranée, sont recouvertes de neige… mais pas l’Iran. Indignée par de telles diatribes, l’agence de météorologie nationale n’a pas tardé à réagir.

« Le général Jalali a probablement des documents sur ce sujet dont je n’ai pas connaissance, mais sur la base des connaissances météorologiques, il n’est pas possible qu’un pays vole la neige ou des nuages » a statué Ahad Vazife, directeur de la météorologie nationale.

Drôle d’ambiance en Iran.

Source : AFP

http://www.ulyces.co/

Les enfants de la grotte recevront 4 mois de vivres et des cours de plongée


Les 12 enfants et l’entraineur de football (soccer) qui ont été retrouver en Thaïlande, risque de rester plus longtemps que prévu. Étant donné les fortes pluies, les inondations, ils avaient été obligé d’aller plus profondément dans la grotte sans pouvoir revenir. Maintenant, malgré que les secouristes pompent l’eau, ils prévoient de leur donner des vivres et médicaments pour quelques mois, dans le but de leur donnée des cours de plongée. Me semble qu’il y a assez de génie sur terre pour avoir une idée plus rapide et sécuritaire.
Nuage

 

Les enfants de la grotte recevront 4 mois de vivres et des cours de plongée

 

© afp.

THAÏLANDE Les 12 enfants et leur entraîneur de football retrouvés vivants après neuf jours passés dans une grotte du nord de la Thaïlande vont recevoir quatre mois de vivres et des leçons de plongée, a annoncé l’armée mardi alors que les secours font face à une évacuation délicate.

Les enfants, âgés de 11 à 16 ans, ont été découverts avec leur entraîneur de 25 ans par des plongeurs britanniques tard lundi, émaciés mais « sains et saufs ». Le groupe était perché sur un rebord situé loin dans les méandres de cette grotte située au fin fond du nord de la Thaïlande, à la frontière avec la Birmanie et le Laos, où ils ont été piégés le 23 juin par la montée des eaux.

Les secours, qui se préparent à l’idée que les enfants pourraient passer encore pas mal de temps dans le réseau souterrain, leur ont fait parvenir des vivres et des médicaments, en particulier des gels riches en calories et du paracétamol.

« (Nous allons nous) préparer à envoyer des vivres supplémentaires pour tenir au moins quatre mois et former les 13 (membres du groupe) à la plongée tout en continuant d’évacuer l’eau » du réseau souterrain complexe, a déclaré le capitaine Anand Surawan, de la marine thaïlandaise, cité par les forces armées.

La découverte des enfants a plongé la Thaïlande dans la liesse après des journées de recherches difficiles, entravées par des pluies torrentielles et les inondations.

« Nous avions dit que c’était mission impossible car il a plu chaque jour (…). Mais grâce à notre détermination et à nos équipements, nous avons combattu la nature », a déclaré le gouverneur de la province de Chiang Rai Narongsak Osottanakorn.

« Les médecins nous ont conseillé de prévoir différents types de médicaments pour prévenir les infections et autres maladies », a-t-il poursuivi, précisant que du personnel médical était parvenu jusqu’aux enfants.

https://www.7sur7.be/

À 11 ans, elle imagine une corbeille intelligente pour lutter contre le gaspillage


    Une jeune fille de 11 an a créé en Angleterre une corbeille intelligente qui peut éviter du gaspillage de fruits, légumes, et même fromage. Son invention pourrait être commercialisée.
    Nuage

     

À 11 ans, elle imagine une corbeille intelligente pour lutter contre le gaspillage

 

La corbeille mise au point par Rumaan Malik vous prévient lorsque la date limite de consommation approche.

Jeter des fruits car vous avez « oublié » de les manger et qu’ils ne sont plus comestibles, cela vous arrive (trop) souvent? Rumaan Malik a trouvé la solution.

Lauréate d’un concours d’inventions organisé par un supermarché en ligne britannique, la jeune fille de 11 ans a été recompensée pour son « Alarm Cup », une corbeille de fruits qui vous rappelle qu’il est temps de consommer son contenu, relate The Independent.

Le principe? Il est très simple. Vous programmez une date limite d’utilisation lorsque vous placez les fruits dans la corbeille. Deux jours avant l’échéance, vous recevez une alerte.  D’autres aliments comme le fromage et les légumes peuvent être placés dans cette corbeille intelligente.

L’invention de Rumaan Malik est en passe d’être commercialisée par Ocado, l’enseigne à l’origine du concours.

https://www.7sur7.be/