En Suède, les archéologues reconstituent l’histoire terrifiante d’un fort du Vᵉ siècle


Un village en Suède au V e siècle a témoin d’un massacre des villageois pendant le repas. Tout le monde y a passé, même les enfants. Ils sont mort dans les maisons, près des palissade, partout. Curieusement, depuis ce temps, tout est resté intact, comme si le temps avait été arrêté jusqu’à temps que les scientifiques étudient l’endroit. Que c’est t’il passé ? Peut-être des bandits qui ont rafflé toutes ces vies, mais il ne semble pas y avoir de vol ! Ou le village était devenu une renommée que la jalousie s’en est mêlée ?
Nuage

 

En Suède, les archéologues reconstituent l’histoire terrifiante d’un fort du Vᵉ siècle

 

Crédits : Kalmar County Museum

par  Nicolas Prouillac

Le 24 avril, des scientifiques suédois ont publié dans la revue Antiquity les conclusions de leur enquête sur l’un des sites archéologiques les plus macabres jamais découverts.

Le fort circulaire (ou ringfort) de Sandby borg, situé sur l’île d’Öland, au sud-est de la Suède, a jadis été le théâtre d’un atroce massacre. Il y a plus de 1 500 ans, les villageois qui l’habitaient ont été sauvagement assassinés par des maraudeurs, qui se sont repus de leurs souffrances et ont quitté le fort sans emporter leurs richesses. Depuis ce jour, l’endroit est resté comme pétrifié.

Crédits : Sebastian Jakobsson

Cette nouvelle étude témoigne des terribles dangers qui rôdaient en Scandinavie à l’époque moyenâgeuse. Les scientifiques, menés par Clara Alfsdotter et Helena Victor, ont étudié le ringfort du Ve siècle avec la plus grande minutie durant trois ans pour reconstituer le drame horrifique qui s’y est produit. À cette époque, l’enceinte du fort de Sandby s’élevait à cinq mètres de hauteur et abritait des dizaines de maisons dont les habitants de manquaient de rien. Jusqu’au jour où la mort est venue les faucher.

Crédits : Kalmar County Museum

Les squelettes de 26 villageois ont été déterrés pour l’heure, dont certains sont ceux d’enfants. Les fouilles s’étendant sur moins de 10 % de la surface habitée du fort, les archéologues s’attendent à mettre au jour d’autres carcasses dans les prochaines années. Certains squelettes ont été retrouvés dans leur maison, à l’endroit même où ils sont morts, quand d’autres étaient éparpillés le long de la rue circulaire du fort. La position des corps et les objets retrouvés indiquent que les habitants ont été surpris à l’heure du repas. Des marmites étaient encore sur le feu quand les assassins ont envahi le village fortifié, n’épargnant personne. D’après les blessures que présentent les squelettes, certains sont morts sur le coup, d’autres ont agonisé longuement avant de rendre l’âme.

Crédits : Kalmar County Museum

Les archéologues ont été stupéfaits de réaliser que rien, depuis le jour du massacre, n’avait été touché dans le fort. Ni corps enterrés, ni coffres pillés.

« Les indices laissent penser qu’aucun survivant ou habitant de l’île ne s’y est aventuré plus tard », écrivent les chercheurs. 

L’île d’Öland comptait pourtant une quinzaine de forts semblables à la même période. La rumeur de l’horreur qui avait frappé celui de Sandby – colportée par un survivant ? aura probablement dissuadé les badauds de s’y rendre, de peur d’y croiser les âmes errantes des pauvres villageois. Les archéologues ont d’ailleurs raconté au Guardian que les habitants de l’île leur avait déconseillé de s’aventurer dans les ruines du fort. Mais qu’est-il donc arrivé à Sandby borg ? Qui sont les auteurs de cette tragédie ?

Ces questions restent en suspens, mais les archéologues ne désespèrent pas de reconstituer entièrement le récit une fois que leur travail sera achevé. Pour l’heure, on peut imaginer que les villageois ont été victimes d’une horde de bandits assoiffés de sang. Mais dans ce cas, l’absence de pillage est une véritable énigme. L’autre hypothèse que formulent les chercheurs veut que les habitants du fort, visiblement riches, devaient jouir d’une position dominante sur l’île. À une époque où les barrières de la civilisation étaient aussi précaires que dans Game of Thrones  ou The Walking Dead, peut-être ont-ils fini par susciter une jalousie dévorante chez leurs voisins…

Crédits : Kalmar County Museum

Source : Cambridge University Press

http://www.ulyces.co/

2 réponses à “En Suède, les archéologues reconstituent l’histoire terrifiante d’un fort du Vᵉ siècle

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s