D’où vient l’expression «Échec et mat» ?


Échec et Mat est une expression qu’on utilise parfois, mais c’est surtout une expression que l’on utilise dans un jeu de stratégie, les échecs. . C’est en Inde, puis en Perse que commencent les premiers balbutiements de ce jeu puis plus tard avec les Arabes, il devient le jeu que nous connaissons aujourd’hui ainsi que cette  élocution échec et mat
Nuage

 

D’où vient l’expression «Échec et mat» ?

D'où vient l'expression «Échec et mat» ?

Par  Alice Develey

EXPRESSION POPULAIRE – La formule est souvent entendue à la fin d’une partie d’échecs mais également, par extension, pour signifier une défaite. D’où vient cette curieuse locution ?

Philippe II d’Espagne, Charles Quint, Napoléon Bonaparte, Ivan IV le Terrible… Il a conquis tous les rois. Par jeu certes, mais aussi et surtout par stratégie. Car celui qui accepte de jouer sa partie se doit de se concentrer pour éviter de perdre la tête et ainsi devenir le maître des «échecs»! Mais d’où vient donc ce terme qui a gagné nos cours et la littérature, jusqu’à nos pellicules avec Bons baisers de Russie (1963) ou encore L’affaire Thomas Crown (1968)?

Une histoire qui loin de débuter parmi les plaisirs châtelains de notre feu royauté, trouve en réalité ses racines à mille lieues de notre belle contrée. En effet, les premières traces de notre jeu d’échec remonteraient au Ve siècle de notre ère, en Inde. Selon les récits, il serait d’abord né sous le doux nom de «chaturanga», un ancien jeu à quatre rois qui mêlait stratégie et jeu de dés. Populaire, le passe-temps se serait par la suite exporté en Perse, pour donner le «chatrang» ou «shatrang». Mais attention plus de hasard ici! Il ne reste plus que deux rois, appelés «shah», évidemment, en persan.

Précisons pour l’anecdote, ainsi que le consigna Luca Canali dans son livre Jules César à Jésus-Christ, que le mot «shah», tout comme les termes «tsar» et «kaiser», dérive du mot latin Caesar, qui a donné le chef en latin vulgaire.

Voltaire aurait pu se faire «échec et mat»

S’il ne fait aucun doute aujourd’hui, comme l’explique Harrold J.R. Murray dans son livre Une histoire des échecs, que le jeu est issu de l’indo-persan, il ne faut pas oublier que ce sont les Arabes, qui, à la suite de grandes invasions, donnèrent vie aux premières théories du jeu auquel nous jouons aujourd’hui.

Le monde arabe s’appropriera en effet le jeu, en rebaptisant le mot «shah» en «sheykh» pour désigner «les échecs», puis la locution «shah mat» en «sheykh mat» (échec et mat) littéralement«mort du roi» avant de le recodifier.

Aussi plaisant que redoutable, le jeu saura conquérir le cœur des joueurs pour traverser la Méditerranée et enfin rejoindre la France aux environs du XI-XIIe siècles. Le Trésor de la langue française note une première apparition du mot «échec» en 1100 chez Roland et quelques années plus tard, chez Chrétien de Troyes, dans Perceval. Claude Duneton identifiera quant à lui la formule «être mat» dans le Roman de la Rose au XIIIe siècle:

«D’estre mat n’avoient-ils garde

puisque sans roi se combattoient»

Et l’auteur la repèrera sous la forme «échec et mat» sous la plume de d’Alembert. Voici son récit:

«Voltaire jouait aux échecs avec un jésuite qu’il avait invité chez lui, ce qui attira l’inquiétude de son ami d’Alembert: ” Je crains -écrivait-il- que le prêtre ne joue quelque mauvais tour au philosophe et ne finisse par lui damer le pion, et peut-être le faire échec et mat».

Le roi est mort, vive le roi!

http://www.lefigaro.fr/

Il tue le chien de son voisin et l’invite à manger son animal


Un très mauvais voisin qui en plus avoir tué le chien, il invite quelques personnes avec le propriétaire du chien à mangé l’animal. En Corée du Sud, manger du chien fait partie de la tradition, mais les lois changent et ce mets diminue au pays. Le propriétaire à été arrêté
Nuage

 

Il tue le chien de son voisin et l’invite à manger son animal

 

 

Photo d’illustration. © photo news.

Source: The Guardian

Irrité par les aboiements du chien de son voisin, un Coréen a tué l’animal après l’avoir assommé. L’histoire sordide aurait pu s’arrêter là. Mais le fermier de 62 ans en a décidé autrement…

En Corée du Sud, un fermier de 62 ans fou de rage a tué le chien de son voisin. Les aboiements constants de l’animal irritaient cet habitant. Il a alors jeté une pierre sur la tête du chien qui lui a fait perdre connaissance et il l’a ensuite étranglé avant de le faire cuire. Ce Coréen ne s’est pas arrêté là. Après cet acte, il a invité ses voisins à venir manger l’animal, y compris le propriétaire.

Un autre voisin ayant informé le propriétaire de ces faits sordides, le fermier de 62 ans a du reconnaître son crime. L’affaire a alors pris des proportions énormes à la suite d’une pétition en ligne, lancée par une fille de la famille afin que l’agresseur soit puni. Celle-ci a recueilli plus de 15.000 signatures.

Mets délicat, la viande de chien est adorée en Corée du Sud. Bien que sa consommation ait chuté, chaque année plus d’un million de chiens sont mangés dans le pays. Néanmoins, une loi est venue restreindre cette consommation. En effet, en cas de maltraitance animale, les contrevenants risquent une peine allant jusqu’à deux ans de prison.

Le fermier de 62 ans est dans de sales draps.

http://www.7sur7.be/7s7/

De nombreux Américains oublient leurs armes chargées dans les WC publics


Aux États-Unis, les armes si chères au coeur de beaucoup d’Américains semble manqué de responsabilité face à leurs joujoux. Oublier quelques choses dans les toilettes ca nous arrive, mais une arme, c’est inadmissible. Cela peut être dans n’importe quel endroit comme une école, un avion, … Parait-il qu’il n’a pas vraiment eu d’incident grave, enfin pour l’instant …
Nuage.

 

De nombreux Américains oublient leurs armes chargées dans les WC publics

 

/

Une foire aux armes à Miami en février 2018. MICHELE EVE SANDBERG/AFP

Repéré sur Washington Post, Splinter

Repéré par Claire Levenson

Que ce soit à l’école, au parlement ou dans un avion, les propriétaires d’armes, y compris de nombreux policiers, oublient souvent leurs pistolets aux toilettes.

Après la fusillade qui a fait dix-sept morts dans un lycée de Parkland en Floride, un des professeurs de l’établissement s’était porté volontaire pour venir armé en cours. Ce même enseignant vient d’être arrêté à Miami après avoir oublié son revolver chargé dans des toilettes publiques (il a été relâché après avoir payé une caution). L’arme a été retrouvée par un sans-abri ivre qui a appuyé sur la gâchette sans blesser personne.

Ce genre d’incidents est assez commun aux États-Unis. Dans les campus universitaires où les armes sont autorisées, il arrive que des pistolets soient retrouvés dans les toilettes. En février 2018, les étudiants et le personnel de l’University of Texas à Austin ont deux fois été alertés que des armes avaient été oubliées dans les WC.

Le site Splinter a recensé treize cas similaires dans des écoles ou des universités depuis 2014. La plupart du temps, un adulte retrouve rapidement l’arme mais ce n’est pas toujours le cas: en 2016, une enseignante d’une école primaire chrétienne de Pennsylvanie a laissé une arme chargée dans les toilettes et quatre enfants sont allés aux WC avant que quelqu’un ne retire le pistolet.

Ces oublis arrivent aussi souvent à des professionnels de la sécurité. En avril 2017, un Air Marshal, soit un agent de sécurité censé protéger les passagers dans un avion, a oublié son arme chargée aux WC. Et en 2015, le chef de la police du Congrès a annoncé que les policiers chargés de la sécurité des parlementaires américains suivraient une formation spéciale pour leur rappeler de ne pas oublier leurs armes aux toilettes. La même année, trois policiers avaient en effet laissé des pistolets traîner dans les WC du Capitole, et une des armes avait été retrouvée par un enfant qui visitait le bâtiment.

Comme les pistolets sont souvent portés dans un holster à la ceinture, il peut être compliqué de baisser son pantalon et de s’asseoir sur la cuvette des toilettes quand on est armé. Beaucoup de gens préfèrent donc retirer leur pistolet avant de baisser leur pantalon. En 2017, le magazine de la NRA, le lobby des armes, avait même publié un article avec des conseils pour aller aux toilettes armé (ils recommendaient de garder son arme sur soi).

Les oublis dans les toilettes publiques n’ont pour l’instant pas causé de décès, mais presque chaque semaine aux États-Unis, un enfant de moins de douze ans meurt après avoir trouvé une armé chargée qui traînait à la maison.

 

http://www.slate.fr/

Le visage d’une fille de 9 ans utilisé pour promouvoir l’avortement


C’est odieux de promouvoir l’avortement avec l’image d’un enfant ayant des handicaps sévères. Les parents de cette petite fille qui souffre du syndrome de Rett semblent heureux malgré les contraintes. Cette maman a voulu sensibilisé cette maladie et on l’a insulté, menacée et utilisé la photo désignant de sa fille pour l’avortement et naturellement ces trolls sont anonyme, mais la mère a réussit a fermer leurs comptes et effacer tous les commentaires désobligeants
Nuage

 

Le visage d’une fille de 9 ans utilisé pour promouvoir l’avortement

 

Vous ne savez jamais quand quelque chose d’horrible va surgir sur Internet. Malheureusement, cela semble se produire tous les jours.

Il arrive que les gens se servent des réseaux sociaux avec des intentions très peu louables – il existe une multitude de comptes en ligne qui sert uniquement à tyranniser quiconque a une apparence, des actions ou des pensées différentes.

C’est une cruelle vérité et même les enfants ne sont pas à l’abri de cette forme d’abus en ligne. L’intimidation se produit sur les médias sociaux indépendamment de l’âge, du sexe ou du statut social – tant que les gens peuvent se cacher derrière l’anonymat du web et en profiter pour rabaisser les autres afin de se sentir mieux, ils le feront.

Sophia n’est âgée que de 9 ans et pourtant elle a été la cible de gens sans scrupules. Des personnes se sont même abaissées à utiliser son image pour promouvoir l’avortement.

La mère de Sophia, Natalie Weaver, a réagi comme n’importe quelle mère – elle a commencé une croisade contre ces gens remplis de haine dans le but de protéger sa fille.

Au final, elle a remporté une victoire importante…

Twitter / Natalie Weaver

La petite Sophia est née avec une malformation du visage, des mains et des pieds.

Dès le début, elle a été diagnostiquée avec le syndrome de Retts, une maladie cardiaque qui affecte de façon permanente le langage et la motricité des enfants.

Twitter / Natalie Weaver

En raison de son état, la famille de Sophia doit prendre soin d’elle 24 heures par jour, car leur fille a continuellement besoin d’attention.

Bien sûr, la vie n’a guère été facile pour Sophia et ses proches – mais ils ont puisé la force nécessaire et l’espoir pour continuer en s’appuyant les uns sur les autres.

Twitter / Natalie Weaver

Heureusement, Sophia reçoit beaucoup d’amour et de soutien de ses deux frères et soeurs. Tous les deux l’aiment beaucoup !

Twitter / Natalie Weaver

« Elle a eu 22 opérations, » a déclaré Natalie à CNN. « Elle a un tube d’alimentation. Un sac de colostomie. Elle a des convulsions et des crises d’étouffement à cause des malformations et du syndrome de Rett. »

Twitter/ Natalie Weaver

Il n’y a pas longtemps, les choses ont commencé à changer.

Il y a deux ans, il y a eu une modification de la politique relative au système de santé local.

Étant concernée, Nathalie a commencé à parler publiquement de l’état de sa fille et des épreuves auxquelles la famille est confrontée. Cela n’a pas pris longtemps avant que les trolls d’Internet ne répondent.

Twitter/ Natalie Weaver

« Les gens, ils vous traquent afin de vous faire du mal, » dit Natalie. « Il y a des gens qui se plient en quatre pour s’assurer que vous ressentiez leur cruauté. Il y a des gens qui me disent de tuer mon enfant, de la sortir de sa misère. »

Malgré les meilleurs efforts de Natalie, la haine était sans relâche. Les trolls voulaient que leur message soit entendu ; ils voulaient que Natalie se sente visée.

Non seulement une personne a-t-elle utilisé une photo de Sophia dans un post destiné à promouvoir l’avortement d’enfants extrêmement handicapés, mais elle a également menacé directement la famille de Natalie.

«Je l’ai bloqué. J’espérais juste que cela parte, » a-t-elle dit. « Mais il n’a jamais été bloqué. Le compte est resté. »

Twitter / Natalie Weaver

Natalie a signalé le compte à Twitter. Mais le temps a passé et aucune mesure n’a été prise, bien qu’elle faisait de son mieux pour s’assurer que la voix du troll soit réduite au silence.

Natalie a demandé à ses partisans de rapporter les messages haineux et a parlé franchement à une chaîne de nouvelles locale dans le but d’attirer l’attention sur les violations. Elle espérait que cela mettrait la pression nécessaire sur Twitter pour agir.

Elle a carrément refusé de laisser les trolls gagner.

Twitter / Natalie Weaver

Finalement, après une longue bataille, Natalie a reçu un message de Twitter. Les géants des médias sociaux se sont excusés, ont supprimé tous les commentaires et ont fermé les comptes concernés.

Satisfaite des résultats, mais désireuse de continuer à faire plus, Natalie a demandé à Twitter de changer la manière dont elle examine les contenus haineux destinés aux personnes handicapées.

Twitter / Natalie Weaver

« Twitter a besoin d’ajouter les personnes handicapées dans la catégorie de leurs rapports de violation, » dit Natalie.

« Sinon, les gens ne pourraient dissocier la catégorie appropriée à choisir pour la haine envers les personnes handicapées. »

Twitter / Natalie Weaver

Un porte-parole de Twitter a dirigé CNN vers la politique de la plateforme concernant ce genre de comportement.

Twitter / Natalie Weaver

Naturellement, c’était un processus extrêmement éprouvant pour Natalie et sa famille, mais en osant rendre public et en révélant la haine odieuse dont sa fille et elle ont fait l’objet, elle a remporté une bataille importante.

Twitter / Natalie Weaver

L’amour de votre enfant sera toujours plus important que l’ADN, la couleur de la peau ou les handicaps. Souvenez-vous-en toujours.

https://fr.newsner.com/

Une naturopathe dans l’eau chaude après avoir traité un enfant avec de la salive de chien enragé


Je ne connais pas grand chose en naturopathie, mais comme bien d’autres, je suis surprise d’un traitement à la base de salive de chien ayant contacté la rage. La Dr a voulu soigné un enfant qui se comportait comme un chien. Elle prétend qu’après quelque traitement l’état s’est amélioré, il semble que ce genre formule soit reconnu en naturopathie. On aura tout vu, en tout cas, je suis septique
Nuage

 

Une naturopathe dans l’eau chaude après avoir traité un enfant avec de la salive de chien enragé

 

Le garçon de 4 ans avait tendance à grogner contre les autres, a expliqué la naturopathe.

  •  

  • Natalie Stechyson HuffPost Canada

Oui c’est vrai!

À Victoria, en Colombie-Britannique, une naturopathe fait face à de nombreuses critiques sur internet après avoir publié un article affirmant qu’elle avait traité l’agressivité et les problèmes de comportement d’un garçon de quatre ans avec un remède fait à partir de la salive de chien enragé. La Dre Anke Zimmermann, qui exerce depuis 26 ans, a déclaré en février que c’était «un cas très intéressant».

«Pourquoi certains enfants sont-ils si agressifs? Peut-être qu’ils ont été mordus par un chien. Ce garçon de quatre ans avait des problèmes de sommeil et de comportement, incluant de l’agressivité et de la violence envers ses camarades de classe, il se cachait sous les tables et grognait. Ces comportements se sont nettement améliorés grâce à un remède fabriqué à partir de la salive d’un chien enragé », a écrit Mme Zimmermann dans une publication sur Facebook qui faisait référence à un article sur le sujet.

Dans son article, Zimmermann a expliqué que le garçon était «manifestement dans un état qui imitait le chien».

Grognements, loups-garous et viande rouge

Zimmermann a écrit sur son site internet que lorsqu’elle a rencontré le garçon nommé Jonah pour la première fois, il avait des problèmes de sommeil en raison de sa peur des loups-garous. Il avait aussi peur d’une marionnette de loup que Zimmermann avait dans son bureau, a-t-elle noté.

À l’école, Jonas «se cachait sous les tables et grognait contre les gens», a écrit Zimmermann.

«À ce moment-là, j’ai demandé à sa mère si Jonah avait déjà été mordu par un chien. La réponse a été oui. Mordu à l’âge de deux ans, la peau a été abîmée», a expliqué la naturopathe.

Zimmermann a également noté que Jonah «respirait fort», et sa mère a ajouté qu’il «aimait la viande, en particulier les hamburgers, les hot-dogs, la viande rouge et les boulettes de viande». La mère de Jonah lui a également dit que le garçon n’aimait pas être touché, «il venait me voir et me reniflait et me léchait comme un chien».

«Un cas très intéressant de ma pratique: Pourquoi certains enfants sont-ils si agressifs? Peut-être qu’ils ont été mordus par un chien.»

«Jonas était manifestement dans un état ressemblant à celui d’un chien, un chien ayant contracté la rage pour être plus précis», a conclu Zimmermann.

«J’ai décidé de donner un remède homéopathique à base de bave infectée par la rage, le chien qui l’a mordu peut avoir été récemment vacciné avec le vaccin contre la rage ou la morsure de chien peut avoir infecté le garçon. Les deux options sont possibles et sont bien connues en homéopathie.»

Elle a administré au garçon un traitement nommé le «Lyssinum 200CH, 2 boulettes». Il a été traité à nouveau trois semaines plus tard, et une autre fois quelques mois plus tard. Une amélioration a été remarquée chez Jonas à la suite de son traitement.

«Il ne se cachait plus sous les tables, n’avait plus peur des loups-garous, dormait mieux et grognait moins», a écrit Zimmermann.

«De mon point de vue, il revient à un état plus humain.»

La réaction a été… brutale

La réaction des internautes à propos du message de Zimmermann est passée de la colère à la stupeur.

Comment donner de la salive de chien enragé à un enfant est sans danger, éthique ou compétent?»

Quel parent vivant permettrait cela. Quelle absurdité.»

«Comment est-ce que c’est possible? Quel adulte sain d’esprit croit aux loups-garous et aux vampires? Comment obtenir la salive d’un chien enragé?» a écrit une personne dans les commentaires sur l’article de Zimmerman.

«Comment une personne mordue par un chien enragé peut-elle ne pas contracter la rage? Vous savez que la rage n’a généralement pas une bonne finalité pour un chien ou pour un être humain, on ne se contente pas de se débarrasser de la rage.»

La Société canadienne de pédiatrie a exprimé certaines préoccupations, notamment au sujet de l’absence de preuves sur l’efficacité des traitements, la possibilité de sous-déclaration des effets indésirables et une «réticence face à ces gens qui pratiquent l’homéopathie pour soutenir la vaccination».

La salive de chien enragé est un médicament homéopathique acceptable

Malgré les critiques, le traitement de la naturopathe est acceptable, selon le College of Naturopathic Physicians de la Colombie-Britannique.

«La Dre Anke Zimmermann est autorisée à pratiquer la médecine naturopathique en Colombie-Britannique», a déclaré Phillipa Stanaway, registraire adjointe du Collège des médecins naturopathes de la Colombie-Britannique, au HuffPost Canada dans un courriel.

«Lyssinum n’est pas un traitement exclu par les naturopathes en Colombie-Britannique.»

Lyssin, lyssinum, ou hydrophobinum, sont les noms pour «la salive d’un chien enragé», selon Santé Canada. Ils figurent tous dans une liste de médicaments homéopathiques.

Ce texte initialement publié sur le HuffPost Canada a été traduit de l’anglais.

https://quebec.huffingtonpost.ca/