Trois version


Nous possédons toute une opinion selon notre vision des choses, notre expérience qui peut différer des autres personnes et entre cela il y a la vérité dont chacun n’en voit souvent qu’une partie
Nuage

 

Trois version

 

 

   
Il y a toujours trois versions à une histoire: la mienne, la tienne et la vérité.

Inconnu

Le Saviez-Vous ► Quelle différence entre une olive verte et une olive noire ?


Cela fait plusieurs années que j’ai su que les olives vertes étaient en fait des olives qui ne sont pas mûrs. Avant je ne me posais même la question, je croyais que les olives noires et vertes poussaient dans des espèces d’oliviers différentes. Après avoir goûter a des olives vertes natures, l’amertume est une preuve qu’elles n’étaient pas mûres
Nuage

 

Quelle différence entre une olive verte et une olive noire ?

 

Nathalie Mayer

Journaliste

 

Existe-t-il deux espèces d’oliviers, l’un donnant des olives vertes et l’autre, des olives noires ? Non, la différence de couleur que l’on peut observer entre les fruits est simplement le résultat de leur degré de mûrissement.

Si l’olive verte est verte, c’est qu’elle n’est en réalité pas tout à fait mûre. Elle est récoltée juste au moment où elle atteint sa taille définitive, mais avant que le mûrissement ne viennent lui donner la vraie couleur de l’olive. L’olive noire correspond bien au fruit mûr de l’olivier.

L’olive verte, un fruit pas encore mûr

De ce point de vue, il peut sembler étrange que nos papilles apprécient les olives vertes. Les fruits qui manquent de maturité ont en effet généralement tendance à l’amertume. Ce qui est bien le cas des olives vertes. Pour adoucir leur goût amer, elles sont trempées dans un bain de soude. Cette base forte permet, par alcalinisation, de neutraliser une grande part de l’amertume de l’olive. Elles peuvent aussi subir un bain de saumure – une solution de sel très concentrée – et une fermentationqui réduisent leur amertume grâce à l’action de micro-organismes.

L’oléuropéine, molécule amère 

Ce sont les molécules d’oléuropéine présentes dans l’olive verte qui lui confèrent son amertume. Au cours du mûrissement, des enzymes transforment chimiquement ces molécules et la concentration en sucre augmente.

Si leur goût n’est pas très appréciable, les molécules d’oléuropéine présentent en revanche des propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires, antimicrobiennes et anticancéreuses reconnues.

https://www.futura-sciences.com

L’Inde sous le choc après le viol et le meurtre d’une fillette musulmane


Un autre viol collectif sur une fille de 8 ans. Elle a été enlevée, droguée, violée, étranglée et la tête fracassée. Parmi ses agresseurs, un policier. Le pire, c’est que les avocats du barreau local on essayer de bloquer les policiers pour l’acte d’accusation des 8 suspects. Un pays où il y a environs 40 000 cas de viols signalés, alors que le nombre peut être encore plus exorbitant à cause de la loi du silence et une justice qui ne prend pas ces crimes au sérieux
Nuage

 

L’Inde sous le choc après le viol et le meurtre d’une fillette musulmane

 

Selon l'acte d'accusation de la police, rendu public... (Photo Sam Panthaky, Agence France-Presse)

Selon l’acte d’accusation de la police, rendu public cette semaine, la victime a été kidnappée par des locaux qui l’ont droguée avant de la garder captive pendant cinq jours dans une cabane puis dans un temple hindou.

PHOTO SAM PANTHAKY, AGENCE FRANCE-PRESSE

 

ALEXANDRE MARCHAND
Agence France-Presse
New Delhi

L’Inde est sous le choc après le viol collectif suivi du meurtre d’une fillette musulmane de huit ans, un fait divers qui prend pour cadre les tensions entre hindous et musulmans selon l’enquête policière.

Le corps d’une fillette appartenant à une tribu nomade pauvre avait été découvert en janvier à Kathua, dans le sud de l’État indien du Jammu-et-Cachemire, une zone à majorité hindoue. Elle avait disparu alors qu’elle était partie en forêt chercher des poneys égarés.

Selon l’acte d’accusation de la police, rendu public cette semaine, la victime a été kidnappée par des locaux qui l’ont droguée avant de la garder captive pendant cinq jours dans une cabane puis dans un temple hindou.

Durant sa détention, plusieurs hommes – parmi lesquels un policier – l’auraient violée à tour de rôle. Elle a ensuite été étranglée, la tête fracassée avec une pierre.

Huit hommes ont été arrêtés pour ce meurtre. Selon les enquêteurs, ils ont agi avec la complicité d’un villageois local pour terrifier les Bakerwals, communauté de bergers musulmans dont était issue l’enfant, et les dissuader de venir dans leur zone.

Des avocats de l’association du barreau local ont essayé de bloquer le chemin des policiers cette semaine alors qu’ils se rendaient au tribunal pour déposer l’acte d’accusation contre les suspects, tous hindous.

«Notre conduite en tant que société dans l’affaire de viol et de meurtre d’une enfant de huit ans à Kathua a été si méprisable qu’on peut dire, sans exagération, que les repères moraux de l’Inde ont été complètement oblitérés, annihilés par les gardiens de la loi, de la moralité et de la vertu», s’emportait vendredi l’intellectuel Pratab Bhanu Mehta dans une tribune publiée par le quotidien Indian Express.

Culture d’impunité

Ce fait divers est concomitant à un autre retentissant dossier de viol en Uttar Pradesh, dans lequel est impliqué un puissant homme politique du parti du premier ministre Narendra Modi, affaire qui met en lumière la culture d’impunité des élites dans de pays d’Asie du Sud.

Le meneur de l’opposition, Rahul Gandhi, a participé jeudi soir à une veillée à la mémoire de la victime de Kathua à l’India Gate. Ce monument emblématique de New Delhi avait été l’un des points des rassemblements populaires qui avaient suivi le viol collectif d’une étudiante dans la capitale indienne en 2012.

Le viol de Kathua a provoqué de vives réactions dans le monde politique et la société civile, mais le premier ministre Narendra Modi, un nationaliste hindou, est resté silencieux sur cette affaire comme sur celle en Uttar Pradesh.

«Qu’arrive-t-il au monde dans lequel nous vivons ??? Ces gens devraient recevoir le châtiment le plus sévère qui soit ! Où allons-nous en tant qu’humanité ? Je suis secouée jusqu’au plus profond de moi», s’est confiée sur Twitter la star de Bollywood Anushka Sharma, également femme du capitaine de l’équipe de cricket d’Inde Virat Kohli.

Environ 40 000 cas de viols sont signalés chaque année en Inde, selon les statistiques officielles. Les observateurs estiment que ce chiffre n’est que la partie émergée de l’iceberg en raison de la forte culture du silence qui prévaut sur ce sujet dans la société indienne

http://www.lapresse.ca/

Trump, un menteur au comportement mafieux, selon James Comey


Le livre de Lyin’ Comey, limogé par Donald Trump alors qu’il était en tête du FBI, semble faire des vagues chez les républicains. Ce que l’auteur dévoile, ne surprendra pas ceux qui reconnaît que le Président des États-Unis est un menteur, responsable de plusieurs fausses nouvelles.
Nuage

 

Trump, un menteur au comportement mafieux, selon James Comey

 

James Comey a témoigné le 8 juin 2017... (ARCHIVES REUTERS)

James Comey a témoigné le 8 juin 2017 devant la Commission judiciaire du Sénat, un mois après son congédiement.

ARCHIVES REUTERS

 

Agence France-Presse
WASHINGTON

Le président américain Donald Trump est un menteur invétéré soumettant son entourage à un code de loyauté rappelant l’attitude d’un chef «mafieux», estime dans ses mémoires l’ex-patron du FBI, James Comey.

Dans ce livre très attendu dont des passages ont fuité dans la presse jeudi, quelques jours avant sa sortie, l’ex-chef policier décrit un locataire de la Maison-Blanche obsédé par des détails scabreux le concernant.

M. Comey relate ainsi que le président lui a demandé de considérer une enquête sur des allégations le mettant en présence de prostituées russes en 2013 dans un hôtel à Moscou.

Ce «dossier», faisant état d’une vidéo à caractère sexuel montrant Donald Trump, avait été rédigé par un ancien agent du renseignement britannique pour le compte d’opposants politiques au candidat républicain. Jugé suspect dans un premier temps par le renseignement américain, la crédibilité du dossier s’est renforcée au fur et à mesure de nouvelles révélations confirmées dans la presse.

Lors de cette discussion dans la tour Trump en janvier 2017, M. Trump a demandé au chef du FBI de tordre le cou à ces affirmations qui lui étaient très défavorables «au cas où il existerait une seule chance sur 100 qu’elles soient prises au sérieux par sa femme, Melania», selon James Comey.

Le président américain Donald Trump est un menteur invétéré soumettant son... - image 2.0

Cet échange avec le président «m’a fait revenir au début de ma carrière, quand j’étais procureur face au crime organisé», a-t-il ajouté.

L’ex-chef policier a décrit une scène digne de la mafia :

«Le cercle silencieux qui acquiesce. Le patron qui fait la pluie et le beau temps. Les serments de fidélité. La vision du monde selon laquelle tous sont contre nous. Le mensonge généralisé, qu’il soit petit ou gros, au service d’une sorte de code de loyauté qui place l’organisation au-dessus de la moralité et de la vérité». 

«Immoral» 

Pour James Comey, «ce président est immoral, détaché de la vérité et des valeurs institutionnelles».

«Son leadership est transactionnel, axé sur l’ego et sur la loyauté personnelle», insiste-t-il.

Les mémoires de James Comey, intitulés A Higher Loyalty : Truth, Lies, and Leadership, retracent ses 20 ans de carrière comme procureur à New York puis procureur adjoint de la Justice dans le gouvernement de George W. Bush, et chef du FBI entre 2013 et 2017.

À la Maison-Blanche comme chez les responsables républicains, le livre a fait naître des craintes sur les dégâts qu’il pourrait infliger à une présidence Trump déjà affectée par des rumeurs, limogeages et démissions.

Le Parti républicain a d’ores et déjà mis en ligne un site intitulé Lyin’ Comey, où l’on peut notamment voir défiler une série de citations de personnalités politiques, désobligeantes pour l’ex-patron du FBI.

Le livre, qui sort le 17 avril, s’est un temps hissé en tête du classement des pré-ventes d’Amazon, grandement aidé par les messages vengeurs sur Twitter de Donald Trump qui l’avait limogé en mai 2017.

Lors d’une audition extraordinaire au Sénat, James Comey avait révélé les pressions venues de la Maison-Blanche, le fait que le président ait exigé sa «loyauté» et qu’il lui ait demandé d’abandonner un volet de l’enquête portant sur le général Michael Flynn, son conseiller à la sécurité nationale, forcé à la démission.

http://www.lapresse.ca/

Elle simule un cancer pour financer un voyage en Europe


    Les parents sont là pour protéger leurs enfants, mais aussi leur donner une bonne leçon. Cette femme a simulé un cancer à phase terminale pour soutirer de l’argent a sa famille, l’entourage et des inconnus pour aller se balader et festoyer en Europe. Elle va finir ses vacances en prison et avec une grosse amende.
    Nuage

     

Elle simule un cancer pour financer un voyage en Europe

 

© Facebook .

Une jeune Australienne de 24 ans n’a pas hésité à simuler un cancer en phase terminale pour escroquer son entourage…

Hanna Dickenson avait confié à ses parents qu’elle souffrait d’une tumeur cancéreuse et qu’il ne lui restait plus que quelques semaines à vivre si elle ne suivait pas immédiatement un traitement de la dernière chance en Europe. Avec leur aide, elle a ainsi réussi à récolter 25.000 euros, principalement issus de dons de l’entourage de la famille, mais aussi d’anonymes émus de son sort.

Les parents sous le choc

Le père a raconté cette improbable mésaventure au site d’info australien News.com:

« Nous étions en train de dîner et mon épouse me dit qu’Hannah n’a plus que six semaines à vivre, qu’elle est en soins palliatifs et a désespérément besoin de 40.000 dollars (australiens) ». 

Elle passait du bon temps

Quand ils se sont rendu compte de la supercherie, le choc a été total. La jeune fille menait en réalité un train de vie fastueux à l’étranger, passait du bon temps en Europe ou en Thaïlande et partageait même ses soirées arrosées sur Facebook. De quoi attiser la curiosité de ses parents qui n’ont finalement pas hésité à la dénoncer auprès de la police.

Trois mois de prison ferme

Hanna Dickenson a finalement été condamnée à trois mois de prison ferme et à une amende de 42.000 dollars australiens (soit 26.400 €) par un tribunal de Melbourne. Le juge David Starvaggi a notamment insisté sur l’indignité de la fraude:

« Hannah Dickenson a porté atteinte au coeur même de la nature humaine. »

http://www.7sur7.be/7s7/fr/

Plus de maladies psychiatriques chez les consanguins


La plupart savent peut-être que l’union entre cousins germains pourrait avoir des conséquences sur des malformations congénitales des enfants. Les scientifiques voulait trouver des facteurs des risques de santé mentale et ils ont découvert la consanguinité était une des causes
Nuage

 

Plus de maladies psychiatriques chez les consanguins

 

Selon une étude de l'Université Queen à Belfast, les... (Photo Kent Porter, Archives Associated Press)

Selon une étude de l’Université Queen à Belfast, les enfants de cousins germains sont 2,13 fois plus susceptibles de prendre régulièrement des médicaments antipsychotiques et 3,01 fois plus susceptibles de prendre régulièrement des médicaments contre la dépression ou l’anxiété.

PHOTO KENT PORTER, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

MATHIEU PERREAULT
La Presse

Les enfants de cousins germains ont deux fois plus de risques de prendre des médicaments antipsychotiques, et trois fois plus de risques de prendre des antidépresseurs, selon une nouvelle étude britannique. Ses auteurs proposent que le dépistage de maladies mentales soit resserré dans les familles et régions plus consanguines.

MÉDICAMENTS

Les effets de la consanguinité proche, les enfants de mariages entre cousins germains, sont difficiles à étudier à grande échelle, selon l’auteure principale de l’étude publiée au début d’avril dans la revue JAMA Psychiatry, l’épidémiologiste Aideen Maguire de l’Université Queen à Belfast.

« Habituellement, on ne peut avoir que les circonstances de la naissance, et donc les malformations congénitales. Nous avons trouvé une manière de croiser les registres des naissances de l’Irlande du Nord avec ceux des médicaments. »

Cette analyse, regroupant 363 000 personnes nées entre 1971 et 1986, a permis de voir que les enfants de cousins germains sont 2,13 fois plus susceptibles de prendre régulièrement des médicaments antipsychotiques et 3,01 fois plus susceptibles de prendre régulièrement des médicaments contre la dépression ou l’anxiété.

DOSE

Pour vérifier s’il s’agissait véritablement de patients ayant un diagnostic psychiatrique, les chercheurs de Belfast n’ont conservé que les doses relativement élevées et ont fait une analyse supplémentaire des ordonnances renouvelées à plusieurs reprises pendant la période de suivi de cinq ans.

« Nous n’avons pas la puissance statistique pour calculer le risque de la prise en continu de ces médicaments pendant plusieurs années, ce qui serait un bon indicateur d’un diagnostic psychiatrique, dit l’épidémiologiste irlandaise. Mais nous voyons une tendance en ce sens. Le risque de prendre une seule fois, durant le suivi de cinq ans, un antipsychotique, un antidépresseur ou un anxiolytique (NDLR : contre l’anxiété) est de deux à trois fois plus élevé, mais le risque d’en prendre en continu pendant plus d’un an est encore plus élevé. » Les chercheurs de l’Université Queen ont éliminé les doses faibles d’antidépresseurs et d’anxiolytiques parce que ces deux classes de médicaments sont parfois utilisées pour d’autres raisons que des troubles mentaux, notamment le contrôle de la douleur.

GÉNÉTIQUE OU ENVIRONNEMENT

Les épidémiologistes de Belfast ne visaient pas au départ la question de la consanguinité.

« Nous voulions déterminer les facteurs de risque de troubles de santé mentale, dit Mme Maguire. Les résultats nous ont sauté aux yeux. »

Les résultats ne sont pas seulement intéressants pour les couples de cousins germains.

 « Il y a une incertitude sur l’ampleur respective des causes génétiques et environnementales des troubles psychiatriques. Si les variables génétiques de la consanguinité se confirment avec d’autres échantillons, notamment les très bonnes données scandinaves, la puissance des causes génétiques des troubles psychiatriques sera confirmée. »

DÉPISTAGE

À court terme, les médecins de famille devraient ajouter le risque de maladie mentale aux informations qu’ils donnent aux couples de cousins germains qui désirent avoir des enfants.

« En fonction de l’historique familial psychiatrique, on pourrait faire un suivi plus étroit des enfants, dit Mme Maguire. Mais je crois qu’on pourrait appliquer nos résultats plus largement, pour la détection des maladies psychiatriques dans les populations ayant un haut taux de consanguinité. Un dépistage précoce plus systématique pourrait valoir la peine dans ces régions. »

En chiffres

 

0,2 %: Proportion des enfants nord-irlandais qui sont nés de cousins germains (premier degré)

0,3 %: Proportion des enfants nord-irlandais qui sont nés de cousins au deuxième degré

0,2 %: Proportion des enfants américains qui sont nés de cousins au premier ou au deuxième degré

33 %: Proportion des cousins germains qui ont trois enfants ou plus, contre 20 % de la moyenne des familles

Sources : JAMA Psychiatry, US Census

http://www.lapresse.ca/