Gentillesse


S’il fallait agir avec bonté seulement pour s’attendre à une forme de reconnaissance, nous risquons de ne jamais agir avec gentillesse. Mieux vaut le faire quand même, si ce n’est que pour permettre de devenir une meilleure personne
Nuage

Gentillesse

 

Agis avec gentillesse, mais n’attends pas de la reconnaissance

Confucius

En larmes, ces deux fillettes ont eu la plus belle des surprises


Ces petites filles ont beaucoup de peine de ne pas pouvoir adopter un chiot après avoir été visité un refuge. En pleine lamentation et argumentant à leur mère, en attendant papa. Après quelques minutes, il revient avec un chiot dans les bras. Maintenant, espérons que ce chien sera bien dans sa nouvelle famille
Nuage

 

En larmes, ces deux fillettes ont eu la plus belle des surprises

 

Le Saviez-Vous ► 9 pays qui ont fermé la porte à McDo


Alors qu’il y a des Mc Donald’s un peu partout en Amérique du Nord, une seule capitale aux États-Unis, ce restaurant rapide n’est pas le bienvenu. Il y a aussi des pays que le McDonald est comme dit l’auteur McInterdit, soit à cause d’une loi, ou de conflit car certains pays ne veulent que les américains installent leurs tentacules, cependant si cela peut-être économiquement rentable pour McDo alors, il a fort a parier qu’il essaiera de revenir à la charge
Nuage

 

9 pays qui ont fermé la porte à McDo

McInterdit

TY LIM / SHUTTERSTOCK

Contre toute attente, McDonald’s, le géant de la restauration rapide, n’est pas le bienvenu partout.

McInterdit

Aux États-Unis, on trouve toujours un McDonald’s dans un rayon d’environ 150 km, quand ce n’est pas à quelques coins de rue. Il y en a plus de 1400 au Canada. D’où la surprise d’apprendre qu’il existe des pays qui n’en ont pas un seul. Dans le cas de ces nations, il semble que la situation économique ou politique soit parvenue à tenir la célèbre arche dorée à distance.

Bermudes

Jusqu’en 1995, il n’y avait qu’un seul McDonald’s dans cet archipel de l’océan Atlantique. Et aujourd’hui, c’est le vide. Une loi des années 70 y interdisait toute chaîne de restauration rapide étrangère. McDonald’s avait réussi à la contourner en 1985 en s’installant dans une base aéronavale américaine. Cependant, en 1995, la base ainsi que son McDo ont été fermés. Selon mic.com, la franchise de McDonald’s a tenté de faire un retour en 1999, mais la loi a primé.

Iran

Au cours des dernières années, les relations entre le Moyen-Orient et les États-Unis ont été très tendues, et les franchises occidentales comme McDonald’s en ont fait les frais. Il ne s’est ouvert aucun nouveau McDo en Iran depuis 1979. Toutefois, dans la perspective d’une nouvelle relance diplomatique entre les deux pays, on a parlé d’un possible retour de Ronald McDonald dans les lieux. Mais la création d’un substitut iranien nommé Mash Donald’s ne facilite pas la démarche.

Macédoine

Ce petit pays européen situé dans les Balkans possédait exactement sept restaurants McDonald’s, dont la plupart dans la capitale, Skopje. Pourtant, en 2013, le responsable macédonien de McDonald’s a perdu sa licence, ce qui a entraîné la fermeture définitive de tous les restaurants dans ce pays. On a parlé d’une dispute entre les franchisés et la direction de McDonald’s/Europe.

Yémen

Au départ, McDonald’s ne trouvait pas la situation économique du Yémen assez stable pour s’y installer à long terme. De plus, des groupes extrémistes avaient menacé McDonald’s d’une éventuelle riposte partisane en cas d’implantation de sa part. On comprend le problème…

Monténégro

En 2003, McDonald’s a ouvert un petit restaurant dans cette petite république dans le but d’évaluer un possible marché. En dépit du grand succès de ses aliments emblématiques auprès de la population, le gouvernement s’est ligué avec les commerçants locaux pour bloquer son implantation. Et depuis, la franchise a gardé sa McDistance…

Corée du Nord

Sans étonnement, cet état totalitaire s’oppose à toute forme de commerce américain incluant McDonald’s. Cependant, d’après le journal The Telegraph, des officiels du gouvernement nord-coréen auraient importé en douce des aliments de McDonald’s depuis la Corée du Sud pour leur propre consommation.

Zimbabwe

En 2000, McDonald’s était en plein processus d’implantation dans ce pays africain lorsque ce dernier s’est retrouvé en pleine débâcle économique (le Zimbabwe, pas McDo…) Le personnel de McDonald’s a rapidement quitté les lieux, et le Zimbabwe est resté sans McDo. La rumeur veut qu’il s’essaie à nouveau, même si McDonald’s International Franchising affirme n’avoir aucun projet en ce sens. Saviez-vous qu’il existe une capitale américaine où il n’y a pas de McDonald’s. (Oui, il n’y en a qu’une !) : Montpelier, Vermont.

Bolivie

McDonald’s n’a pas eu besoin de se faire interdire dans ce pays sud-américain pour fermer son dernier restaurant en 2002, à la suite d’un long conflit avec le gouvernement bolivien. Selon The Daily Meal, l’échec de McDonald’s vient du refus du peuple bolivien de dépendre d’une multinationale pour ses hamburgers. Et le président bolivien actuel a déclaré que cette chaîne « n’était motivée que par ses gains et ses profits et pas du tout par la santé de la population ». Et au-delà de vos sentiments pour les grandes chaînes, ne commandez jamais cette boisson pour l’amour de votre santé !

Islande

Tout comme le Zimbabwe, l’Islande a subi une crise économique majeure qui a repoussé McDonald’s de ce pays insulaire. Mais à l’encontre du Zimbabwe, l’Islande avait déjà un McDonald’s dans sa capitale avant le krach financier de 2009. Il semble bien que le gouvernement n’ait pas encouragé les Joyeux Festins dès le départ, car l’Islande se caractérise par sa tendance pro santé. Malgré ceci, il se pourrait que l’Islande change de cap. En effet, McDonald’s aurait, selon Iceland Mag, un projet de développement en cours.

http://selection.readersdigest.ca

Les vaccins ne provoquent pas davantage d’infections


Il y a beaucoup de controverse sur la vaccination des enfants. Pourtant, bien des maladies ont presque disparu, quand elles reviennent, c’est sur des sujets qui ne sont pas vaccinés. Bien des parents et avec raisons s’inquiète sur la santé après le vaccin de leurs enfants. Il y a toujours des risques comme n’importe quel médicament, mais il semble plus qu’improbable que cela n’endommage pas le système immunitaire
Nuage

 

Les vaccins ne provoquent pas davantage d’infections

 

Si les enfants américains sont vaccinés contre davantage de maladies que leurs... (ARCHIVES AFP)

ARCHIVES AFP

 

Agence France-Presse
Miami

Si les enfants américains sont vaccinés contre davantage de maladies que leurs aînés, cette pratique ne semble pas affaiblir leur système immunitaire, ni les rendre davantage vulnérables à d’autres infections, ont annoncé des chercheurs mardi.

«Cette dernière étude a montré que la vaccination ne semblait pas faire de dégâts au système immunitaire en rendant les enfants davantage prédisposés aux infections», a écrit le co-auteur de l’étude, le pédiatre Matthew Daley, de l’institut Kaiser Permanente.

Publiée dans le Journal of the American Medical Association, cette étude explore, pour la première fois, le lien entre le calendrier de vaccination – où sont recommandés jusqu’à 16 vaccins – et le taux d’infections et de maladies, sans rapport avec les vaccins.

«Ce résultat, je l’espère, fournira aux parents une assurance supplémentaire à propos de l’innocuité du calendrier recommandé» de vaccination, a précisé Matthew Daley.

«Certains parents sont inquiets que de nombreux vaccins (…) pourraient endommager le système immunitaire de leur enfant, le rendant plus vulnérable à de futures infections», a rappelé l’auteur principal Jason Glanz, chercheur à l’institut Kaiser Permanente.

«Cette nouvelle étude suggère que la théorie de saturation du système immunitaire d’un enfant est hautement improbable», rassure-t-il.

Les chercheurs ont comparé deux groupes: des enfants qui ont été diagnostiqués avec une maladie respiratoire ou gastro-intestinale, ou atteints d’une infection virale ou bactérienne et des enfants n’ayant pas été diagnostiqués.

Les scientifiques ont examiné les niveaux de l’antigène vaccinant – une protéine ou autre substance qui provoque une réponse immunitaire du corps – lors des deux premières années des enfants.

L’exposition totale à l’antigène vaccinant des enfants «n’a pas été associée avec un risque aggravé d’infections non-liées aux vaccins sur les 24 prochains mois», explique l’étude.

Les experts incitent les parents à s’entretenir avec le pédiatre s’ils sont préoccupés par la sécurité des vaccins.

http://www.lapresse.ca/

Une lettre d’Einstein vendue plus de 100 000 $ à Jérusalem


Une simple lettre vendue à plus de 100 000 $ simplement parce qu’elle est écrite par le grand physicien Albert Einstein. Bon, cela fait partie de l’histoire de la science, mais d’un autre côté dépensé autant, faut croire que chacun a ses priorités
Nuage

 

Une lettre d’Einstein vendue plus de 100 000 $ à Jérusalem

 

«Ces lettres révèlent la personnalité complexe du grand... (PHOTO REUTERS)

«Ces lettres révèlent la personnalité complexe du grand scientifique», affirme le directeur de la salle de vente Winner’s.

Agence France-Presse
Jérusalem

Une lettre écrite par le physicien Albert Einstein a été vendue aux enchères pour 103 700 $ US (environ 133 760 $ CAN) mardi à Jérusalem.

Cette lettre manuscrite sur la théorie de la gravitation, rédigée en allemand, a été envoyée par Albert Einstein en 1928 de Berlin à un collègue mathématicien. Son acquéreur est resté anonyme.

D’autres lots, parmi lesquels des lettres, des autographes et des photos du Prix Nobel 1921 de physique ont été vendus pour plusieurs milliers de dollars.

«Ces lettres révèlent la personnalité complexe du grand scientifique», affirme le directeur de la salle de vente Winner’s, Gal Wiener.

En octobre 2017, une note manuscrite d’Albert Einstein sur le secret du bonheur avait été adjugée à Jérusalem pour 1,56 million de dollars alors qu’elle était initialement estimée entre 5000 et 8000 dollars.

Einstein avait refusé de devenir le premier président de l’État d’Israël, mais a été gouverneur non-résident de l’Université hébraïque de Jérusalem jusqu’à sa mort en 1955.

Les archives Einstein sont accessibles aux chercheurs sur le campus de l’université, qui possède notamment le manuscrit de la théorie de la relativité.

http://www.lapresse.ca/

Les images incroyables d’un crapaud vivant sans tête


Un crapaud sans yeux, nez, mâchoire et langue. Donc sans tête vivant. Tout le reste, il est normal. Probablement, que ce n’est pas une malformation génétique, car il n’aurait pas pu vivre en état d’adulte, mais peut-être lors de la brumation (hibernation) il aurait été mangé par un parasite, ou une bête quelconque .. Ou par la bactérie mangeuse de chair. Quoiqu’il en soit se nourrir et éviter les prédateurs ne doit pas être de tout repos
Nuage

 

Les images incroyables d’un crapaud vivant sans tête

 

Un crapaud vivant sans tête découvert dans le Connecticut - Twitter

Un crapaud vivant sans tête découvert dans le Connecticut Twitter

La découverte dans le Connecticut, aux États-Unis, d’un crapaud vivant dépourvu de tête est une véritable énigme. Les photos et la vidéo de l’amphibien, postés sur le compte Twitter de l’herpétologue américaine Jill Fleming, ont de quoi étonner !

C’est un sacré « casse-tête » pour les scientifiques ! Le mardi 27 février dernier, Jill Fleming a publié sur les réseaux sociaux les images hallucinantes d’un crapaud sans yeux, nez, mâchoire et langue. La tête de l’animal s’apparente à un moignon. Pourtant, l’amphibien de taille normale et doté de quatre pattes semble en parfaite santé. Sur la vidéo, on peut le voir évoluer dans la nature comme si de rien n’était. Découvert dans une forêt du Connecticut en avril 2016 par la scientifique, il possède « un petit trou en guise de bouche », un reste de son ancienne cavité buccale, rapporte le site Mashable.

Voir l'image sur Twitter

Une malformation ou une conséquence de larves mangeuses de chair

Mais comment l’animal a-t-il pu devenir ainsi et survivre ? Pour Jill Flemming, il est possible que la malformation de ce spécimen soit due à sa brumation (nom donné à la période d’hibernation des reptiles). Mais il ne s’agit en aucun cas d’une malformation génétique, car le crapaud est adulte. Il a donc pu se nourrir normalement pendant sa croissance, explique Mashable.

Sur les réseaux sociaux, d’autres hypothèses émergent. La tête du crapaud pourrait avoir été dévorée par des larves de mouches mangeuses de chair, appelées Lucilia bufonivora, lors de sa période de brumation. La face aurait ensuite cicatrisé, suppose la vétérinaire Lydia Franklinos. De même, seule la tête aurait pu être mangée par un prédateur, le reste du corps du crapaud étant mieux caché. Les cas d’animaux sans tête survivant pendant un certain temps sont certes rares, mais existent.

 

 

https://www.ladepeche.fr/

Il y aurait 16 millions de papillons monarques de moins que l’an dernier


Un des papillons les plus formidables qui existent, enfin d’après moi, est le papillon monarque. C’est un papillon qui émigre 5 000 kilomètres, il passe l’hiver au Mexique pour pondre au printemps au Canada. Malheureusement, avec les événements météorologiques durant la migration beaucoup meurent en chemin, de plus la déforestation n’aide en rien pour l’espèce. Cependant, en plantant l’asclépiade un peu partout tout, même dans notre jardin, nous aidons le monarque a mieux survivre
Nuage

 

Il y aurait 16 millions de papillons monarques de moins que l’an dernier

 

Les monarques sont un rouage essentiel de l'écosystème... (ARCHIVES AP)

Les monarques sont un rouage essentiel de l’écosystème nord-américain, puisqu’ils pollinisent plusieurs fleurs sauvages et servent de nourriture aux oiseaux et à d’autres insectes.

 

MIA RABSON
La Presse Canadienne
Ottawa

C’est à ce moment de l’année que les rois de l’univers des papillons émergent de leur hibernation au Mexique à la recherche de l’amour, prêts à se multiplier.

Les scientifiques ont toutefois prévenu cette semaine que le nombre de monarques qui entameront cette année leur périlleuse migration de 5000 kilomètres vers le Canada est en déclin important, en raison des intempéries de l’automne dernier.

Une étude dévoilée lundi par le Fonds mondial pour la nature (WWF) et la Commission nationale mexicaine des aires protégées témoigne d’un recul de 15% de la superficie de zones forestières occupée par les monarques dans le centre du Mexique cet hiver. En termes absolus, cela représente probablement 16 millions de papillons en moins que l’an dernier.

Les monarques sont un rouage essentiel de l’écosystème nord-américain, puisqu’ils pollinisent plusieurs fleurs sauvages et servent de nourriture aux oiseaux et à d’autres insectes.

Une spécialiste de la conservation des espèces pour WWF-Canada, Emily Giles, a expliqué que la population de monarques fluctue, mais qu’on observe une tendance à la baisse depuis 25 ans.

«On pense que c’est un autre indice d’une autre espèce, une autre espèce de pollinisateurs, qui est en déclin», a-t-elle dit.

Les monarques sont déjà considérés comme menacés au Canada, rappelle Mme Giles.

Au cours de la dernière année, un automne plus chaud que prévu a incité les papillons à retarder leur départ pour le Mexique, et lorsqu’ils se sont finalement envolés, plusieurs ont été tués par les ouragans et les tempêtes tropicales qui ont balayé l’Amérique du Nord.

«Cette année, des chercheurs américains ont constaté que plusieurs événements météorologiques ont probablement eu un impact sur les populations qui migraient», a ajouté Mme Giles.

Un habitat qui rétrécit

La population de monarques est mesurée à partir de la superficie de forêt où les scientifiques les trouvent pendant leur hibernation de décembre et janvier. En 1993, les papillons occupaient 6,23 hectares de forêt dans le centre du Mexique, dans les États de Mexico et du Michoacan – soit l’équivalent d’environ 12 terrains de football.

L’an dernier, les monarques n’ont eu besoin que de 2,48 hectares, soit seulement 4,5 terrains de football.

La perte d’habitat entraînée par la déforestation et les intempéries associées aux changements climatiques sont les principaux responsables de ce déclin, selon le rapport du WWF.

Les monarques se reproduisent sur au moins quatre générations chaque année – dont trois qui durent entre six et dix semaines et qui ont lieu au Canada et aux États-Unis entre mars et septembre. La quatrième génération survit plusieurs mois, migrant vers le sud jusqu’en Californie et au Mexique où les papillons hibernent avant de repartir vers le nord pour pondre au printemps.

Des chercheurs de l’université Cornell croient que le déclin de la population est attribuable à la mortalité pendant la migration en raison du mauvais temps et de problèmes avec les forêts où les papillons hibernent.

Mme Giles indique que les Canadiens peuvent aider les papillons en plantant des asclépiades dans leurs jardins; cette plante indigène est la seule où les monarques pondront leurs oeufs.

Elle explique que les asclépiades ont été éradiquées par les herbicides au cours des dernières décennies, et que leur remplacement est donc essentiel à la survie des papillons.

«C’est une espèce que nous pouvons tous aider et je pense que nous l’aimons et que nous tenons à elle, a dit Mme Giles. C’est un peu un emblème national.»

http://www.lapresse.ca/