Le Saviez-Vous ► 18 remèdes de grand-mères à réactualiser


Je ne sais pas si tout ces remèdes de grand-mère sont efficaces, car aucun lien de sites officiels n’est pas noté. Cependant, il y a certains points que j’ai moi-même testés. La balle sous le pied, cela fait un bien fou. Le bouillon de poulet pour le rhume, ne guérit pas, mais il est réconfortant et aide pour dégager le mucus au nez. Aloès aide en effet pour des petites blessures. Les pruneaux aident beaucoup contre la constipation. Le miel aide aussi pour la gorge irrité causé par la toux
Nuage

 

18 remèdes de grand-mères à réactualiser

 

Votre grand-mère a grandi en utilisant ces remèdes maison simples, qui sont tombés dans l’oubli. Nous avons demandé à nos experts quels sont ceux que nous devrions redécouvrir.

 

Le gingembre contre la nausée

 

Cela fait des siècles que l’on connaît les propriétés médicinales du gingembre, en particulier contre les maux de ventre.

« Les recherches prouvent que le gingembre est utile pour les troubles digestifs. Il soulage les nausées matinales pendant la grossesse ou une chimiothérapie ainsi que le mal des transports, explique la diététicienne Erin Palinski-Wade. On ne comprend pas encore exactement comment le gingembre diminue la nausée, mais on pense qu’il bloque les récepteurs de sérotonines qui se trouvent dans l’intestin. »

Il a une autre propriété : il amènerait le corps à libérer des enzymes qui décomposent les aliments.

Le thé froid pour les cernes et les yeux bouffis

Le thé a des vertus curatives pour tout le corps, à l’interne et à l’externe. Par exemple, il est souverain pour les poches sous les yeux, ce que votre grand-mère savait probablement.

« La caféine qui se trouve dans les sachets de thé favorise la vasoconstriction, c’est-à-dire le resserrement des vaisseaux sanguins; c’est utile pour diminuer les poches et l’œdème de la peau dans la région des yeux », dit la dermatologue Purvisha Patel, créatrice de la gamme de soins Visha Skin Care.

« Le froid aide aussi à diminuer l’inflammation et les poches sous les yeux. »

Il suffit d’essorer des sacs de thé infusés, de les placer au réfrigérateur pendant quelques minutes, puis de les appliquer sur vos yeux. Des études ont par ailleurs démontré que, en application locale, la caféine du thé joue un rôle d’écran solaire et de prévention du cancer de la peau.

Les pruneaux pour la constipation

Si votre transit intestinal a des ratés, essayez ce remède maison contre la constipation : le pruneau. Ça ne vous inspire pas du tout et pourtant, les pruneaux faisaient l’affaire de votre grand-mère. Pourquoi pas vous? Selon Erin Palinski-Wade une alimentation riche en fibres, combinée à l’habitude de boire beaucoup d’eau, est efficace pour soulager la constipation. Les pruneaux sont une source complètement naturelle de fibres. Ils en contiennent 3 grammes par portion de 100 calories. Intégrez-les à votre alimentation pour cette raison. »

Un bain à la farine d’avoine pour les maladies de peau

Que vous fassiez de l’eczéma ou du psoriasis, ou que vous ayez tout simplement la peau sèche, adoptez ce remède maison. Ça peut sembler farfelu de se baigner dans quelque chose qui est alimentaire, mais les bains à la farine d’avoine (avoine colloïdale qui reste en suspension dans l’eau) soulagent; ils sont même recommandés par l’Association américaine de l’eczéma.

« Les bains à la farine d’avoine sont vraiment bons pour la peau sèche qui démange, commente le Dr Patel. L’avoine saupoudrée dans l’eau tiède crée un film qui recouvre la peau, la protège et permet d’emmagasiner l’humidité. »

Réduisez en poudre fine des flocons d’avoine (gruau à l’ancienne, pas du gruau instantané) et versez celle-ci dans un bain tiède, mais pas très chaud. En sortant, asséchez-vous en vous tapotant avec la serviette au lieu de vous frotter.

Le jus de canneberges contre les infections urinaires

Aux premiers signes d’une infection des voies urinaires, votre mère buvait sans doute du jus de canneberges. Ce petit fruit peut-il vraiment combattre une infection bactérienne? Des experts croient qu’il suffit de boire beaucoup pour nettoyer les voies urinaires, ou que les bactéries n’aiment pas l’environnement acide créé par les canneberges, mais il y a plus.

Selon la gynécologue obstétricienne Diana Bitner, on a démontré que « la canneberge empêche les bactéries de coller aux cellules de la vessie ».

Les études chez les femmes qui font des infections chroniques sont moins probantes cependant.

Mais « la canneberge n’a aucune nocivité, elle pourrait diminuer les infections de la vessie et on devrait l’utiliser en même temps que d’autres mesures recommandées par le médecin »

Le miel pour la toux

Ah, la toux qui nous réveille, la nuit! Heureusement, il y a des remèdes naturels pour la toux.

« Le miel peut convenir à une toux due à l’irritation, reconnaît le Dr McGee, parce qu’il lubrifie la gorge. »

Des études ont montré que le miel peut être plus efficace qu’un médicament.

« Cependant, n’en donnez pas aux tout petits enfants de moins de un an, cet aliment peut transmettre le botulisme.

L’aloès pour les brûlures

Vous savez que l’aloès soulage les coups de soleil, mais ce traitement ancien fonctionne pour les autres types de brûlures. Une étude a en effet démontré l’efficacité de l’aloès dans le traitement des brûlures au second degré.

« L’aloès soulage les brûlures, affirme le Dr Patel. Le gel de la plante aloe vera contient des agents anti-inflammatoires utiles dans les cas de brûlures. »

 Prenez de l’aloès pur, et non pas les versions parfumées; faites un test sur votre peau pour vous assurer que vous n’y êtes pas allergique. Consultez cependant le médecin pour les brûlures graves.

Le bouillon de poulet contre le rhume

Ça fait tellement de bien un bouillon de poulet quand on est malade. Or la science reconnaît les vertus de la soupe au poulet.

« Je suis du même avis, dit le Dr McGee. En plus de me donner envie de regarder des dessins animés et de faire une sieste, la soupe au poulet contient une petite quantité de prostaglandines qui aident à combattre les infections. »

L’étude principale a démontré que cet aliment nourrissant avait un effet anti-inflammatoire, ce que des recherches subséquentes ont confirmé.

Le citron contre le mal des transports

Vous cherchez le moyen de survivre à un voyage en auto en famille? Emportez des citrons, un remède souverain contre le mal des transports.

« Vous produisez en voyage un excédent de salive, ce qui peut vous donner mal à l’estomac et déclencher des nausées, explique Erin Palinski-Wade. Sucer du citron diminue la production de salive, et prévient ainsi la nausée. »

Préparez de l’eau citronnée pour le voyage, ça fonctionne aussi. Les recherches ont même démontré que le fait de renifler l’odeur du citron soulage.

Le ruban de plombier contre les verrues

Inventé durant la Seconde Guerre mondiale, le ruban de plombier si utile dans la maison peut servir à divers premiers soins, le plus étrange étant la guérison des verrues. Et croyez-le ou non l’American Academy of Dermatology endosse cette utilisation, d’autant qu’elle est étayée par des recherches. Les médecins ne savent pas vraiment pourquoi ça marche. Mais une étude a montré que le fait de couvrir la verrue de ruban de plombier est 25 % plus efficace que la cryothérapie et beaucoup moins cher.

La pomme pour nettoyer les dents

Si vous n’avez pas de brosse à dents au bureau et que vous voulez éviter les taches de café sur vos dents, croquez une pomme.

« Ce fruit juteux frotte l’émail, comme une brosse à dents naturelle, nous dit la dentiste Nancy Rosen. La peau de la pomme contient beaucoup de fibres qui, en raclant vos dents, enlèvent la plaque et les taches. »

Même si les pommes contiennent des acides et du sucre, leurs bienfaits dépasseraient leurs méfaits. Rincez-vous la bouche avec de l’eau ensuite.

L’huile de foie de morue contre l’inflammation

L’huile de foie de morue est un vieux remède qui peut soulager naturellement la douleur arthritique.

« Cette huile de poisson extraite de la morue contient des acides gras oméga-3 EPA et DHA importants pour la santé du cœur, du cerveau, des yeux et pour les mères enceintes ou allaitantes » résume Erin Palinski-Wade.

Dans une étude, on a démontré que l’huile de foie de morue diminuait les marqueurs inflammatoires chez des sujets insulinorésistants, » Si vous n’avez pas envie d’en prendre sous sa forme naturelle, essayez-la en supplément.

La racine de réglisse contre la mauvaise haleine

La réglisse est connue pour ses propriétés curatives depuis les temps anciens. Il se peut que votre grand-père en ait mâché pour rafraîchir son haleine.

« La réglisse pourrait être efficace pour combattre les bactéries qui causent les caries et les maladies parodontales, explique la Dre Rosen Certains dentifrices naturels en contiennent. »

Nous ne parlons pas ici de bonbons à la réglisse, mais de la plante. Les études ont aussi montré que cette plante peut prévenir les maux d’estomac et soulager le stress.

La glace pour les maux de tête

Quand vous avez mal à la tête, essayez ce remède de la vieille école : la glace. La National Headache Foundation recommande de s’appliquer des cryosacs ou des poches froides sur le front et les tempes. Une étude de l’Université d’Hawaii a découvert qu’en mettre le long des artères carotides diminuait de beaucoup la douleur de la migraine.

Le bicarbonate de soude pour blanchir les dents

Laissez de côté les bandes de blanchiment au profit de méthodes naturelles pour blanchir les dents. Le bicarbonate de soude est bon pour les dents, selon des études. Votre grand-mère l’utilisait sans doute.

« Blanchissez-vous les dents avec du bicarbonate de soude, recommande la Dre Rosen : mettez un peu de bicarbonate dans une petite assiette avec un peu d’eau pour former une pâte épaisse. »

Plongez-y votre brosse à dents pour enlever la plaque et blanchir vos dents.

« N’exagérez pas cependant, car le bicarbonate est très abrasif. Vous pourriez abîmer l’émail de vos dents et vos gencives. »

Éviter le froid pour combattre le rhume et la grippe

On croit aujourd’hui que la raison pour laquelle on tombe malade plus souvent en hiver, c’est qu’on reste enfermé dans les édifices et qu’on attrape ainsi les microbes des autres. C’est pourtant une bonne idée de rester au chaud quand il gèle dehors. Dans une étude de l’Université Yale, on a mis en lumière que les virus les plus courants du rhume se répliquent plus efficacement dans les cellules qui sont froides que dans celles qui sont à température corporelle. En tout cas, ce n’est pas une mauvaise idée de porter une tuque comme vos parents vous disaient de le faire!

Une balle de tennis pour les pieds douloureux

Les balles ont de multiples usages, dont celui de massage des pieds fatigués. Ce vieux truc simple est très efficace selon l’American Academy of Family Physicians.

« La balle de tennis permet de masser le fascia plantaire » [le ligament qui relie votre talon à vos orteils], explique l’entraîneur d’athlètes Phillip Adler, de Spectrum Health Orthopedic and Sports Medicine. « Elle permet d’allonger les tissus tendus de la plante du pied. Combiné à des étirements du talon d’Achille, le massage avec la balle de tennis peut être très utile dans les cas de fascite plantaire. »

http://selection.readersdigest.ca

8 réponses à “Le Saviez-Vous ► 18 remèdes de grand-mères à réactualiser

  1. j en connais aussi , le pour les verrues, on peut mettre aussi du scotch ou autres adhesif, en fait cela etouffe la verrue
    on peut mettre aussi du vernis a ongle dessus

    pour le bicarbonate et les dents, je me lave ainsi avec eau oxygenée

    gingembre oui c est connu, mais dans la tisane j aime pas le gout, mais je connais quelqun qui fait cela souvant en cas de soucis

    c est bien les remèdes de grand mere

  2. Je connaissais déjà pas mal de ces remèdes que tu énumères car ma maman s’en servait souvent. Il est vrai que nos grands-mères avaient l’habitude d’observer la nature et savaient écouter l’apothicaire avant que les laboratoires ne tuent cette profession qui connaissait les vertus des plantes et de certains mélanges naturels. Ma maman a donc hérité des connaissances de sa mère et de sa grand-mère. Elle les a longtemps appliqués avec nous.
    Elle se servait du sable comme exfoliant. L’un de nous, quand il avait mauvaise haleine, avait droit à un traitement avec du yaourt qui agit sur un acide qui se trouve entre la bouche et l’estomac. Elle utilisait aussi le sable de la plage comme exfoliant
    Quand nous avions le hoquet, elle nous faisait prendre une cuillérée de sucre pour l’arrêter.
    Lorsque nous avions mal aux dents et en attendant d’aller chez le dentiste, elle nous faisait nous frotter les gencives avec de l’huile de girofle. Au moment où nous nous préparions à passer un examen, notre mère nous donnait de la camomille pour atténuer notre anxiété.
    Sinon, pour avoir des dents un peu plus blanches, régulièrement nous nous frottions celles-ci avec du bicarbonate de soude. Autrement, elle avait une façon étonnante contre les démangeaisons : elle coupait une pomme de terre en deux et le passait là sur la zone qui nous démangeait.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s