Question de choix


Il ne faut pas se leurrer, être positif n’est pas prendre conscience de ce que l’on vit, il y a bien sur des situations pénibles que nous subissons et que nous sommes liés par les évènements, cependant notre attitude peut changer beaucoup de chose pour changer le négatif en positif
Nuage

Question de choix

 

Chacun d’entre nous a le choix
Prendre le bon côté des choses ou le mauvais.
Voir le verre à moitié vide ou à moitié plein.
Acceuillir les événements avec le sourire ou les poings serrés
Dire « C’est la catastrophe » ou « Ça va s’arranger »
Voir tout en noir ou tout en couleur.
Être calme et ouvert, agressif et fermé…
Et décider  de faire ainsi de son existence.
Un chemin de fleurs ou un chemin d’épines

Inconnu

7 réponses à “Question de choix

  1. Personnellement, je suis un optimiste à 99%. Et pourtant, je suis passé par des moments très durs au cours de ma vie : 8 ans en hôpital durant mon adolescence, maladie qui a mis du temps à se stabiliser et pourtant, jamais je n’ai perdu espoir : j’ai toujours réagi en me disant « après la pluie le beau temps » ou « tu es tombé au plus bas, tu ne peux que remonter ».
    Pour exemple, lorsque j’étais malade et hospitalisé 10 mois sur 12, je n’écoutais pas les propos des médecins et partais du principe que je n’étais pas malade en continuant d’agir comme toute personne saine, désobéissant aux conseils des médecins.
    Cette façon d’agir a fait dire à plusieurs praticiens à mes parents : « Votre fils guérira plus vite que les autres car il se bat et ne se voit pas comme un malade. » Résultat : j’ai pu suivre des études par correspondance, réussir mon bac, passer une licence de Droit. Puis j’ai trouvé un travail comme cadre supérieur.
    Je constate que parce que je suis resté optimiste, je n’ai que très peu connu le chômage, réussi dans la vie et réussi ma vie.

  2. Vivre est une catastrophe et c’est un grand bonheur. Je n’ai jamais cessé d’être heureux et il y a une phrase que j’ai souvent répété : «Merci pour les roses, merci pour les épines.» Je ne suis pas de ceux qui disent « la situation est très mauvaise aujourd’hui… tout va mal, c’était mieux avant. »
    Alors, «C’était mieux avant» Non ! Ce n’était pas mieux avant. Le monde a toujours été difficile et il faut toujours garder l’espérance. Naitre est atroce mais pour se faire pardonner une naissance, le monde est si beau, naturellement il reste aussi de la souffrance mais le monde reste aussi très beau.
    Il y a un sentiment que j’ai éprouvé très tôt : je me rappelle comme, enfant, je m’arrêtais quelques fois de jouer avec des petits camarades et je me disais : «Qu’est ce que je fais là ?»
    Je suis d’abord très heureux de vivre ! Cette vie est évidemment peut être une vallée de larmes c’est aussi une vallée de roses, il y a beaucoup de bonheur dans cette existence. Vous voyez bien que dans le monde où nous vivons, l’ironie règne. La dérision règne, on ne croit plus à grand-chose et moi je me nourris d’admiration. D’admiration pour les hommes, pour les œuvres, pour la vie ! Pour le fait que le soleil se lève, que la nuit arrive, tout ça me paraît des choses extraordinaires. J’aime le soleil, la lumière l’eau, les arbres, les éléphants, la neige sur les montagnes, la vie en train de s’ouvrir dans les vallées au printemps et cette rumeur indistincte qui annonce l’amour dans le cœur des jeunes gens.
    La mort doit être délicieuse ! On ne rate plus son train, on n’a plus besoin de gagner d’argent, on n’a plus de chagrin d’amour.
    Tout ça c’est épatant ! La vie est belle parce que nous mourrons un jour et rappelez-vous : « Une des clés du bonheur, c’est les autres. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s