Le ciel canadien zébré d’étranges lacérations multicolores


Un phénomène naturel qui peut aussi certaines fois accompagner par la pollution lumineuse donne des images féériques par temps froid en hiver au Canada.
Nuage

 

Le ciel canadien zébré d’étranges lacérations multicolores

 

"Light pillars" Piliers de lumière

Les « colonnes de lumière » (light pillars en anglais) sont un étrange phénomène optique qui survient par grand froid en présence d’une source lumineuse (soleil ras, ou pollution lumineuse).

TIMMY JOE ELZINGA

Par Sarah Sermondadaz

Par temps très froid, en présence de cristaux de glace en suspension dans l’air, le ciel nocturne peut se parer d’étranges colonnes de lumière.

Explications et exemples en images.

SCIENCE FICTION. Salut rituel Jedi, sabres laser droit dirigés vers le ciel ? Arrivée imminente des extra-terrestres ? Rien de tout cela. La photo ci-dessus a été réalisée en Ontario (Canada) sans trucage. Elle s’explique par la survenue d’un phénomène optique particulier lié au grand froid et à la présence d’une source lumineuse, au crépuscule ou la nuit. Une manifestation céleste lumineuse (on parle de photométéore) qui est d’ailleurs apparentée au fameux arc-en-ciel !

Quand la glace brille de mille feux

Qui donc a laissé la lumière allumée ? Les fautifs sont les cristaux de glace en suspension dans l’air par temps très froid (en météorologie, on parle de poudrin de glace). Pour la photo canadienne, la température avoisinait par exemple les – 18°C. Par temps dégagé, lorsque les conditions atmosphériques sont exemptes de turbulences, les cristaux de glace dans l’air peuvent s’aligner selon un plan proche de l’horizontale et former un empilement vertical. Ils se comportent alors comme des miroirs horizontaux, et réfléchissent massivement la lumière.

Oui, mais quelle lumière ? Elle peut provenir du soleil ou de la lune, lorsque ces astres sont bas sur l’horizon… mais également de la pollution lumineuse (phares de voiture, éclairage urbain…) présente la nuit dans les lieux habités par l’être humain. La dernière catégorie, à l’origine de colonnes multicolores, est pour le moins impressionnante visuellement.

Exemple de colonne lumineuse due à la lumière rasante du soleil / Crédits : Domaine public

Un phénomène similaire observé à Laramie, dans le Wyoming (États-Unis) / Crédits : Christoph Geisler

La France, pays des Lumières ?

Et en France ? On peut parfois y observer ce type de manifestations hivernales, en témoigne l’image  voir ici  publiée par le site Météo Europe.

https://www.sciencesetavenir.fr/

3 réponses à “Le ciel canadien zébré d’étranges lacérations multicolores

  1. Vraiment superbe ! La nature nous offre des spectacles de toute beauté.
    Si je peux rendre visite à mon fils quand il sera au Québec ce sera aussi pour avoir la possibilité de voir des aurores boréales, de survoler les milles lacs, de photographier les forêts en octobre et de visiter Montréal.
    J’espère bien réunir assez de fonds pour venir visiter le Canada.d

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s