L’inaction


C’est facile de maudire la vie, de critiquer les autres, de toujours vouloir que les autres agissent pour nous. Alors que nous restons les bras croisées et attendons que les choses arrivent
Nuage

 

L’inaction

 

Si vous ne courez pas après ce que vous voulez, vous ne l’aurez jamais.
Si vous ne demandez pas, la réponse sera toujours non.
Si vous ne faites pas un pas en avant, vous restez toujours au même endroit

Inconnu

5 réponses à “L’inaction

  1. Mais parfois, ça peut être appris. Quand on se fait dire tout petit de ne pas courir, quand on ose demander quelque chose et la réponse est toujours ‘non’, et quand on nous forcent à ne pas progresser, ça fait des dégâts et on peut en venir à en maudire la vie.

    • Cela me fait penser à mon père, fils de cultivateur .. ses frères et amis disaient qu’il était un prêtre manqué .En plus, il était assez timide. puis au Québec on a grandi avec l’idée qu’on était né pour un petit pain, Pourtant papa avait un rève d’avoir une grande maison, donc avoir un meilleur salaire, Il a fini par ce dire que ce n’est pas vrai qu’on est né pour un petit pain, il était autodidacte car il n’a pu fréquenter l’école très longtemps, Il a fini par faire son chemin, il est devenu le meilleur vendeur de la compagnie .. et gagner des voyages et avec un meilleur salaire il a fini par avoir la maison qu’il rêvait, avoir une superbe auto …

      • Moi j’ai eu un peu une vie chaotique. Mes parents étaient très pauvres. C’était difficile, mais ils s’assuraient qu’on ne manque pas de nourriture, et qu’on ait des vêtements, et jouets, et le plus important, des livres. J’étais plus ou moins un élève modèle. Une fois, j’ai été tannant en classe, dans un cours de mathématiques en sixième année, avec une autre personne. Je me souviens, j’avais dessiné sur mon efface pour qu’il devienne un bonhomme rectangulaire, et je jouais avec. Des enfantillages. Mais l’enseignant n’avait pas aimé cela, et nous avait fait garder après la classe pendant cinq minutes. Mais après il s’était presque excusé de nous avoir gardé en retenu. Moi je lui en ai jamais voulu pour cela. Les règles sont les règles, même quand elles sont incohérentes. C’est le problème avec moi, je cohère et décohère de manière chaotique. Je suis vivant, quoi!
        Pour l’école, je souffrais constamment d’anxiété terrible. J’ai fini par décrocher. Mais je suis aussi autodidacte, je l’ai toujours été. J’aurais appris à lire avant d’avoir deux ans, qu’il parait. Ou un peu après. Les souvenirs de ma mère ne sont pas toujours fiables, et les miens, de ma jeunesse, ne le sont pas toujours non plus. On a tous quelque chose, dans la famille. C’est pas grave, c’est ça, la vie! 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s