Le premier cimetière pour robots a été inauguré à Moscou


Un cimetière de robot pour rendre hommage pour ces machines qui ont rendu service à leur propriétaire. Mais où va-t-on !! Doit-on se comporter comme s’ils étaient des humains ? Il serait pourtant mieux de les recycler. Quand je pense que cela prend tout pour certaines personnes à avoir des funérailles décents, c’est un non sens
Nuage

 

Le premier cimetière pour robots a été inauguré à Moscou

Crédits : Moscow Technological Institute

Depuis 2015, le robot Alantim et ses clones du même nom travaillent au sein du département de robotique de l’Institut technologique de Moscou : ils y donnent des cours, discutent avec les visiteurs, et participent à des événements dans la capitale russe. Mais il y a deux mois, un des multiples Alentim parcourait Moscou en quête de technologie pour voiture autonome, lorsqu’un quidam mal intentionné l’a frappé avec une batte de baseball. Un coup fatal pour le robot, raconte Motherboard, mais qui a suggéré à Olga Budnik, porte-parole d’un hub technologique moscovite, de mettre au point le tout premier cimetière consacré aux robots.

Chez les robots comme chez les humains, la vie ne tient qu’à un fil et de temps à autre, un drame vient abréger leur existence paisible. Dans le cas d’Alantim, l’identité de son assaillant demeure un complet mystère. Certains ont accusé l’institut d’avoir tué à dessein son robot, ce qu’Olga Budnik nie fermement, soulignant qu’un robot de ce type vaut près de 9 000 euros.

Mais selon elle, quelles que soient les circonstances exactes de sa mort, Alantim méritait un adieu digne de ce nom.

 C’était « un très bon robot », témoigne-t-elle, « encourageant, toujours poli, toujours heureux de vous voir. Vous savez, comme un animal domestique. Et le cimetière était une idée pour l’enterrer comme un animal domestique. Pour ne pas le désassembler ou le mettre à la poubelle. Pour dire au revoir. »

Le 31 octobre dernier, les restes du robot ont ainsi été déposés au cimetière du Phystech park, et une boîte a été placée pour les prochains décès de machines – chacun peut désormais venir déposer ses gadgets décédés et leur rendre hommage. Lors de la cérémonie, un autre Alantim a trouvé la force d’adresser un bel éloge funèbre à feu son copain, dans lequel il l’a remercié d’avoir été

« si utile à son entourage et la science russe ». « Que l’espace emporte ton esprit », a-t-il conclu.

Ce sera l’épitaphe de sa tombe. Une véritable scène de science-fiction.

Source : Motherboard

http://www.ulyces.co

2 réponses à “Le premier cimetière pour robots a été inauguré à Moscou

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s