En hiver, on ne grossit pas autant qu’on ne le pense


Si cela peut nous encourager devant l’hiver qui s’en vient et endurer le froid, il y a quand même des côtés positifs à cette saison. Notre alimentation peut être un peu plus copieuse, mais notre corps cherche des calories pour affronter le froid a l’extérieur qui peut même nous aider à maigrir …
Nuage

 

En hiver, on ne grossit pas autant qu’on ne le pense

 

© thinkstock.

Et ce même si on se goinfre de raclettes et de tartiflettes.

Exit les maillots, les petites robes et les shorts et place maintenant aux gros pulls, aux doudounes mais surtout à la nourriture grasse! Si on se plaît à manger une petite salade en été, en hiver, nos envies se tournent davantage vers les raclettes et les tartiflettes.

De quoi nous faire prendre quelques kilos durant ces mois froids? Pas tant que ça. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, on ne grossit autant qu’on ne le pense en hiver.

Selon une étude publiée sur le site eurekalert, l’hiver nous ferait même maigrir! La raison de ce phénomène: le froid augmente notre quantité de graisses « brunes ». Ces dernières permettent à notre corps de se réchauffer tout en brûlant les calories contrairement aux graisses dites « blanches ».

Le risque de prendre du poids est donc le même en été qu’en hiver à la différence qu’on perdra le surplus plus rapidement grâce au froid. Une condition, bien évidemment: il vous faudra être dehors et non pas sous un amas de couettes devant une série télé.

2 réponses à “En hiver, on ne grossit pas autant qu’on ne le pense

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s