Une infirmière interdite en prison après avoir supposément tenté un exorcisme


L’infirmière a du trop regarder des films d’exorcises, elle aurait été mieux suivre le protocole médical.
Nuage

 

Une infirmière interdite en prison après avoir supposément tenté un exorcisme

 

La détenue, qui aurait reçu l’exorcisme au lieu d’aide médicale, est mort.

Une infirmière d’Oklahoma City a été interdite de travailler dans la prison du comté après qu’elle eut supposément tenté un exorcisme sur une détenue qui est décédée le lendemain.

Linda Herlong Jackson aurait posé les gestes en février dernier sur Lynette Freeman, une femme de 32 ans qui faisait du temps pour plaintes concernant de l’abus de drogue, selon KOCO TV.

Des gardiens de prison ont affirmé que Freeman avait une attaque lorsque l’infirmière Jackson a été appelée en renfort. Elle aurait alors dit «Démons, quittez ce corps!» au lieu de donner des soins médicaux appropriés, selon The Oklahoman.

Les tests ont révélé que la détenue serait décédée d’une surdose de méthamphétamines.

En entrevue avec The Oklahoman, l’infirmière a nié avoir tenté un exorcisme sur Freeman. Elle a toutefois été suspendue trois jours. Aucune accusation ne sont portées contre l’infirmière de 67 ans.

Ce texte initialement publié sur le HuffPost États-Unis a été traduit de l’anglais

http://quebec.huffingtonpost.ca

2 réponses à “Une infirmière interdite en prison après avoir supposément tenté un exorcisme

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s