Jamais et toujours


Je pense que chacun utilise l’expression des toujours et jamais. Combien de fois que nous avons employés ces mots avec persuasion et qu’après un bout temps, voir des années, notre vie change avec le temps et que le jamais ou toujours, peuvent aussi changer
Nuage

 

Jamais et toujours

 

Ne dis pas jamais, ne dis pas toujours.
Laisse le temps décider

Inconnu

Le Saviez-vous ► Cette rivière bouillante peut tuer n’importe qui


Quelque part en Amazonie, existe une rivière d’eau bouillante qui est mortelle toutes personnes ou animales qui décide de faire une trempette. Il est considéré par les chamans comme un site sacré
Nuage

 

Cette rivière bouillante peut tuer n’importe qui

 

 

 

Un géologue péruvien a découvert une étrange rivière bouillonnante, cachée dans la forêt amazonienne. Avec la permission des chamans, il l’étudie pour percer ses mystères.

Source : TED

http://www.ulyces.co

Une infirmière interdite en prison après avoir supposément tenté un exorcisme


L’infirmière a du trop regarder des films d’exorcises, elle aurait été mieux suivre le protocole médical.
Nuage

 

Une infirmière interdite en prison après avoir supposément tenté un exorcisme

 

La détenue, qui aurait reçu l’exorcisme au lieu d’aide médicale, est mort.

Une infirmière d’Oklahoma City a été interdite de travailler dans la prison du comté après qu’elle eut supposément tenté un exorcisme sur une détenue qui est décédée le lendemain.

Linda Herlong Jackson aurait posé les gestes en février dernier sur Lynette Freeman, une femme de 32 ans qui faisait du temps pour plaintes concernant de l’abus de drogue, selon KOCO TV.

Des gardiens de prison ont affirmé que Freeman avait une attaque lorsque l’infirmière Jackson a été appelée en renfort. Elle aurait alors dit «Démons, quittez ce corps!» au lieu de donner des soins médicaux appropriés, selon The Oklahoman.

Les tests ont révélé que la détenue serait décédée d’une surdose de méthamphétamines.

En entrevue avec The Oklahoman, l’infirmière a nié avoir tenté un exorcisme sur Freeman. Elle a toutefois été suspendue trois jours. Aucune accusation ne sont portées contre l’infirmière de 67 ans.

Ce texte initialement publié sur le HuffPost États-Unis a été traduit de l’anglais

http://quebec.huffingtonpost.ca

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie


Cette lignée d’orang-outan se serait isolée des autres espèces de grands singes et donc une plus vieille lignée. Cette découverte met quand même une inquiétude sur sa protection à long terme. Son habitat est menacé, puis la chasse illégale risque d’amener une disparition définitive de ce grand singe
Nuage

 

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

 

© FredFroese

Une nouvelle espèce d’orang-outan a été découverte sur l’île de Sumatra en Indonésie, ont annoncé jeudi des scientifiques, soulignant que leur petit nombre en fait l’un des grands singes les plus menacés d’extinction sur la planète.

Il s’agit également de la première nouvelle espèce de grands singes confirmée par la science depuis la découverte en 1929 d’un nouveau bonobo en République démocratique du Congo, précisent ces biologistes dont les travaux sont publiés dans la revue américaine Current Biology.

«Ce n’est pas tous les jours qu’on trouve une nouvelle espèce de grands singes, ce qui rend cette découverte très excitante», se réjouit Michael Krutzen, de l’université de Zurich en Suisse.

«Les grands singes comptent pourtant parmi les espèces animales les plus étudiées au monde», pointe pour sa part Erik Meijaard de l’université nationale australienne.

Ce nouvel orang-outan, baptisé Tapanuli (Pongo tapanuliensis) vit dans la région de Batang Toru dans le nord de Sumatra, et sa population est estimée à 800 membres environ. Cette découverte porte à trois le nombre d’espèces d’orang-outan connues.

C’est en 1997 que des chercheurs de l’université nationale australienne ont découvert la piste de cette population isolée à Batang Toru.

Plus ancienne lignée


Les premiers indices de la spécificité des Tapanuli ont été observés sur le squelette d’un mâle adulte tué en 2013. Quand les scientifiques ont examiné le crâne et les dents, ils ont constaté certains traits uniques comparativement aux autres orangs-outans.

«Nous avons été surpris de voir que les caractéristiques du crâne étaient vraiment différentes de ce que nous connaissions jusqu’alors de ces grands singes», explique Matt Nowak, un primatologue du Sumatran Orangutan Conservation Programme (SOCP).

Mais c’est une analyse du génome de 37 orang-outans effectuée par des chercheurs de l’université de Zurich qui a révélé l’histoire de l’évolution de ces singes, montrant la séparation il y a plus de trois millions d’années entre les populations d’orangs-outans de Batang Toru et celles de Bornéo dans le nord du lac Toba.

Les orangs-outans de Bornéo et de Sumatra se sont séparés génétiquement beaucoup plus tard, il y a moins de 700.000 ans.

Ceux de Batang Toru sont quant à eux isolés des autres populations dans le nord de Bornéo depuis dix ou vingt-mille ans, ont également déterminé ces chercheurs.

«Les orangs-outans de Batang Toru semblent être les descendants directs des premiers orangs-outans qui avaient migré d’Asie continentale et constituent de ce fait la plus ancienne lignée de ces singes», relève Alexander Nater, de l’université de Zurich, un des co-auteurs de la découverte.

Risque élevé d’extinction


Mais ces orang-outans sont particulièrement vulnérables, mettent en garde ces scientifiques.

«Si seulement huit de ces 800 animaux restant étaient tués ou retiré du groupe chaque année, l’espèce pourrait disparaître», estiment-ils.

«Sans des mesures rapides pour protéger leur habitat forestier qui se réduit rapidement, ces orangs-outans pourraient disparaître en quelques décennies», prévient Matt Nowak qui a supervisé l’étude au SOCP.

Selon des estimations officielles, la superficie des forêts constituant le principal habitat de tous les orangs-outans de Sumatra a été réduite de 60% entre 1985 et 2007 en raison de l’exploitation forestière, des concessions minières et des plantations agricoles.

L’habitat forestier des orangs-outans Tapanuli se limite aujourd’hui à seulement mille kilomètres carré.

Ces grands singes sont également victimes de la chasse illégale qui a contribué à une réduction importante des populations des trois espèces.

Les orangs-outans mesurent en moyenne de 1,10 à 1,40 m pour un poids de 40 à 80 kg. Ils peuvent vivre de 30 à 40 ans et se reproduisent difficilement avec des naissances espacées de plusieurs années.

http://journalmetro.com

Une chambre secrète trouvée dans la grande pyramide de Gizeh


Une découverte qui ne serait pas vraiment une,  car cette chambre est connue depuis quelques années. Reste maintenant à savoir si c’est une pièce vide ou pas. Le problème est de se rendre dans cette cavité qui ne sera sans doute pas très facile
Nuage

 

Une chambre secrète trouvée dans la grande pyramide de Gizeh

Les scientifiques ont découvert la cavité mystérieuse en... (Photo Agence France-Presse)

 

Les scientifiques ont découvert la cavité mystérieuse en étudiant le comportement de particules subatomiques, des muons, qui pénètrent profondément dans le roc, un peu à la manière des rayons X.

PHOTO AGENCE FRANCE-PRESSE

BRIAN ROHAN

Associated Press

Le Caire

Des chercheurs ont trouvé une chambre secrète dans la grande pyramide de Gizeh.

Il s’agit de la première nouvelle pièce à être trouvée dans la pyramide de Khéops depuis le 19e siècle.

Dans un article publié jeudi par le prestigieux journal scientifique Nature, l’équipe internationale explique que la pièce de 30 mètres se trouve en plein coeur de la pyramide, au-dessus de la grande galerie.

On ne sait pas à quoi sert la chambre, mais elle ne semble être reliée à aucune autre structure interne.

Les scientifiques ont découvert la cavité mystérieuse en étudiant le comportement de particules subatomiques, des muons, qui pénètrent profondément dans le roc, un peu à la manière des rayons X.

L’ancien ministre égyptien des Antiqués, le célèbre archéologue Zahi Hawass, prévient toutefois que la présence de cet espace vide est connue depuis longtemps et estime donc qu’on ne peut pas parler d’une découverte.

«La grande pyramide est remplie d’espaces vides, a-t-il dit. Il faut faire attention à la manière dont l’information est présentée au public.».

M. Hawass minimise depuis longtemps l’utilité de technologies aussi sophistiquées pour explorer les pyramides. Il rappelle qu’aucun égyptologue n’était membre de l’équipe internationale. M. Hawass croit que la pièce est simplement un espace vide que les ouvriers ont utilisé pour construire la pièce dessous.

«Pour pouvoir construire la grande galerie, on avait besoin d’un espace vide pour y avoir accès – on ne peut pas la construire sans un tel espace, a-t-il expliqué. De grands espaces vides existent entre les pierres et ont peut-être été abandonnés après la construction.»

Les muons traversent les espaces vides, mais ils peuvent être absorbés ou déviés par des surfaces dures, ce qui permet aux scientifiques d’étudier leur trajectoire et de déterminer ce qu’ils ont rencontré en chemin. Des capteurs spéciaux avaient été installés tout autour de la pyramide pour recueillir des données.

La pyramide a été construite par Khéops, un pharaon de la 4e Dynastie qui a régné entre 2509 et 2483 av. J.-C.

Les pyramides de Gizeh sont les dernières merveilles de l’Antiquité qui existent toujours.

http://www.lapresse.ca/

 

La Cour leur interdit de nommer leur bébé Lucifer


Pour le bien d’un, certains noms ne devraient jamais être donnés à un enfant. Qu’importe si on y croit ou pas, Lucifer est un prénom qui risque d’être lourd à porter
Nuage

 

La Cour leur interdit de nommer leur bébé Lucifer

 

Pendant ce temps aux États-Unis, on compte un record de 13 bébés qui ont été nommés Lucifer en 2016.

 

  • Caroline Bologna

  • HuffPost Royaume-Uni

Un couple en Allemagne voulait nommer son bébé Lucifer… jusqu’à ce que les responsables du gouvernement s’y opposent.

Des parents non identifiés, habitant dans la ville de Cassel, ont soumis des documents pour nommer leur garçon nouveau-né Lucifer, selon The Associated Press.

Cependant, un fonctionnaire du bureau l’état civil a refusé de signer les documents et a renvoyé le couple devant le tribunal d’arrondissement, qui déciderait si le nom était acceptable.

En Allemagne, les parents ont le droit de choisir le nom de leur bébé, mais les fonctionnaires peuvent intervenir si le nom choisi met en danger le bien-être de l’enfant en l’exposant à la moquerie et à l’humiliation ou en étant offensant.

Le registraire de Cassel était préoccupé par le fait que le nom de Lucifer pouvait nuire à l’enfant pour ces raisons. Bien que le nom signifie techniquement «porteur de lumière», il désigne généralement Satan et le mal.

GETTY IMAGES/ISTOCKPHOTO

Le porte-parole de la Cour, Matthias Grund, a déclaré au journal local Hessische Niedersächsische Allgemeine que les parents dans cette affaire avaient changé d’avis lors d’une audience à huis clos.

Ils ont plutôt décidé de nommer leur fils Lucian.

Puisque les parents ont opté pour un nom différent, le tribunal n’a pas eu à rendre une décision.

Le nom de Lucifer est interdit dans certains pays, notamment en Nouvelle-Zélande.

Cependant, les États-Unis ont des lois plus laxistes concernant les prénoms. En 2016, on compte un record de 13 petits garçons nommés Lucifer.

Ce texte initialement publié sur le HuffPost Royaume-Unis a été traduit de l’anglais.

 

http://quebec.huffingtonpost.ca/