Un Britannique frôle la mort en mâchant des noyaux de cerises


Avaler des noyaux ou des pépins n’est pas dangereux en soi, mais si on manges certains d’entre eux, il y a un risque sérieux d’empoisonnement
Nuage

 

 

Un Britannique frôle la mort en mâchant des noyaux de cerises

 

Un Britannique frôle la mort en mâchant des noyaux de cerises

gresey/Epictura

par Ambre Amias

Un père de famille a découvert à ses dépends que les noyaux de cerise contiennent une substance toxique qui peut provoquer des symptômes sévères.

Les fruits font partie des petits plaisirs estivaux, en particulier les pêches, les abricots et les cerises. Amateurs de fruits à noyaux, prenez cependant garde à vous, la mésaventure d’un père de famille britannique rappelle qu’ils peuvent se révéler toxiques. Si leur chair est tout à fait inoffensive, il n’en va pas de même pour leur noyau.

Matthew Creme, 28 ans, s’est intoxiqué avec des cerises en conserve, relate The Independent. Par curiosité, le jeune homme aurait décidé de manger les cerises en entier, avec leurs noyaux. Il ne s’est pas contenté de les gober, mais les a en plus mâchés ! Ce qui aurait tout bonnement pu lui coûter la vie.

Précurseur de cyanure

Pris rapidement de maux de tête et de fièvre, il a été pris en charge par les services de secours de Blackpool, et hospitalisé. Il s’est alors avéré que le jeune homme s’était empoisonné.

Les noyaux de cerises contiennent en effet de l’amygdaline, qui une fois ingérée peut se transformer en acide cyanhydrique, toxique pour l’être humain Les cerises ne sont pas les seuls fruits à risque : prunes, pêches, abricots, amandes amères, mais aussi pommes, recèlent de l’amygdaline.

Plus précisément c’est l’amande à l’intérieur des noyaux et pépins qui renferme la molécule toxique. Avaler un noyau n’est donc pas bien grave, mais mieux vaut éviter de le mâcher. Les noyaux des abricots et des pêches pouvant s’ouvrir très facilement il est recommandé d’être vigilant avec les plus jeunes, qui eux aussi par curiosité, pourraient être tenté des machouiller l’amande des fruits. Matthew Creme aurait pour sa part demandé à ce qu’un message de prévention soit ajouté sur les bocaux et conserves de cerises, rapporte Le Dauphiné.

https://www.pourquoidocteur.fr

Publicités

3 réponses à “Un Britannique frôle la mort en mâchant des noyaux de cerises

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s