État d’âme


Il est vrai que le bonheur n’est pas durable, mais il est présent très souvent et nous lui fermons la porte par notre attitude
Nuage

 

État d’âme

 

Le bonheur est un état d’âme : par conséquent, il ne peut être durable.

Voltaire

Publicités

Le Saviez-Vous ► Des enfants auraient-ils été utilisés pour la construction de la ville du pharaon Akhenaton ?


On croit que des enfants et des adolescents travaillaient pour pharaon Akhenaton qui était l’époux de Néfertiti. Ils ont trouvé dans une fosse des squelettes qui avaient des blessures physiques ou des troubles dégénératifs chez ces enfants. On ne sait pas encore qui était ces enfants et ces adolescents, des Égyptiens, des prisonniers ? Cependant, ils ont été inhumés dans des fosses sans cérémonies
Nuage

Des enfants auraient-ils été utilisés pour la construction de la ville du pharaon Akhenaton ?


Photo:
Mary Shepperson

Avec Ramsès II et Toutankhamon, son fils, le pharaon Akhénaton est incontestablement un des plus connus de l’histoire de l’Égypte ancienne. Surnommé « l’hérétique » dans la littérature grand public, il a en effet délaissé les cultes traditionnels pour se consacrer uniquement au disque solaire, Aton. De nouvelles études de squelettes d’un cimetière situé près de son ancienne capitale, Tel el-Amarna, laissent croire que des enfants aient pu y être utilisés comme force de travail….

Akhénaton et sa nouvelle capitale:


(
Source)

De son vrai nom Aménophis IV, celui qui se renomma Akhénaton (celui qui est agréable à Aton) en l’honneur d’un dieu égyptien associé au disque solaire, a eu un règne assez distinctif de ses prédécesseurs. Il est le descendant de la grande lignée des Thoutmosides, de grands pharaons bâtisseurs et guerriers du Nouvel Empire, à l’origine entre autres des tombeaux de la Vallée des Rois. 


Avec son épouse Néfertiti et leurs enfants sous les rayons bienfaiteurs d’Aton
(
Source)

Il régna de 1352 à 1336 av. J-C. environ et décida avec sa famille, plus particulièrement son épouse royale la célèbre Néfertiti, de délaisser les cultes polythéistes traditionnels de l’Égypte pour se dédier uniquement à ce dieu marginal du Panthéon égyptien qu’était Aton. C’est dans cette optique qu’il prit la décision de faire construire une nouvelle capitale, qui était jusqu’à présent Thèbes, en plein désert pour être exposée aux rayons du soleil. Il la nomma à l’origine Akétaton (l’horizon d’Aton), mais nous la connaissons mieux aujourd’hui sous son appellation arabe de Tel el-Amarna.


Vestiges d’une maison
(
Source)

Rasée après le règne controversé d’Akhénaton, la ville d’Amarna n’aura existé qu’environ 30 ans avant d’être volontairement oubliée des autorités et de la population égyptienne, qui elle n’a jamais suivi l’angle exclusif du culte d’Aton. Sa destruction explique que nous possédions peu de vestiges et d’artéfacts pour en comprendre l’histoire et connaître la réalité de la fin du règne de ce pharaon.

Une étude de cimetière importante:


Fouilles sur le site
Photo:
Mary Shepperson

Le site d’Amarna est présentement fouillé par des archéologues par le biais d’un projet qui s’appelle Amarna project et c’est dans le cadre de cette mission archéologique que l’archéologue Mary Shepperson et son équipe ont commencé à fouiller les cimetières des habitants de l’ancienne cité d’Akhénaton.


Photo:
Mary Shepperson

Dans un article paru cette semaine dans The Guardian, elle détaille le résultat de ces fouilles qui ont permis de réaliser, par l’étude des nombreux ossements du cimetière étudié, que plusieurs squelettes étaient ceux d’enfants et d’adolescents et que ces tombes étaient d’une très grande simplicité en comparaison avec celles de l’élite et même trop simples pour des Égyptiens du Nouvel Empire qui croyaient en la vie éternelle. Les analyses subséquentes ont démontré qu’une majorité des 105 squelettes étudiés présentaient des blessures physiques ou des troubles dégénératifs rares pour des enfants/adolescents. 


Photo:
Mary Shepperson

Les hypothèses avancées présentement sont que ces enfants et adolescents, parfois enterrés à plusieurs dans une même fosse, aient été une force de travail pour la construction d’Amarna, peu considérés et donc simplement inhumés dans des fosses après décès, sans plus de cérémonies. Qui étaient-ils et surtout… d’où venaient-ils? Étaient-ils des Égyptiens ou des prisonniers?

Il faut maintenant attendre les analyses d’ADN pour éclaircir ce nouveau mystère lié à Akhénaton!

Spécialisteen histoire ancienne, Evelyne Ferron

http://www.historiatv.com

Riche ou pauvre? La réponse sur votre visage


Il semblerait qu’un visage neutre vers la fin de l’adolescence, début de l’âge adulte pourrait être un signe si la personne est riche ou pauvre, peut importe, le sexe ou l’ethnie. Je doute d’être assez observatrice pour distinguer une personne sans émotion et donner un tel pronostic
Nuage

 

Riche ou pauvre? La réponse sur votre visage

 

Les visages neutres d'individus

Les visages neutres d’individus Photo : iStock

Une personne peut déterminer avec fiabilité si quelqu’un est plus riche ou plus pauvre que la moyenne en observant une photo d’un visage « neutre » sans aucune expression, montre une étude réalisée à l’Université de Toronto.

Un texte d‘Alain Labelle

Le professeur associé Nicholas Rule et l’étudiante Thora Bjornsdottir affirment que cette première impression est ensuite utilisée – de façon subjective – pour établir que les visages « riches » sont plus susceptibles que les « pauvres » d’être embauchés pour un travail.

Ces travaux indiquent que quelque chose d’aussi subtil que les traits du visage indique la classe sociale et peut la perpétuer. Thora Bjornsdottir

« Ces premières impressions peuvent devenir une sorte de prophétie autoréalisatrice. Elles influencent vos interactions et les chances que vous avez », ajoute Mme Bjornsdottir.

Les chercheurs ont également établi que la capacité d’évaluer la classe sociale d’une personne ne s’applique à son visage que lorsqu’il est neutre, et non pas lorsqu’il sourit ou exprime des émotions.

Ils pensent que les émotions masquent en quelque sorte les habitudes d’expression d’une vie qui se gravent sur le visage d’une personne. Ces habitudes apparaissent dès la fin de l’adolescence ou au début de l’âge adulte et permettent de savoir si une personne a une vie heureuse associée au bonheur et à la richesse.

Avec le temps, votre visage reflète de façon permanente vos expériences de vie. Même si nous pensons que nous n’exprimons aucune émotion, les reliques de ces émotions sont toujours là. Nicholas Rule

Les résultats n’ont été influencés ni par la race ni par le genre.

Une prochaine étape pourrait consister, selon les chercheurs, à réaliser une étude similaire auprès de personnes âgées afin de vérifier si le visage présente des traits encore plus apparents avec le temps.

Le détail de ces travaux est publié dans le Journal of Personality and Social Psychology

http://ici.radio-canada.ca

Le sens de l’odorat fait-il grossir ?


Si les souris qui auraient une perte de l’odorat peuvent maigrir plus vite est-ce la même chose pour l’homme. ? Et pourtant sans odorat quel serait le plaisir de manger ?
Nuage

 

Le sens de l’odorat fait-il grossir ?

 

Marie-Céline Jacquier
Journaliste

 

Le sens de l’odorat qui nous permet d’apprécier les bons petits plats serait en partie responsable de nos kilos en trop. C’est ce que suggère une étude américaine qui montre que des souris sans odorat grossissent moins et brûlent plus de graisses.

CE QU’IL FAUT RETENIR

  • Des souris sans odorat grossissent moins.
  • Ce serait lié à une activation du système sympathique et à une augmentation de la dépense énergétique au niveau des graisses.
  • Une perte temporaire d’odorat pourrait aider à lutter contre les fringales qui font grossir.

Qui n’a pas craqué à la simple odeur des croissants de la boulangerie, du gâteau au chocolat dans la cuisine ou de la viande grillée au barbecue ? L’odorat, en plus d’aider les animaux à reconnaître un danger ou un partenaire sexuel, joue un rôle essentiel dans l’alimentation. Au point qu’on peut se demander si l’odorat fait grossir.

Dans un article paru dans la revue Cell metabolism, des chercheurs de l’université de Californie à Berkeley ont travaillé sur un modèle animal avec des souris. Dans une première expérience, ils ont inactivé les cellules olfactives du cerveau chez celles qui avaient grossi à cause d’un régime riche en graisses. L’effet a été net : elles perdaient du poids, surtout des graisses, et leur résistance à l’insuline diminuait. De même, des souris sans odorat et de poids normal, soumises à un régime très gras, grossissaient moins que celles qui gardaient ce sens intact. La perte des neuronesolfactifs semble donc protéger de l’obésité.

Les souris sans odorat ne mangeaient pourtant pas moins et n’étaient pas plus actives physiquement. En revanche, le sens de l’odorat semblait lié à des fonctions métaboliques : les sujets qui en sont privés brûlaient plus de graisses, à cause d’une activité nerveuse sympathique accrue, et augmentaient leur thermogenèse à partir de graisse brune.

Dans une autre expérience, les chercheurs ont augmenté le sens de l’odorat des souris en inactivant des récepteurs du système olfactif. Celles qui en avaient un plus développé gagnaient en graisses et devenaient résistantes à l’insuline.

Chez l’Homme, le sens de l’odorat varie en fonction des circonstances : il est particulièrement aiguisé quand nous n’avons pas mangé depuis longtemps. © alphaspirit, fotolia

Chez l’Homme, le sens de l’odorat varie en fonction des circonstances : il est particulièrement aiguisé quand nous n’avons pas mangé depuis longtemps. © alphaspirit, fotolia

Inactiver temporairement le sens de l’odorat pour maigrir

Cette recherche suggère donc qu’il pourrait être possible de jouer sur l’odorat pour perdre du poids. Les auteurs notent que « même une perte d’odorat relativement courte améliore la santé métabolique et la perte de poids, malgré les conséquences négatives d’un régime alimentaire riche en matières grasses ».

Même une perte d’odorat relativement courte améliore la santé métabolique et la perte de poids

Dans un communiqué, Celine Riera, principale auteur de l’article, a expliqué : « les personnes souffrant de troubles de l’alimentation ont parfois du mal à contrôler la quantité de nourriture qu’elles mangent et ont beaucoup de fringales. Elle ajoute : « nous pensons que les neurones olfactifs sont très importants pour contrôler le plaisir de la nourriture et si nous avons un moyen de moduler cette voie, nous pourrions bloquer les fringales chez ces personnes et les aider à gérer leur consommation alimentaire ».

Chez l’Homme, le sens de l’odorat varie en fonction des circonstances : il est particulièrement aiguisé quand nous n’avons pas mangé depuis longtemps, et réduit si nous avons le ventre plein. Avec l’âge, ou après un AVC, certaines personnes perdent ce sens et avec lui, leur appétit. Certes, sans l’odorat,  très important pour apprécier le goût des aliments, nous mangerions probablement moins…

Le saviez-vous ?

Chez l’Homme, une augmentation de l’activité sympathique et des niveaux de noradrénaline élevés peuvent être nocifs et favoriser des crises cardiaques.

La plus grande fleur du monde est aussi celle qui sent le plus mauvais L’Arum titan, aussi baptisée « phallus de titan », n’est pas seulement la plus grande fleur du monde, c’est aussi celle qui a le parfum le plus nauséabond.

http://www.futura-sciences.com

Le petit mot qui pourrait changer votre vie


La gratitude semble vraiment être un atout sur la perception que peuvent avoir sur nous et ce même si nous ne sommes pas particulièrement sociaux
Nuage

 

Le petit mot qui pourrait changer votre vie

 

© thinkstock.

Alizé B.

Et vous permettre de tisser des relations durables.

À l’heure où tout passe par notre smartphone, les cartes de remerciement se font particulièrement rares. Et c’est bien dommage, en particulier si vous ressentez des difficultés à tisser des liens, ou à vous intégrer socialement.

Selon l’étude « Warm thanks: Gratitude can win you new friends » dirigée par des chercheurs de l’Université de South Wales, le simple fait de dire le petit mot « merci » ou d’envoyer une carte de remerciement pourrait faire en sorte que les gens vous perçoivent davantage comme une personne chaleureuse, amicale, et attentionnée.Cette étude, menée sur 70 étudiants de l’Université de South Wales et sur leurs mentors, a effectivement démontré que les étudiants – dans ce cas-ci, la moitié des participants – qui avaient envoyé des cartes de remerciement à leurs mentors étaient plus susceptibles de rester en contact avec eux. En d’autres termes, même si vous n’êtes pas la personne la plus sociale que vous connaissez, il suffit bien souvent de simplement dire « merci » pour améliorer l’impression que les gens ont de vous, et ainsi établir des relations plus durables.

« Nos résultats représentent la première preuve connue que l’expression de gratitude facilite le début de nouvelles relations entre des personnes qui ne se connaissaient pas vraiment avant », conclut ainsi le Pr. Lisa Williams, chercheuse principale de cette étude.

http://www.7sur7.be

Nager avec les dauphins: danger pour les cétacés?


Partir en vacances et avoir la possibilité d’aller nager avec les dauphins, cela peut faire rêver. Ceux qui offrent cette activité prétendant que c’est sans risque autant pour les dauphins que pour les clients. Cependant, je suis plus sur le côté qu’il pourrait avoir des conséquences malheureuses pour ses mammifères marins
Nuage

 

Nager avec les dauphins: danger pour les cétacés?

 

© thinkstock.

Plusieurs associations écologistes se sont alarmées jeudi du danger que représenterait le développement des activités de « nage avec les dauphins » pour les cétacés de Méditerranée, un risque que contestent les professionnels.

Nageaveclesdauphins.com, Cala Rossa Dream… Plusieurs entreprises proposent, au départ de ports de la Côte d’Azur, des excursions pour nager avec les dauphins sauvages, au large.

Ces sorties ont « un véritable succès » en Méditerranée française, et « perturbent fortement les animaux ciblés », s’alarment les associations, dont France Nature Environnement (FNE), dans un communiqué.

« Harcèlement »

« Cette pratique consiste à placer les clients dans l’eau à proximité immédiate des cétacés (dauphins, baleines et cachalots) préalablement traqués par des avions de repérage à basse altitude », poursuivent ces associations, qui précisent ne pas viser le « whale watching » traditionnel, l’observation de mammifères marins depuis un bateau, suffisamment règlementé selon elles.

Mais la « nage avec des dauphins » constitue un « harcèlement » contre ces animaux, en plein sanctuaire marin « Pelagos », une vaste zone de Méditerranée où ils sont protégés, selon elles.

« L’immersion d’un homme à proximité d’un cétacé provoque généralement l’interruption de l’activité d’alimentation et de reproduction de l’animal ou encore l’éclatement du groupe et la séparation des nouveau-nés et de leurs mères », décrivent-elles, sans compter le danger « pour le client qui, dans la plupart des cas, méconnaît totalement le milieu et les mammifères marins ».

Impact difficile à mesurer

Les associations ont lancé une pétition pour interdire cette activité.

A minima, « nous demandons que les sanctions et les contrôles soient renforcés » précise à l’AFP François Piccione, de FNE, qui reconnaît que l’impact sur les dauphins est difficile à mesurer, faute d’étude chiffrée.

Ces accusations sont balayées par les professionnels, qui ont établi une charte de bonne conduite, explique à l’AFP Isabelle Frémont, exploitante d’un bateau, selon qui seules trois sociétés sont en activité en Méditerranée.

« Il n’y a danger ni pour les dauphins, qui adorent jouer dans les vagues des bateaux, ni pour les participants », assure-t-elle. « Ces associations, pour avoir des subventions, doivent montrer qu’elles protègent les dauphins. Du coup, elle s’acharnent sur nous », grince-t-elle.

http://www.7sur7.be/