Des experts publient des directives aux jeunes pour l’usage de marijuana


Le gouvernement canadien veut légaliser le cannabis au pays, cependant, des recommandations ont été déposer pour ceux qui seraient plus vulnérables. Les femmes enceintes cela va de soit. Cependant, il n’est vraiment pas certain d’après moi que les personnes atteint de santé mentale suivre les directives tout comme ceux qui prennent la route ou au travail.
Nuage

 

Des experts publient des directives aux jeunes pour l’usage de marijuana

 

La ministre fédérale de la Santé, Jane Philpott,... (PHOTO Ed Andrieski, ARCHIVES AP)

La ministre fédérale de la Santé, Jane Philpott, «accueille favorablement» la publication de ces directives qui, selon elle, «constituent, d’un point de vue scientifique, de l’information importante fondée sur des éléments probants pour aider les consommateurs de cannabis à réduire les risques de cette consommation».

PHOTO ED ANDRIESKI, ARCHIVES AP

 

La Presse Canadienne

L’Association médicale canadienne et des organismes de lutte aux dépendances approuvent les 10 directives élaborées par un groupe de travail pour une consommation «à moindre risque» de cannabis, qui pourrait être légalisé dès l’an prochain au Canada.

Les directives, destinées avant tout aux jeunes, ont été publiées dans la Revue américaine de santé publique. Comme première recommandation, le groupe de travail précise que l’usage de cannabis comporte des risques pour la santé, que l’on peut éviter en s’abstenant tout simplement d’en consommer; sinon, il vaut mieux attendre après l’adolescence.

On recommande par ailleurs aux femmes enceintes et à toute personne «vulnérable aux problèmes de santé mentale» d’éviter complètement le cannabis. On recommande aussi de trouver des produits de cannabis à faible risque, d’éviter les cannabinoïdes synthétiques, d’éviter de fumer du cannabis brûlé -ou du moins, d’éviter les «pratiques d’inhalation nocives» –, et de ne pas prendre de cannabis avant de conduire un véhicule motorisé ou d’utiliser une autre machine.

Ces directives ont été élaborées par la branche ontarienne de l’Initiative canadienne de recherche sur l’abus de substances, un organisme national financé par les Instituts de recherche en santé du Canada.

La ministre fédérale de la Santé, Jane Philpott, «accueille favorablement» la publication de ces directives qui, selon elle, «constituent, d’un point de vue scientifique, de l’information importante fondée sur des éléments probants pour aider les consommateurs de cannabis à réduire les risques de cette consommation».

Outre l’Association médicale canadienne, les directives sont approuvées par l’Association canadienne de santé publique, la Société médicale canadienne sur la dépendance, le Centre de toxicomanie et de santé mentale et le Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substances. Le Conseil des médecins hygiénistes en chef apporte son «appui de principe».

Le gouvernement fédéral a déposé en avril un projet de loi qui prévoit la légalisation de la marijuana à des fins récréatives. Les libéraux espèrent que cette loi sera en vigueur d’ici juillet 2018.

http://www.lapresse.ca/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s