Arête coincée dans la gorge : comment réagir ?


Que c’est désagréable d’avaler une arête de poisson de travers. Généralement, ce n’est qu’un inconfort passager alors que rarement, il faut faire appel à un médecin
Nuage

 

Arête coincée dans la gorge : comment réagir ?

Arête coincée dans la gorge : comment réagir ?

Arête coincée dans la gorge : comment réagir ?

Même si les complications sont rares, la gêne liée aux arêtes de poisson qui piquent la gorge ne doit pas être sous-estimée.

Quoi de plus agréable qu’une soirée en bord de mer en train de manger un poisson fraîchement pêché ? Si les vacances se soldent souvent par quelques dîners à base de spécialités marines, une arête coincée dans la gorge peut gâcher le plaisir du repas, et faire mal, voire faire peur, à la personne qui en souffre. Picotement, douleur, gêne, difficulté à déglutir… ces symptômes sont rarement graves, mais ne doivent pas être sous-estimés.

Quoi faire ?

Le premier réflexe à avoir est de boire de l’eau et de manger de la mie de pain, pour essayer de faire descendre l’arête.

Inutile de prendre des médicaments ou de craindre une perforation : une fois que l’arête arrive dans l’estomac, le processus digestif est déjà en route et vous ne courez aucun danger.

Si la douleur ou les picotements diminuent mais restent présents, ils sont peut-être provoqués par une petite plaie causée par l’arête. Mais si l’intensité est la même malgré vos efforts, prenez rendez-vous avec votre médecin généraliste ou un ORL qui vous l’enlèvera en quelques minutes.

Si le fait d’avaler une arête vous fait peur, vous pouvez privilégier les filets de lotte, de morue, de perche du Nil, de saumon, de thon, de sole, de turbot ou de truite. N’hésitez pas à demander conseil à votre poissonnier et à lui demander d’enlever soigneusement les arêtes de vos poissons.

Quand s’inquiéter ?

Une arête ne peut pas provoquer d’arrêt respiratoire car l’air continue de passer. Mais si vous remarquez que les aliments ou la salive n’arrivent plus à passer, ou une douleur au niveau du cou, de la poitrine, voire un malaise et de la fièvre, ou si la victime est un enfant, appelez le SAMU au 15 ou les pompiers au 18.( 911 au Canada-États-Unis nldr)

http://www.santemagazine.fr/

Publicités

4 réponses à “Arête coincée dans la gorge : comment réagir ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s