Un étrange poisson sans visage pêché dans les abysses, au large de l’Australie


Il reste encore des endroits inexplorés sur Terre, et les abysses font partie de ces mystères. Les chercheurs ont redécouvert un poisson sans visage dans les abysses de l’océan. Malheureusement, même ou la noirceur règne au profond des océans, la pollution s’y trouve. Trouver un reste de bateau est une chose, mais des pots de peinture, des tuyaux de PCV, c’est inacceptable
Nuage

 

Un étrange poisson sans visage pêché dans les abysses, au large de l’Australie

 

Xavier Demeersman

Journaliste

 

Quelle drôle de créature ! Ce poisson qui semble n’avoir ni yeux, ni bouche ni branchies a été remonté des abysses au large de l’Australie. Il s’agit en réalité d’une redécouverte, plus de 140 ans après sa première rencontre avec l’Homme. Les scientifiques qui sondent, depuis le 15 mai, cet habitat inexploré ont déjà recensé de nombreuses espèces inconnues jusqu’ici. Et aussi beaucoup de déchets.

Sur Terre, de nombreux territoires demeurent encore inexplorés. C’est le cas en particulier des abysses, lesquels représentent tout de même la moitié des fonds océaniques. Là, de mystérieuses créatures comme ce poisson sans visage bravent les conditions extrêmes telles que l’absence de lumière, des températures glaciales et une pression énorme.

Mesurant 40 cm, ce poisson qui pourrait faire penser à un bébé Alien de la saga éponyme est en réalité une redécouverte. La première et dernière fois que l’espèce humaine l’a croisé dans les eaux au large de l’Australie, c’était il y a presque 144 ans, en 1873, lors de l’expédition pionnière du Challenger conduite alors par des Britanniques. Les premières analyses génétiques ont en effet révélé qu’il s’agit d’un Typhlonus nasus ou « brosme sans tête ». Même si cet animal étrange est rarement rencontré, il est plutôt répandu dans les fonds océaniques, de la mer d’Oman au Japon, en passant par l’Indonésie et Hawaï, rapporte le site Mashable.

À la tête de la campagne d’exploration Sampling the Abyss à laquelle participent 27 scientifiques pour une expédition d’un mois (du 15 mai au 16 juin) entre le nord de la Tasmanie et le Queensland, Tim O’Hara, s’est chargé de présenter présente « ce petit poisson extraordinaire ». 

« La bouche est en fait située sous l’animal, aussi quand vous le regardez de côté, vous ne voyez aucun œil, ni nez, ni branchies, ni bouche. Il a l’air de deux extrémités arrière d’un poisson… », a-t-il rapporté au quotidien The Gardian.

Ce poisson sans yeux a été redécouvert au large de l’Australie. © Museums Victoria, CSIRO

Ce poisson sans yeux a été redécouvert au large de l’Australie. © Museums Victoria, CSIRO

Plein de nouvelles espèces… et des déchets

En l’espace de deux semaines, les explorateurs ont déjà fait de nombreuses découvertes. Certes, peut-être pas aussi « spectaculaires » que ce poisson mais tout aussi précieuse pour les chercheurs.

« Les experts m’ont dit qu’environ un tiers de tous les spécimens qui arrivent à bord sont totalement nouvelles pour la science, […]. Il y a beaucoup de puces de mer, des vers, des crabes et d’autres choses que personne n’avait jamais vues auparavant. »

Mais ils n’ont pas trouvé que cela… Loin d’être des havres de tranquillité, les abysses regorgent de nos déchets. C’est tout aussi extraordinaire que ce poisson, souligne le chercheur du musée Victoria au Guardian,

« il y a même des restes de vieux navire à vapeur… Nous avons vu des tuyaux de PVC et des pots de peinture. C’est tout de même incroyable. Nous sommes au milieu de nulle part et le fond de l’océan est empli de déchets dont certains sont vieux de 200 an

http://www.futura-sciences.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s