La belle histoire d’une lettre d’amour retrouvée 72 ans après


Une lettre d’amour qui n’a jamais été ouverte dédié à l’homme qui a partagé sa vie, il y a 72 ans a pu se rendre enfin à destination.
Nuage

 

La belle histoire d’une lettre d’amour retrouvée 72 ans après

 

 

Écrit en 1945, le courrier n’était jamais parvenu à son destinataire. Il a été retrouvé par hasard pour le plus grand bonheur d’un Américain de 96 ans.

 

PAR 6MEDIAS

 

Un Américain de 96 ans a eu l’émouvante surprise de découvrir, 72 ans après, une lettre d’amour de sa femme qui ne lui avait jamais été remise. C’est CNN qui raconte cette incroyable histoire, qui a pris sa source dans le New Jersey, quand un père et sa fille tombent sur la missive alors qu’ils retapent une maison.

« L’enveloppe était vieille et jaunie. Elle n’avait jamais été ouverte. C’était incroyable quand mon gendre a commencé à la lire. Dans la lettre, elle parlait du bébé qu’elle allait avoir », explique le père.

« Je t’aime Rolf, comme j’aime le soleil chaud »

« Je t’aime Rolf, comme j’aime le soleil chaud, et c’est ce que tu es dans ma vie, le soleil autour duquel tout le reste tourne pour moi », écrit Virginia, l’auteure de la lettre datée du 4 mai 1945.

Rolf, c’est Rolf Christoffersen, un Américain de 96 ans qui vit à Santa Barbara en Californie, de l’autre côté des États-Unis. La propriétaire de la maison dans le New Jersey, une dénommée Melissa, entame des recherches et tombe sur un numéro de téléphone. À l’autre bout du fil, c’est le fils de Rolf Christoffersen, âgé de 66 ans.

« Melissa m’a demandé où j’avais grandi et je le lui ai dit. Elle m’a alors parlé de la lettre », explique-t-il.

Le courrier perdu traverse alors les États-Unis et retrouve enfin son destinataire, qui l’ouvre avec une certaine émotion.

« J’étais tellement surpris après toutes ces années. J’étais très content d’apprendre l’existence de cette lettre. Je suis toujours très émotif », avoue Rolf Christoffersen, qui a perdu sa femme six ans plus tôt. « Ses mots me rappellent que ma mère était vraiment quelqu’un de bien et combien elle nous aimait », ajoute le fils, lui aussi très ému par cette découverte.

http://www.lepoint.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s