Les « plus vieux champignons du monde » découverts en Afrique du Sud


On croit qu’on sait quelque chose dans l’évolution de la vie sur terre et une découverte viens tout chambouler les quasi-certitudes. On avait daté l’apparition des champignons autour de 46 millions d’années, alors qu’ils ont découvert des fossiles a 2, 4 milliards d’années qui seraient apparus non sur le sol, mais dans la mer
Nuage

Les « plus vieux champignons du monde » découverts en Afrique du Sud

 

Des fossiles de champignons dans une pierre

Des fossiles de champignons vieux de 2,4 milliards d’années ont été retrouvés dans de la pierre au large de l’Afrique du Sud Photo : Nature Ecology & Evolution/Birger Rasmussen

La découverte de fossiles de champignons vieux de 2,4 milliards d’années pourrait modifier notre conception de l’émergence de la vie sur Terre, selon une nouvelle étude publiée dans le magazine spécialisé Nature Ecology & Evolution.

Radio-Canada avec BBC News

Les fossiles, trouvés dans des pierres autrefois submergées sous les fonds marins, ont conservé l’apparence de champignons vivants. Les chercheurs à l’origine de l’étude indiquent que cette découverte pourrait repousser la date d’apparition des champignons d’un à deux milliards d’années.

La communauté scientifique estime que la vie sur Terre, qui a débuté avec des organismes unicellulaires comme des bactéries, serait apparue il y a environ 3,8 milliards d’années. Jusqu’ici, les plus vieux spécimens de champignons trouvés sur la planète dataient de 46 millions d’années.

Pierre, eau, lave

Les fossiles ont été trouvés au large de l’Afrique du Sud, à 600 kilomètres de Johannesburg, en creusant dans le sol rocailleux qui s’est formé il y a des milliards d’années à partir de lave en éruption depuis les fonds marins.

Cette découverte laisse donc à penser que les premiers champignons sont d’abord apparus non pas sur le sol continental, mais dans les profondeurs de l’océan, explique Stefan Bengston, professeur au Musée suédois d’histoire naturelle et chef de l’équipe de chercheurs derrière cette trouvaille.

Selon lui, la « biosphère profonde (deep biosphere, en anglais) où ont été trouvés les fossiles représente une portion importante de la Terre, mais nous en savons bien peu sur sa biologie, et encore moins sur l’histoire de son évolution ».

Stefan Bengston précise qu’il y a une « forte probabilité » que ces fossiles soient ceux des « plus vieux champignons du monde – deux fois plus vieux que ce qui était généralement accepté jusqu’ici ».

Un « environnement extrême »

Portant le nom de « formation Ongeluk », l’endroit où les fossiles ont été trouvés était submergé par l’océan au moment où les champignons étaient en vie. Ils se trouvaient donc dans un « environnement extrême », loin des rayons du soleil, explique Magnus Ivarsson, coauteur de l’étude.

« Les champignons de cet environnement vivaient probablement en symbiose avec des microbes, utilisant de l’énergie emmagasinée chimiquement pour faire fonctionner leur métabolisme. Ils n’avaient possiblement même pas besoin d’oxygène libre. »

http://ici.radio-canada.ca

Publicités

Une réponse à “Les « plus vieux champignons du monde » découverts en Afrique du Sud

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s