Ces siamoises refusent d’être séparées malgré les injonctions médicales


Ce n’est pas évident comme choix pour ses jeunes filles siamoises, les risques sont grands surtout pour une des deux qui pourrait être fatale. Je comprends leur choix surtout de la façon qu’elles sont reliées
Nuage

 

Ces siamoises refusent d’être séparées malgré les injonctions médicales

 

« Pourquoi voudriez-vous nous réduire de moitié? »

Lupita et Carmen Andrade ne devaient vivre que trois jours tout au plus selon les prédictions médicales. Les jumelles sont nées attachées de la paroi thoracique au bassin.

 Elles ont chacune deux bras mais une seule jambe: Carmen contrôle la droite, Lupita la gauche.

Elles ont un coeur chacune, des poumons et un estomac. Mais elles partagent des côtes, le foie ainsi qu’un système digestif et reproducteur. Les siamoises ont 16 ans aujourd’hui et devraient envisager une opération pour être séparées. Une chirurgie qu’elles refusent.

« Pourquoi voudriez-vous nous réduire de moitié? », demandent-elles.

Lupita et Carmen ont passé une partie de leur vie en thérapie pour apprendre à se mouvoir. Elles ont marché à quatre ans. Les médecins estiment qu’une opération est nécessaire parce que Lupita souffre d’une scoliose qui compresse ses poumons. Elle n’utilise désormais plus que 40% de sa capacité respiratoire et quand elle a du mal à respirer, Carmen doit assurer le boulot.

Mais la chirurgie pourrait provoquer sa mort ou des lésions cérébrales. Les deux jeunes femmes refusent de prendre le risque.

Elles ajoutent qu’en plus, elles n’auraient plus qu’une seule jambe chacune et « des années de thérapie » devant elles. « Et psychologiquement, on est tellement habituées à être ensemble. Alors nous allons vivre notre vie, c’est tout. »

Malgré leur vie particulière, Lupita et Carmen ont des personnalités très différentes. Elles se rejoignent cependant sur un point: elles espèrent devenir vétérinaires.

« Les animaux ne parlent pas. Ils savent ce que vous ressentez rien qu’aux vibrations que vous dégagez. »

http://www.7sur7.be/

Publicités

3 réponses à “Ces siamoises refusent d’être séparées malgré les injonctions médicales

  1. je comprend ce qu’elles disent, si il y a risque qu’une des deux meure, comment l’autre pourrait ne pas se sentir coupable, en plus le risque n’est pas écarté quant à avoir aussi des séquelles cérébral ! manquerait plus que cela ! c’est très très difficile,
    je sais pas pourquoi on l’a pas fait à la naissance finalement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s