Effacer


Il y a des gens qui nous sont nuisibles pour notre bien-être, il faut faire le tri ou bien leur donner moins emprise sur nous
Nuage

 

Effacer

 

 

Parfois, il faut effacer certaines personnes de notre vie pour notre bien, pour notre bonheur et notre réussite.

Inconnu

De beaux dessins sur des voitures couvertes de boue


Un art éphémère fait dans les rues de Moscou sur des véhicules toutes boueuses. Ses dessins sont impressionnants étant donné les éléments qui les composent
Nuage

 

De beaux dessins sur des voitures couvertes de boue

Nikita Golubev est un artiste moscovite. Il intervient dans la rue pour dessiner par retraits de matière sur des véhicules couverts de boue.

On peut voir plus de ses oeuvres éphémères dans ses séries « Dirty Art », sur sa page Facebook.

 

http://www.laboiteverte.fr

Le Saviez-Vous ► 15 plantes toxiques pour les chats et les chiens


Les plantes et les fleurs sont essentielles dans nos jardins et dans les maisons, sauf que certaines d’entre elles peuvent être toxiques pour les chats et les chiens. Personnellement, j’ai déjà eu quelqu’unes de ces plantes et je n’ai jamais eu de problèmes. Par contre, il suffit qu’un animal soit un plus curieux, que des problèmes graves peuvent subvenir
Nuage

 

15 plantes toxiques pour les chats et les chiens

 

Jolies, décoratives… du printemps à l’hiver, fleurs et plantes apportent couleur et chaleur à votre intérieur comme à votre jardin. Certaines d’etre elles sont néanmoins à proscrire lorsque l’on a des chiens ou des chats à la maison.

On recense plus de 700 plantes contenant des substances toxiques dangereuses pour les animaux en cas d’ingestion. Les conséquences de ces intoxications peuvent être légères ou très sévères. Et l’ingestion de certaines plantes peut même entraîner la mort. Soyez donc extrêmement vigilants !

Les liliacées

Nombre de plantes de la famille des liliacées sont toxiques pour les chats, et certaines le sont également pour les chiens.

Le Lys de Pâques et le Lys oriental stargazer par exemple, sont dangereux pour nos félins, qui s’ils en ingèrent, peuvent être pris de vomissements, devenir léthargiques, perdre l’appétit, et souffrir d’insuffisance rénale. S’il n’est pas rapidement soigné, le chat peut mourir.

Le lys de la paix est lui aussi toxique pour les chats, comme pour les chiens, et son ingestion peut engendrer une irritation de la langue et des lèvres, une augmentation de la salivation, des difficultés à avaler et des vomissements.

plantes toxiques chiens chats

Le Lys de Pâques est très joli, mais aussi très nocif pour les chats

Le Muguet

Comme le veut la tradition, pour célébrer le printemps – signe d’avenir et de vie – il est courant que nous nous échangions des brins de muguet quand vient le mois de mai. Une façon comme une autre de se donner du bonheur aux uns et autres. Mais cette plante n’est pas sans danger pour nos compagnons à quatre pattes : en cas d’ingestion, ces derniers peuvent souffrir de vomissements, de diarrhées, de problèmes cardiaques voire de convulsions à cause des glycosides cardiotoniques qu’elle contient !

Le Jasmin étoilé

Délicate, magnifique et parfumée, cette fleur aussi appelée Faux Jasmin reste toxique dans son ensemble pour les chats et les chiens. S’ils en ingèrent, ils peuvent être amenés à souffrir de diarrhées, vomissements et fatigue.

La Jonquille

Comme les narcisses, les jonquilles contiennent de la lycorine. Cette substance peut provoquer douleurs abdominales, diarrhées, vomissements, anomalies cardiaques ou problèmes respiratoires chez les animaux les ingérant.

La Tulipe

Déshydratation, vomissements, diarrhées, hypersalivation… pour épargner tous ces désagréments à votre animal de compagnie, veillez à le tenir à l’écart de vos si colorées tulipes !

Le Rhododendron

Aussi beau soit-il avec ses fleurs présentes de mars à juin, le Rhododendron est un arbuste redoutable pour les chats et les chiens qui oseraient en consommer un bout. En cas d’ingestion, les animaux peuvent en effet être amenés à souffrir de troubles gastriques et de vomissements. L’Azalée (autre type de Rhododendron) pourrait même plonger ses consommateurs à quatre pattes dans le coma dans les cas les plus sévères…

L’Asparagus

Cette plante vivace au feuillage délicat est elle aussi toxique pour les animaux domestiques. Si un chien ou un chat ingère ses baies, il risque de souffrir de vomissements, de diarrhées et de douleurs abdominales. Une dermatite est aussi à craindre si un chien ou un chat est exposé de façon répétée à cette plante.

Les Dragonniers

Les Dracaena fragrans, jolies plantes au feuillage souvent panaché, contiennent un composé, la saponine, dangereux pour les chiens comme pour les chats.Vomissements, perte d’appétit, salivation excessive et dépression peuvent survenir sur un animal en ingère.

Le Dieffenbachiaet peut donc engendrer les même effets

Ce genre de la famille des Araceae, plantes aux feuilles tachetées aussi appelées aussi cannes des muets, contient une substance pouvant entraîner chez les chiens et chats une irritation buccale, une augmentation de la salivation, des difficultés à avaler et des vomissements.

L’oreille d’éléphant

L’Alocasia macrorrhiza, couramment appelée oreilles d’éléphant, contient un composé semblable à celui du dieffenbachia,.

Le Cyclamen

Cette ravissante plante à fleurs est malheureusement elle aussi dangereuse pour les chiens et les chats. En cas d’ingestion, elle peut provoquer une salivation accrue, des vomissements et de la diarrhée. Et si un animal ingère en grande quantité les tubercules de la plante – qui se trouvent à la racine – il risque de souffrir d’anomalies du rythme cardiaque, de convulsions et dans le pire des cas, il peut en mourir.

Le Philodendron

Cette espèce de la famille des aracées renferme une toxine essentiellement concentrée dans ses feuilles. Une ingestion peut entraîner une irritation de la bouche, une augmentation de la salivation, des vomissements et des difficultés à avaler.

L’arbre de Jade

Egalement connu sous les noms d’arbre de l’amitié, arbre de la chance ou plante de l’argent, cette très jolie plante aux feuilles vert jade peut causer des vomissements, mais aussi la dépression, l’ataxie et dans certains cas, une bradycardie, un ralentissement du rythme cardiaque.

L’Aloès

Cette plante succulente contient de l’aloïne, un substance toxique jaune et amère qui peut engendrer si elle est ingérée des vomissements et une urine de couleur rougeâtre.

La Liane du Diable

Aussi appelée Scindapsus doré, Pothos, ou Arum grimpant, cette jolie plante aux feuilles en forme de cœur est elle aussi nocive pour nos compagnons à 4 pattes. Chiens et chats risquent une irritation de la bouche, une salivation excessive, des vomissements, et des difficultés à avaler.

https://wamiz.com

Le trésor était dans le piano


Un accordeur de pianos qui a dû être content de s’être déplacé dans le cadre de son travail.. Et l’école secondaire en Angleterre va pouvoir profiter aussi de ce piano qui avait gracieusement donné à l’école
Nuage

 

Le trésor était dans le piano

 

Les pièces d'or et d'argent, frappées entre 1847... (Photo AP)

Les pièces d’or et d’argent, frappées entre 1847 et 1915, sont le trésor le plus important de ce type découvert en Angleterre.

PHOTO AP

 

Agence France-Presse
Londres

Un trésor de centaines de pièces d’or et d’argent datant de l’époque victorienne a été découvert sous les touches d’un piano droit par un accordeur qui va en hériter, le mystère planant sur ses propriétaires.

L’accordeur Martin Backhouse a découvert un trésor dans ce piano âgé de 110 ans.

PHOTO AP

Selon le British Museum, chargé d’évaluer le trésor, la découverte a été faite en novembre dernier lorsque Martin Rickhouse, 61 ans, a été appelé pour accorder un piano âgé de 110 ans donné à l’école secondaire de Bishop’s Castle (centre ouest de l’Angleterre).

Martin Rickhouse trouvait que les touches étaient un peu lourdes et en vérifiant les dessous du clavier, il a découvert une dizaine de paquets en tissu soigneusement cousus et une bourse en cuir qui se sont avérés contenir 900 souverains d’or et d’argent.

«En les ouvrant, je ne m’attendais pas à de l’or, je pensais que c’était des pièces ordinaires (…). Mais non, c’était gros!», a-t-il raconté au blogue du British Museum.

Les médias estimaient vendredi la valeur de la découverte entre 300 000 et 500 000 livres (520 000 et 865 000 $ CAN).

Les pièces, frappées entre 1847 et 1915, sont le trésor le plus important de ce type découvert dans le pays, selon le musée.

Elles auraient été cachées au plus tôt à la fin des années 20, comme en atteste une publicité  pour la compagnie Shredded Wheat enveloppant l’un des paquets, «peut-être en réaction à la Grande dépression ou aux événements conduisant à la Seconde Guerre mondiale». «Ce sont sans doute les économies de toute une vie», a relevé Peter Reavill, du British Museum.

Tous les efforts pour retrouver les propriétaires initiaux se sont avérés vain. Le trésor appartient à présent à la couronne qui va récompenser le propriétaire actuel et celui qui l’a découvert, après l’avoir estimé.

Quant aux généreux donateurs du piano, un couple qui l’avait acheté en 1983 pour ses enfants, ils n’auront pas un sou.

http://www.lapresse.ca/

 

Des chiens de thérapie prêtent patte forte aux familles en deuil


Les chiens de thérapies sont de plus en plus reconnus et c’est une bonne chose à mon avis. Les moments les plus difficiles à vivre peuvent être apaisés avec un chien formé pour l’occasion. C’est ce qu’à compris des salons funéraires aux États-Unis
Nuage

 

Des chiens de thérapie prêtent patte forte aux familles en deuil

 

bouvier bernois

Parce que le deuil n’est pas qu’une affaire d’Homme, des chiens prêtent pelage et pattes pour apporter du réconfort aux familles de personnes décédées…

Magic est un Chien d’eau portugais doté d’un talent particulier pour faire sourire les gens. Véritable concentré de douceur et d’affection, ce brave toutou au poil noir a donc tout naturellement trouvé sa voie en tant que chien de thérapie dans un salon funéraire, pour réconforter les personnes en deuil.  

« Il fait sourire les gens même quand ils n’en ont pas envie », raconte avec amusement Ross DeJohn, du salon funéraire DeJohn Funeral Homes dans l’Ohio (États-Unis).

Magic, adopté il y a quelques années après avoir été un reproducteur dans un élevage, a reçu une formation spéciale de chien de thérapie et aide à présent à réconforter les clients de ses maîtres.

Les chiens de thérapie, un métier en expansion ?

 

« C’est un peu la star du salon funéraire », explique Ross DeJohn. « Les gens l’adorent ».

Et Magic n’est pas le seul à rencontrer un tel succès auprès des clients de son maître. Les chiens de thérapie sont de plus en plus présents aux États-Unis, pour aider leurs amis les humains dans toutes sortes de situations difficiles. 

« Où que vous alliez, où il y a de la douleur, où il y a de la peine, il y a aussi des chiens de thérapie », raconte Devra Fry, propriétaire du salon funéraire Fry Funeral Home, dans l’Iowa.

C’est avec ce constat à l’esprit qu’elle a pensé qu’un chien de thérapie avait tout à fait sa place dans son quotidien, auprès des familles en deuil. Et c’est ainsi que Gurt, une femelle Bouvier Bernois âgée d’aujourd’hui 2 ans, a été adoptée et formée pour apporter son soutien.

© Funerlafuturist.com

Le sixième sens canin

Gurt, tout comme Magic, semble dotée d’une sensibilité particulière lui permettant de savoir quand quelqu’un va mal, pour mieux aller le réconforter. Et comment ne pas craquer devant une adorable boule de poils plongeant ses grands yeux brillants dans votre regard ? La présence des chiens de thérapie rend dès lors la plupart des démarches funéraires plus faciles et moins douloureuses pour les clients.

« C’est un moyen de relâcher la pression », explique Roberta Knauf, la formatrice de Tara, une femelle Labrador et de Willow, une croisée Caniche. « C’est un effet calmant », continue-t-elle, avant de raconter la belle rencontre entre Tara et une petite fille venant de perdre son père.

Cette dernière avait trouvé la force d’aller voir le cercueil après avoir fait un long câlin avec la chienne, en enfouissant le visage dans son pelage.

Ce simple geste illustre à quel point la présence d’un chien peut être réconfortante dans les moments les plus durs. Il justifie à lui seul la présence de ces chiens de thérapie et montre combien leur rôle est important auprès des humains, dont ils sont toujours les meilleurs amis.

https://wamiz.com

Des cougars sur les rails du SkyTrain près de Vancouver


Des cougars ont été vus sur des vidéos surveillance sur des rails de métro à Vancouver. Il faut dire que la station est entourée de forêt. Espérons que ces animaux n’en souffriront pas de toute cette activité
Nuage

 

Des cougars sur les rails du SkyTrain près de Vancouver

 

COUGARS

Deux cougars adultes ont été aperçus vendredi sur les rails du SkyTrain à Port Moody en banlieue de Vancouver. TransLink a immédiatement tenu à rassurer les usagers en affirmant qu’il n’y avait aucun danger.

C’est une alarme automatique qui se déclenche lorsque quelque chose se trouve sur les voies qui a alerté les agents du SkyTrain aux premières heures du jour, vendredi. Ils ont pu rapidement identifier les deux bêtes après avoir passé en revue les images de vidéosurveillance de la station Inlet Centre sur la ligne Evergreen.

Lorsque le personnel s’est rendu sur les lieux pour effectuer sa routine matinale d’inspection, les deux gros félins étaient déjà partis.

S’il est plutôt courant d’observer divers animaux sauvages près des stations du SkyTrain, les cougars se font bien plus rares, selon Chris Bryan, porte-parole de TransLink.

« Nous sommes vraiment sur la côte ouest, ça peut arriver de temps à autre. Nous avons déjà eu des ratons laveurs sur les voies ou même des coyotes. En revanche, un des employés de la salle de contrôle avec 15 ans d’ancienneté me disait qu’il n’avait jamais entendu parler de cougars », raconte-t-il.

Chris Bryan souligne, par ailleurs, qu’avec l’extension de la ligne Evergreen, le SkyTrain circule désormais dans des zones moins habitées et plus sauvages :

« Si vous regardez la station Inlet Centre, il y a beaucoup de forêts dans cette zone, alors ce n’est pas si surprenant. »

Les services de conservation de la province et la police de Port Moody ont été avertis de la présence des deux bêtes dans le secteur.

uebec.huffingtonpost.ca/

La langue la plus utilisée sur Terre : le terpène


Le langage le plus utilisé sur la Terre, serait universel et chimique. Ce langage permet de communiquer entre deux espèces différentes telles que les champignons et les bactéries. On inclut les plantes, conifères, herbacées
Nuage

 

La langue la plus utilisée sur Terre : le terpène

 

Champignons et bactéries du sol

Ce champignon et ces bactéries au sol communiquent grâce à des terpènes.

21 LUX PHOTOGRAPHY/HEIKE ENGEL

Joël Ignasse Sciences et Avenir

Champignons et bactéries peuvent communiquer par l’intermédiaire de composés organiques comme les terpènes. Et ce « langage » est peut-être aussi employé par de nombreux autres êtres vivants.

PARFUMS. Les terpènes dont la formule chimique est (C5H8)n font partie des ingrédients couramment utilisés dans l’élaboration des parfums. Ils sont produits par de nombreuses espèces de plantes notamment les conifères ou les herbacées de la famille des géraniums. Les champignons et les bactéries en fabriquent aussi mais peu d’études ont été réalisées sur leur rôle chez ces micro-organismes. C’est désormais chose faite : les scientifiques de l’Institut néerlandais d’écologie (NIOO-KNAW) ont démontré que les terpènes servaient de moyen de communication entre ces deux formes, très différentes, de vie.

De véritables conversations chimiques

Dans un article publié dans la revue Nature, ils démontrent que Serratia, une bactérie commune présente dans les sols réagit aux composés volatils émis par Fusarium, un champignon aussi présent dans les sol et également pathogène des plantes. A leur contact, la bactérie devient motile et émet à son tour des terpènes. Les chercheurs ont ensuite séquencé l’ADN de la bactérie et identifié des gènes spécifiquement activés par les terpènes de Fusarium.

« Ces parfums ne sont pas juste des produits de dégradation. Ce sont des instruments dédiés à la communication longue distance entre ces bactéries et ce champignon«    souligne Paolina Garbeva, qui a dirigé cette recherche

Depuis quelques années les biologistes ont également découvert que des terpènes étaient utilisés par les plantes pour attirer certains insectes, l’équipe du NIOO va maintenant tenter de capter des échanges entre le champignon et les plantes qu’il infecte.

D’ores et déjà, Paolina Garbeva affirme que : « les micro-organismes peuvent être catalogués dans le vaste groupe des êtres vivants qui parlent le terpène« . 

Et ce groupe ne se réduit pas aux plantes, aux bactéries et aux champignons. En effet, les terpènes entrent aussi dans la composition de certaines protéines animales et notamment des hormones et des phéromones sécrétées par les invertébrés. Ce composé semble donc servir de « langage » universel sur Terre. Et bien-sûr l’humain y est aussi sensible : derrière la fragrance des forêts ou la saveur d’un mojito  (à la menthe)  se cachent aussi des terpènes. D’autres composés odorants sont aussi utilisés dans la nature pour communiquer.

« En fait les organismes sont multilingues mais le langage terpène est celui qui est utilisé le plus souvent« , conclut Ruth Schmidt, principale auteure de la publication.

https://www.sciencesetavenir.fr