Londres : un bébé de trois mois soupçonné d’être un terroriste


Les États-Unis sont inflexible sur une erreur pour les visas. Comment peut-on ne pas voir la bourde qu’un grand-papa a fait quand il a rempli le visa de son petit-fils âgé de 3 mois ? Comment un bébé pourrait être un terroriste … a part que faire des dégâts dans sa couche ?
Nuage

 

Londres : un bébé de trois mois soupçonné d’être un terroriste

 

Un bébé de trois mois a été interrogé par l’ambassade américaine de Londres, soupçonné d’être un terroriste, rapporte le journal britannique The Guardian. En réalité, c’est son grand-père, un peu tête en l’air, qui a fait une erreur dans son formulaire de demande de visa.

Ceux qui sont déjà allés aux Etats-Unis le savent, il faut soigneusement remplir le formulaire d’admission dans le pays, qui pose plusieurs questions très sérieuses, même si certaines paraissent absurdes : 

«Cherchez-vous à vous engager ou avez-vous été engagé dans des activités terroristes, d’espionnage, de sabotage, ou de génocide?»,

ou encore

«Avez-vous l’intention de tuer le Président des Etats-Unis?».

 S’il est évident qu’il faut répondre «Non», et qu’il ne faut même pas s’amuser à cocher la case «Oui», même pour rigoler. Malheureusement, on peut être parfois un peu distrait, et répondre «Oui» par erreur. C’est ce qui est arrivé à ce grand-père britannique, qui devait aller en Floride pour retrouver les parents de son petit-fils.

Une erreur qui coûte cher

L’erreur est humaine, mais elle peut coûter cher. En effet, le grand-père de 62 ans, s’est trompé au moment de remplir le formulaire pour une demande de visa vers les Etats-Unis pour son petit-fils de trois mois. A la question  «Cherchez-vous à vous engager ou avez-vous été engagé dans des activités terroristes, d’espionnage, de sabotage, ou de génocide?», l’homme a répondu «Oui», accidentellement. Une erreur qui paraît anodine pour le papy, et pourtant, les Américains ont pris cette réponse très au sérieux. Le visa du bébé a été refusé et il a été convoqué avec son grand-père à l’ambassade des Etats-Unis, à Londres. Interrogé, le grand-père tente d’expliquer qu’il s’agit d’une erreur,

«Je n’arrive pas à croire qu’ils n’aient pas compris que c’était une erreur et qu’un bébé de trois mois était incapable de nuire».

La procédure a duré une dizaine d’heures.

Finalement, l’ambassade américaine a laissé repartir le bébé de trois mois et son grand-père. En revanche, les billets n’ont pas été remboursé, et le papy de 62 ans a dû les repayer : cette boulette lui aura coûté environ 3.500 euros. Malgré cette histoire, il ironise :

«Harvey n’est pas un terroriste. Il a bien saboté quelques couches, mais ça je ne l’ai pas dis à l’ambassade».

http://www.ladepeche.fr

Publicités

Une réponse à “Londres : un bébé de trois mois soupçonné d’être un terroriste

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s