Chine : une statue géante de Bouddha dissimulée refait surface


Ce statut est resté caché depuis des milliers d’années et c’est la déforestation qui a fini par a voir apparaitre ce statut de Bouddha
Nuage

Chine : une statue géante de Bouddha dissimulée refait surface

 

Le monument était caché à la vue de tous depuis des milliers d’années, rapporte « Le Figaro ». Il pourrait bien être la plus grande statue de Bouddha au monde.

 

PAR 6MEDIAS

Cachée à la vue de tous. Dans la province du Guizhou en Chine, non loin de la ville de Guiyang, une nouvelle statue de Bouddha a fait surface, rapporte Le Figaro. Pas si nouvelle que cela cependant puisqu’en réalité elle était restée invisible aux yeux du monde entier depuis des milliers d’années, recouverte par la végétation dense des montagnes environnantes. Et c’est en raison de la déforestation de la région que les traits de ce Bouddha ont pu réapparaître.

Selon Le Figaro, l’ouvrage mesurerait plus de 50 mètres de haut, ce qui en ferait la plus grande statue de Bouddha au monde, plus grande même que le Bouddha géant de Leshan dans la province du Sichuan, taillée dans la falaise du mont Lingyun. Jusqu’à présent, cette statue était considérée comme la plus grande représentation de Bouddha taillée à même la roche, dans le monde. Selon les médias chinois, rapporte le quotidien, la tête de ce nouveau monument mesure à elle seule 16 mètres de haut et a été sculptée dans un rocher unique. Son buste recouvre le reste de la montagne.

Histoires anciennes

Selon la légende, reprise notamment par le site Vision Times et Le Figaro, deux moines chinois sont à l’origine de la création de cette statue. Sous la dynastie des Tang (618 à 907 après Jésus-Christ), souvent appelée l’Âge d’or de la civilisation chinoise, ces deux hommes, le maître Hai Nang et son disciple Hai Tung, ont souhaité ériger deux statues géantes de Bouddha dans la roche des montagnes, afin d’éloigner les mauvais esprits et prévenir les catastrophes naturelles. Le disciple est alors parti vers Leshan, tandis que son maître resta dans la province de Guizhou, trop âgé et faible pour faire le voyage. La légende dit également que Hai Nang est décédé avant de voir la construction de son Bouddha achevée. Au fil des siècles, la végétation a donc repris le dessus et dissimulé les traits de la statue.

http://www.lepoint.fr/

Advertisements

Une réponse à “Chine : une statue géante de Bouddha dissimulée refait surface

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s