En attente ….


 

 

En attente ….

 


En après-midi, j’ai eu un message sur MSG pour toute ma famille, mon plus jeune nous annonce que sa femme à perdue ses eaux .. Kurumi, qu’on doit prononcer Kouloumi (il parait que le R au Japon se prononce L) Bref, cela peut-être long, elle va naitre soit le 9 ou le 10 avril … Nous avons tous bien hâte … je ne suis pas certaine de faire une bonne nuit ..

 

Je vais donc être grand-maman pour la 7 ème fois ,,, 4 filles et 2 garçons et ce qui est fantastique c’est que je suis juste dans le milieu de la cinquantaine donc je peux amplement en profiter

Nuage

Publicités

Parole d’enfant ► Amour


Cela 3 ans que la maman à Jézabelle est avec son conjoint. Ils forment vraiment un beau couple. Pascal est toujours intentionné pour ma fille, c’est vraiment beau à voir
Nuage

 

 Amour

 

 

Maman raconte

– Maman, tu sais, je crois que papa est amoureux de toi ? Il prend soin de toi toujours

Ana-Jézabelle, 5 ans / 19 mars 2017

Un Ancien Taureau De Corrida Court Vers Lui


 

Je n’aime pas la tauromachie, cette tradition de combattre un taureau dans une arène pour le bon plaisir des amateurs, c’est grotesque et cruel. Ce taureau de corrida a réussi à tellement bien s’adapter qu’il peut s’approcher, et même jouer avec un être humain qui porte un maillot rouge, et vivre en harmonie avec un cheval et d’autres animaux
Nuage

Un Ancien Taureau De Corrida Court Vers Lui

 

Le Saviez-Vous ► Une impressionnante mosaïque romaine découverte à Chypre


Une découverte en été 2016 à Chypre a raconté grâce à des mosaïques la conquête romaine. Ces mosaïques sont magnifiquement bien conservées depuis la Grèce antique
Nuage

 

Une impressionnante mosaïque romaine découverte à Chypre 

 


Crédits:
EPA

Les fouilles archéologiques peuvent souvent être longues et fournir malheureusement peu d’artefacts intéressants. Mais cet été, (2016 ndlr) les archéologues réalisant des fouilles sur l’île de Chypre, ont eu une agréable surprise! Ils ont en effet mis au jour deux rares et superbes mosaïques de l’époque romaine. Les images ont été diffusées cette semaine, alors profitons-en pour les regarder de plus près!

L’importance de Chypre dans l’Antiquité:


Photo : 
Poterie chypriote (1900-1725 av. J.-C.)

Chypre vient du mot grec ancien « kypros » qui signifie cuivre. Cette grande île était bien positionnée en Méditerranée, ce qui lui permit d’être un centre de commerce important dans le monde méditerranéen, notamment en exportant son cuivre à l’aube du IIème millénaire av. J.-C. Ces échanges commerciaux enrichirent les habitants de Chypre, les villes se développèrent au cours du Bronze récent (XVIe-XIIe siècles av. J.-C.) et le mobilier et les objets du quotidien devinrent plus raffinés.


Photo:
Ancient théâtre grec de Kourion

De par sa richesse et sa position géographique enviable, l’île s’est retrouvée au coeur des guerres et des conquêtes des époques grecque, hellénistique et romaine. Les Phéniciens, les Assyriens, les Perses, Alexandre le Grand et les Égyptiens ont tous d’une façon ou d’une autre exercé un contrôle sur un partie de l’île de Chypre, ce qui rend non seulement son histoire ancienne fascinante, mais fournit aussi beaucoup d’artefacts de grande valeur pour les archéologues et les historiens qui s’intéressent à la Méditerranée antique.

Les découvertes:


© Département des antiquités de Chypre

L’île de Chypre est donc sujette à de nombreux terrains de fouilles depuis plusieurs années. En juillet et août cet été, les archéologues ont trouvé deux trésors en bon état de conservation. La première découverte a eu lieu en juillet sur un site près de la ville de Larnaca, anciennement Kition. Les chercheurs ont alors annoncé la découverte d’un plancher couvert de mosaïques datant de l’époque romaine, plus précisément du IIème siècle de notre ère. La partie dégagée illustre un thème mythologique grec célèbre, soit les douze travaux d’Hercule!


Crédits :
AFP

Dans la mythologie grecque, Hercule ou Héraclès, dut effectuer les travaux exigés par Eurysthée, le plus vieil ennemi de la déesse Héra. Parmi les tâches exigées, il dut entre autre étouffer un lion, capturer une biche aux bois d’or et dompter le taureau crétois de Minos.


Crédits :
AFP

Puis début août, autre coup de théâtre! Les archéologues qui travaillent dans le secteur de Nicosie, sur le site d’Akaki, ont découvert une immense mosaïque, de 26 mètres de long et 4 mètres de large, datant du 4ème siècle de note ère. L’oeuvre de la fin de l’époque romaine représente une scène de course de chars comme nous en avons rarement vue! 


Crédits:
EPA

En observant l’image ci-dessus, on peut remarquer que la scène représente quatre chars de course avec leurs chevaux. Une inscription en grec se trouve au-dessus de chaque char en compétition et un des auriges, les conducteurs, est même représenté debout en pleine action, alors que les chevaux tirent son char à grande vitesse!


Crédits:
EPA

Vu la qualité et la beauté de ces oeuvres, les archéologues croient avoir découvert le plancher d’une luxueuse villa de Chypre. Les futures analyses nous permettront certainement de connaître les noms de ces conducteurs de chars et bien d’autres détails encore! Comme toujours… à suivre!

 

Spécialisée en histoire ancienne, Evelyne Ferron

http://www.historiatv.com

Des maladies génétiques diagnostiquées par reconnaissance faciale


La reconnaissance faciale serait utile pour détecter à 96,6 % le syndrome de DiGeorge.  Ils espère aussi l’appliquer pour mieux reconnaitre le syndrome de Noonan et de Williams
Nuage

 

Des maladies génétiques diagnostiquées par reconnaissance faciale

Syndrome DiGeorge

Le NHRGI détecte le syndrome DiGeorge au moyen de la reconnaissance de caractéristiques faciales. Il en a retenu 126.

NHGRI

Une technologie mise au point par des chercheurs américains a été capable de reconnaître le syndrome DiGeorge avec 96,6% d’efficacité lors des tests.

MALADIE GÉNÉTIQUE. On l’appelle le syndrome de micro-délétion 22q11.2, ou encore syndrome vélo-cardio-facial ou plus couramment le syndrome DiGeorge. Cette maladie génétique rare touchant les enfants en Afrique, en Asie et en Amérique latine est assez compliquée à diagnostiquer, les symptômes incluant problèmes cardiaques ou rénaux, fentes labio-palatines, anomalies faciales, retards mentaux touchant les facultés d’apprentissage et l’élocution… Sans compter que leur manifestation et leurs effets sur l’apparence du malade varient selon le pays.

Pour aider les professionnels de la santé à y voir plus clair, des chercheurs du National Human Genome Research Institute (États-Unis) ont mis au point un mode de diagnostic basée… sur un logiciel de reconnaissance faciale. Leurs travaux ont utilisé les mêmes techniques que celles des scanners faciaux des aéroports ou que les fonctions proposées par Facebook, indique le communiqué du NHGRI. Ils viennent d’être publiés dans l’American Journal of Medical Genetics.

Une efficacité de 96,6%

L’équipe a étudié les cas de 106 malades issus de onze pays d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine et pris des photos de 101 d’entre eux pour obtenir diverses apparences de personnes atteintes. Ils ont retenu 126 critères faciaux qu’ils ont utilisés pour tester leur méthode de diagnostic avec d’un côté 156 personnes malades (de type européen, africain, asiatique et latino-américain) et de l’autre un groupe de contrôle de 156 personnes qui ne l’étaient pas. Résultat ? une efficacité de 96,6%, sans distinction de l’origine géographique des malades.

À terme, les chercheurs espèrent pouvoir implémenter leur technologie directement dans les smartphones pour faciliter le travail des médecins. Ils envisagent en tout cas d’appliquer leur méthode à d’autres affections congénitales, notamment le syndrome de Noonan (une forme de nanisme) et le syndrome de Williams.

https://www.sciencesetavenir.fr

Des fourmis new-yorkaises victimes de la malbouffe


Il y a plusieurs espèces de fourmis même dans une seule ville. Certaines restent fidèles à leurs régimes alimentaires, alors que d’autres s’adaptent à la nourriture humaine et ce même si c’est de la malbouffe. Se pourrait-il que des fourmis puissent aider pour nettoyer les ordures alimentaires ?
Nuage

 

Des fourmis new-yorkaises victimes de la malbouffe

 

Une étude sur des fourmis de Manhattan montre que certaines espèces, mais pas toutes, ont adopté l’alimentation humaine, avec ses travers. Zoom sur ces insectes qui ont pris goût à la malbouffe.

Les animaux qui vivent en ville sont plus ou moins dépendants des humains qui leur fournissent une part de leur alimentation. Par conséquent, est-ce que lorsque notre alimentation évolue, les espèces urbaines sont elles aussi impactées ? C’est ce que se sont demandé des chercheurs de l’université d’État de Caroline du Nord qui ont enquêté sur le régime alimentaire des fourmis new-yorkaises.

Certaines fourmis des rues ont adopté la malbouffe

Dans un article paru en avril 2015 dans la revue Proceedings of the Royal Society B, les scientifiques se sont intéressés au rôle des aliments humains dans l’alimentation de fourmis urbaines. Pour cela, ils ont utilisé les isotopes stables du carbone pour déterminer l’origine de celui qui est présent dans les organismes. Tous les animaux, y compris les humains, mangent des aliments contenant du carbone, mais le type atomique de l’élément informe sur la provenance des aliments. Les chercheurs ont testé plus de 100 fourmis collectées dans Manhattan, représentant de 21 espèces différentes et issues de sites divers.

Résultats : les chercheurs ont trouvé que certaines espèces de fourmis, mais pas toutes, vivant dans les habitats les plus urbanisés de Manhattan, avaient une signature carbone associée avec des aliments transformés humains. Leurs organismes portaient donc les empreintes d’une alimentation de type « malbouffe ». En particulier, une espèce courante dans les rues, Tetramorium caespitum, laquelle avait les niveaux de carbone 13 les plus proches de ceux que l’on trouve dans l’alimentation humaine. Ces fourmis cherchent aussi à entrer dans les habitations où elles sont considérées comme des nuisibles.

Les fourmis des villes se nourrissent dans les poubelles. © Atomische, Tom Giebel, Flickr, cc by nc nd 2.0

Les fourmis des villes se nourrissent dans les poubelles. © Atomische, Tom Giebel, Flickr, cc by nc nd 2.0

Un écosystème plus ou moins dépendant de l’alimentation humaine

Une autre espèce de fourmi, Lasius emarginatus, a elle aussi été trouvée dans des rues de Manhattan. Mais l’analyse isotopique de ses éléments n’a montré aucune preuve d’une alimentation de type « humain ». La fourmi semblait plutôt passer son temps entre des nids souterrains et les branches des arbres de la ville.

Certaines fourmis urbaines exploitent donc les changements de ressources humaines. Ces variations pourraient jouer un rôle dans la structure de l’écosystème, puisque certaines se sont mis à la malbouffe et ont développé un régime alimentaire proche de celui des humains.

Pour Clint Penick, l’auteur qui a mené ces travaux : « Les aliments humains représentent clairement une portion significative de l’alimentation des espèces urbaines. Ce sont les fourmis qui mangent nos déchets, et ceci pourrait expliquer pourquoi les fourmis des rues sont capables d’atteindre d’aussi larges populations en ville ».

Ces travaux visent à mieux comprendre les écosystèmes vivant à proximité de l’Homme, en ville par exemple, et les relations de notre espèce avec son environnement :

« Nous voulions en apprendre plus sur la raison pour laquelle certaines espèces de fourmis sont capables de vivre à nos côtés, sur les trottoirs ou dans les bâtiments, alors que d’autres restent en périphérie du développement humain. Ceci pourrait aussi nous aider à déterminer quelles espèces sont plus actives pour nettoyer nos ordures ».

http://www.futura-sciences.com

Cet enfant de cinq ans s’occupe de sa grand-mère de 92 ans seule après que sa mère les ait abandonnés.


Les enfants n’ont pas le même destin d’un pays à l’autre. Une petite fille de 5 ans doit s’occuper de sa grand-mère malade et son arrière-arrière-arrière grand-mère. Ce n’est pas une vie pour un enfant de cet âge. Elle est vraiment courageuse. J’espère qu’après avoir passé à la télévision chinoise, des gens viendront l’aider, elle a droit de vivre son enfance
Nuage

 

Cet enfant de cinq ans s’occupe de sa grand-mère de 92 ans seule après que sa mère les ait abandonnés.

 

Anna Wang, du sud-ouest de la Chine, est la seule personne qui s’occupe de sa grand-mère malade et de son arrière arrière arrière grand-mère de 92 ans.

Cette fille n’a pas eu une enfance de classe normale et ordinaire des enfants de cinq ans. Le premier malheur pour la famille d’Anna a eu lieu lorsque la fille n’avait que trois mois. Un jour, quelqu’un frappa à la porte des Wang. Des étrangers ont pris le père de la petite fille. M. Wang n’est jamais revenu. Il s’est avéré qu’il a été envoyé en prison. Pourquoi ? Personne ne savait.

Peu de temps après que le père de la famille a été pris, la mère de la jeune fille s’est mariée à nouveau et les a quittés, en laissant son propre enfant. La jeune fille a été soignée par sa grand-mère de Anna et son arrière-arrière-grand-mère, au début. Mais les rôles se sont rapidement inversés. La santé de la grand-mère a commencé à décliner. L’arthrite septique lui a rendu impossible de s’occuper d’elle-même et de sa famille sans aide.

Comment la jeune fille a-t-elle pris soin des femmes plus âgées ?

La mère de Mme Wang était encore plus malade que sa fille. La vieille dame avait 92 ans quand sa fille est tombée malade. L’enfant devait donner un coup de main aux femmes. L’amusement et l’apprentissage ont disparu dans l’arrière-plan. Le ménage a été abandonné à la fille. Elle devait s’occuper des femmes plus âgées. Elle a endossé les de babysitter pour les personnes âgées. La jeune fille était dans une situation qui ne devait pas se produire. Elle pouvait “remercier” sa mère pour son enfance perdue. Mais il n’y avait plus de temps pour le regret. Des obligations ont été attendues.

Bien que ce soit effrayant et incroyable, la petite fille s’est retrouvée dans ce nouveau rôle. Ce n’était pas facile. L’enfant devait s’occuper de tout, de la préparation des repas et de l’alimentation de la vieille femme et du ménage pour aider les femmes dans leur hygiène quotidienne. Emmener les femmes aux toilettes ou baigner les vieilles femmes est devenu une chose quotidienne pour Anna.

La cuisine était un véritable défi. La jeune fille ne pouvait même pas atteindre le poêle où les repas étaient préparés. Pour cuisiner quelque chose, elle devait se tenir sur un tabouret d’abord.

Trouver de la nourriture dans les montagnes Zuyin difficiles à atteindre n’était pas aussi facile. Cependant, ils ont trouvé une personne amicale qui est venue les aider.

Le voisin de Little Anna a eu pitié de la famille dans le besoin et a permis à la fille d’utiliser sa ferme chaque fois qu’elle le souhaitait. Récoltant des légumes du champ, Anna les portait dans un panier sur le dos. Transporter de la nourriture était fatiguant pour la petite Anna, mais nécessaire pour la survie de sa famille. La fille ne s’est pas plainte, elle était reconnaissante à son voisin pour son aide désintéressée.

La seule chose qui restait de sa vie antérieure était une photo de son père. Little Anna ne comprenait pas pourquoi ils l’avaient éloigné.

Elle n’a jamais regretté le fait qu’elle devait s’occuper de ses “grands-mères”.

Je veux qu’elles soient en bonne santé” – a-t-elle déclaré à la télévision chinoise.

http://www.estpositive.fr/