Découverte par hasard du premier poisson cavernicole


Une découverte d’un poisson vivant dans les cavernes qui d’après la génétique serait cousin avec ceux vivant à la surface. Il semble que leur évolution serait récente, enfin si 20 000 ans est récent … et serait adapté pour vivre dans l’obscurité
Nuage

 

Découverte par hasard du premier poisson cavernicole

 

Le premier poisson des cavernes en Europe a été découvert dans une formation... (Photo tirée de Twitter)

 

PHOTO TIRÉE DE TWITTER

Agence France-Presse
WASHINGTON

Le premier poisson des cavernes en Europe a été découvert dans une formation aquatique souterraine dans le sud de l’Allemagne, à la grande surprise des scientifiques.

C’est un plongeur amateur qui a observé cet étrange poisson cavernicole, une sorte de loche franche, dans une grotte submergée profonde, difficile d’accès, expliquent les chercheurs dont la découverte est publiée lundi dans la revue scientifique américaine Current Biology.

«Cette découverte est spectaculaire, car on pensait jusqu’alors que la glaciation pendant la période du Pléistocène (qui a commencé il y a 2,58 millions d’années et s’est achevé il y a 11 700 ans) aurait empêché en Europe les poissons de coloniser les habitats aquatiques souterrains aussi loin dans le nord», explique Jasminca Behrmann-Godel de l’Université de Constance, une des auteurs.

Les études génétiques effectuées sur ce poisson, dont cinq spécimens ont été capturés, combinées à la connaissance de l’histoire géologique de cette région, laissent penser que ces loches franches cavernicoles sont apparues et ont évolué récemment au cours des 20 000 dernières années seulement, estiment ces chercheurs.

«Ces cavernes sont seulement devenues habitables pour des poissons quand les glaciers ont reculé», précise Arne Nolte de l’Institut Max Planck en Allemagne, autre coauteur.

Malgré la période d’évolution relativement brève, ce poisson montre déjà des traits d’adaptation caractéristiques d’une véritable espèce cavernicole vivant dans l’obscurité.

Ses yeux par exemple sont beaucoup plus petits, paraissant même incurvés tandis qu’il n’a quasiment aucune couleur. Ce poisson a également des narines plus larges que l’espèce proche vivant près de la surface.

Le plongeur amateur a vu ce poisson des cavernes la première fois en août 2015 alors qu’il explorait les endroits les plus profonds du système hydrologique du Danube, accessibles seulement en période sèche en été et à l’automne.

La caverne aquatique où ces poissons ont été trouvés est très sombre, l’eau y est froide et les courants sont puissants. En outre, l’accès se trouve à la fin d’un labyrinthe étroit, des conditions qui découragent les plongeurs d’y revenir.

Remarquant l’apparence étrange de ce poisson, le plongeur a pris des photos qu’il a montrées à des scientifiques, dont le coauteur de cette étude. Il est retourné dans la cavité en novembre 2015 et a pu capturer cinq spécimens.

Basé sur des comparaisons morphologiques et génétiques avec l’espèce proche de loches vivant près de la surface, ces chercheurs ont pu déterminer que leurs cousines des cavernes étaient bien une population isolée formant la première espèce connue de poisson cavernicole en Europe.

Avant cela, des poissons et autres créatures étranges vivant dans des eaux sous-terraines avaient été découvertes notamment dans les grottes mexicaines de Pachon. Ces poissons sont presque albinos et aveugles.

http://www.lapresse.ca

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s