Faut-il sauver Melania Trump?


On parle beaucoup de Donald Trump, mais sa femme Melina, c’est soit pour faire des blagues sur ses sourires forcés ou des questions sur son état au sein du couple. Les quelques articles que j’ai vus sur Melina Trump, étaient qu’elle ne semblait pas heureuse dans son rôle d’épouse et Première Dame qui en fait semble être mis de côté par la fille de Donald Trump.
Nuage

 

Faut-il sauver Melania Trump?

 

Source: Midtown Manhattan Patch

Source: Midtown Manhattan Patch

C’est triste et terrifiant, non? Que penser de la relation qui unit Donald et Melania à la lumière de ces observations? C’est ainsi que plusieurs mèmes et blagues ont été créés autour de l’hypothèse que Melania était coincée dans un mariage abusif avec le pervers narcissique le plus médiatisé du monde.

Source: Twitter

Source: SUTTON sur Twitter

On a vu circuler les mots-clics #freeMelania et #saveMelania avec différents degrés d’ironie. Pour certains, c’est une façon de ridiculiser Melania Trump en la décrivant comme une catin soumise qui est prête à subir les pires humiliations pour rester aux côtés d’un homme riche et puissant. On rigole de la voir ainsi prise à son propre jeu, dans ce drame aux allures de soap, personnages caricaturaux et lifestyle de milliardaire inclus.

Toutefois, plusieurs personnes se sont véritablement senties interpellées par la détresse de Melania et ont éprouvé de l’empathie pour cette femme déstabilisée de chausser les talons hauts de Première dame. C’est le cas de cette chroniqueuse qui a comparé le sourire crispé de Melania au

« sourire qu’on fait aux hommes qui nous harcèlent dans la rue et aux étrangers ivres qui nous acculent dans un coin pendant un party où on a perdu nos amis. C’est le sourire que tu fais à quelqu’un qui te fait peur, quelqu’un qui pourrait te faire mal si tu le fais mal paraître. »

Cette autre rédactrice a reconnu la relation toxique de ses propres parents dans les agissements du couple présidentiel. Dans son texte, elle explique que son père rabaissait sa mère lorsqu’il ne l’ignorait pas, comme Donald semble le faire avec Melania. Mais surtout, elle écrit qu’il n’y a rien de drôle à voir une femme prise dans une relation d’abus, peu importe qui elle est.

Photo: REX/Shutterstock

Photo: REX/Shutterstock

C’est également mon malaise par rapport à toute cette discussion. Je ne crois pas que nous ayons affaire à une hallucination collective (ou un fait alternatif, tant qu’à y être) : Melania ne va pas bien. À mon avis, il est clair que la violence psychologique et la misogynie dont Donald Trump fait preuve dans ses fonctions publiques se répète ou se répercute dans sa vie privée. Ce qui ne signifie aucunement qu’il soit normal, justifié ou attendu que sa conjointe vive de la violence conjugale. Ce raccourci est dangereux.

Parce que si je m’inquiète pour elle, je suis aussi préoccupée par la façon dont on traite cet enjeu qui touche beaucoup d’autres personnes. On pose un regard détaché, voire moqueur sur Donald et Melania parce que leur vie est à mille lieux de ce qu’on connait. Mais dans le cas où leur dynamique de couple ressemble étrangement à la nôtre et où le visage fermé de Melania fait l’effet d’un miroir, comment reçoit-on les #freeMelania bardés d’émoticons hilares? Comment se sent-on lorsque tout le monde se paie la tête d’une femme à laquelle on s’identifie, malgré tout? J’imagine qu’on continue à se taire et à endurer.

S’il y a quelque chose à retenir de cette histoire, c’est l’ironie : pendant qu’on s’inquiète de l’abus possible de Melania Trump, les organismes dédiés à la lutte contre la violence faite aux femmes aux États-Unis subiront des coupes majeures… Décret de son mari.

http://fr.chatelaine.com/

9 réponses à “Faut-il sauver Melania Trump?

  1. Et oui. Je n’ai pas été aussi loin dans mes réflexions. Toutefois j’avais bien vu, combien il l’ignorait, la mettait à l’arrière etc… Il suffit juste d’un peu observer. Je ne puis faire de spéculation. Tout est bien triste ! Je regarde le soleil en ce moment, c’est nécessaire pour mon équilibre. 😉

    • Tu es sérieux quand tu dis cela ?? Si vraiment elle est dans un état d’abus psychologique tu crois vraiment que c’est une question d’intelligence ???
      J’imagine pour elle qui cela doit être difficile de se séparer de son mari, surtout qu’elle a un fils de 10 ans ! Qui crois-tu qui aurais la garde ?

      • Ne me parle pas de ça, nuage, je suis le délégué de SOS Papa 28. En France, les mères ont la garde principale à 85%, 14% pour la garde alternée et 1% des papas la garde principale ou unique… quand les mères sont considérées dangereuses pour les enfants.
        Madame Trump a son libre arbitre que je sache. Si elle en a vraiment assez , je ne vois pas ce qui lui empêche de partir… A moins que d’autres intérêts, à commencer par des intérêts financiers, la retiennent.
        Que je sois clair, Monsieur Trump est tout ce que je déteste, une incarnation de la bêtise. Cela ne dédouane pas pour autant sa femme de ses responsabilités, notamment celle de ne pas se laisser faire . Je ne suis pas à sa place. Je ne connais pas suffisamment la situation mais poser quelqu’un en victime en projetant sa façon de voir, ce n’est pas honnête intellectuellement. Le coup de la pauvre femme riche, célèbre et bootoxée à mort, merci bien, on a déjà donné. Elle a un cerveau Madame Trump: si elle agit comme elle le fait, c’est qu’elle y trouve son compte. Sinon, elle doit faire le nécessaire pour changer la donne. Une femme n’est pas nécessairement une victime et l’homme pas forcément un bourreau. Pourquoi reste-t-elle? Elle n’est quand même pas attachée ni baillonnée…
        Très cordialement, même si on ne peut pas être toujours d’accord.
        Que ta journée soit belle au Québec

          • CE n’est qu’une supposition… c’est ça qui me gêne en fait… Et aussi le fait qu’elle est victime qui ne pourrait pas se défendre… Je me méfie beaucoup des accusations de « pervers narcissique »… Souvent l’accusateur ne l’est pas moins… Tout le monde fait de la manipulation mentale, essaie d’influencer, de convaincre… Tout le monde peut se défendre… Elle a un entourage et des moyens bien supérieurs aux nôtres…Comment peut-on l’excuser en la déresponsabilisant?

            • Bonjour
              Je viens de suivre ces échanges, qui renvoient aux éternelles réponses concernant les femmes victimes de violences conjugales physiques et psychologiques: elle n’a qu’à partir. Si cela était aussi simple…Un être humain a besoin de se sentir aimé, admiré, pour s’aimer et aimer les autres. La moindre parole dénigrante, rabaisse la personne qui perd confiance en elle, ne s’aime plus, incapable d’aller et d’aimer les autres; son seul objectif et combat moral étant alors de tout faire pour retrouver l’amour et plaire à l’autre dont on croyait être aimé sans condition. C’est une situation de perpétuelle angoisse, d’autant que l’autre trouve toujours un nouveau sujet de mécontentement; situation éternelle d’échec, qui n’est en rien favorable à la bonne réflexion, consistant à penser que l’autre nous manipule, en conclusion est un pervers qui se nourrit de cette relation de destruction de l’autre à son profit. Est ce le cas de Mélanie Trump? je ne peux en juger, bien que son attitude et surtout celle de son mari, paroles publiques concernant les femmes, laissent à penser que cet homme ne doit pas épargner sa compagne.
              Permets moi d’ajouter que pour avoir rencontré des papas dans la situation que tu évoques, j’ai l’impression que cette injustice dont ils souffrent leur fait considérer le sort malheureux de certaines femmes (n’oublions pas que beaucoup en meurent), avec partialité.
              Avec mes amitiés

              • Bonsoir et merci d’abord Jacou33 pour ta longue intervention. Il va être délicat pour moi de te répondre car cela demande de la nuance et je ne suis guère connu pour mon sens de la nuance. J’ai des positions très tranchées et pas toujours consensuelles mais elles sont étayées sur ma longue expérience.
                D’abord, en ce qui concerne Mélanie Trump, je dois dire que je m’en fiche comme de mon premier bavoir. Arrêtons les fantasmes et les suppositions. Elle est assez grande pour se défendre et a tous les moyens de le faire, intellectuels (j’espère) et financiers. Si elle n’est pas heureuse, je ne vois pas ce qui l’oblige à rester. Le sort des Trump ou de la tribu Fillon ne me tirera pas la moindre larme à l’oeil.

                Bien que macho assumé (je suis méditerranéen) , je déteste l’injustice. La violence qui consiste à ce que vous soyez payées 25% de moins à compétences égales me révolte.
                Les violences physiques faites aux femmes me font horreur. L’inverse tout autant. Il y a environ 300 femmes qui meurent chaque année sous les coups des hommes et une cinquantaine d’hommes sous les coups des femmes. Quant à la violence morale, parle-t-on du chantage à la garde des enfants, aux provocations , aux mensonges et aux fausses accusations:je suis responsable de SOS papa 28, je peux t’en parler savamment: je passe en moyenne une heure par jour pour dénouer des situations où le père est au départ défavorisé par la justice. Je précise que je m’occupe également de femmes, mères, compagnes… Après 10 ans de bénévolat, je pense avoir le recul nécessaire et conseiller en toute impartialité. Le combat n’est ni contre les mères ni contre les femmes. Trois chiffres pour t’éclairer sur le déséquilibre: 85% des gardes principales sont données à la mère, 14% pour la garde alternée (chiffre en baisse. Il est de 42% en Italie) avec l’aval de la mère et 1% garde principale ou tale au père ( quand la mère est dangereuse pour les enfants)
                Je peux te causer de cela et de la victimisation des femmes pendant des plombes. Demande à l’avocat peut-être le plus connu de France, Dupont-Moratti ce qu’il en pense…
                Je t’assure de mon plus profond respect, te remercie encore de cet échange que l’on peut poursuivre ici par mail (maitrerenardcorse@gmail.com) par sms ou téléphone (06 61 22 10 40)
                Gilbert Tharel alias Maitre Renard

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s