Un orage magnétique pourrait causer une catastrophe économique


En 1989, le Québec a été touché par une tempête magnétique qui nous a une panne électrique qui a duré 9 heures. Imaginez ce qui arriverait si cela arrivait dans un plus grand territoire, les pertes économiques seraient désastreuses, ainsi tout ce qui est contrôler par satellite (Internet …) serait inutilisable
Nuage

 

Un orage magnétique pourrait causer une catastrophe économique

 

Un

Une tempête solaire.Photo Fotolia

David Lamarre

Une étude menée par des chercheurs de l’Université de Cambridge en Angleterre révèle qu’une tempête géomagnétique importante pourrait causer jusqu’à 41,5 milliards $ US de pertes par jour aux États-Unis.

Ce scénario catastrophe prend en compte qu’un orage magnétique pourrait mettre hors service le réseau électrique des deux tiers de la population américaine.

À ÉTUDIER

«Nous croyions qu’il était important d’étudier comment la météo spatiale extrême pouvait affecter les États-Unis dans différents secteurs économiques, incluant les domaines industriel, gouvernemental et financier», a dit Dr. Edward Oughton du Cambridge Centre of Risk Studies, coauteur de la recherche publiée dans le journal Weather Science.

Les études précédentes sur le sujet se concentraient exclusivement sur les coûts liés à l’interruption de service dans la région affectée par la panne, sans tenir en compte des effets indirects sur la chaîne de production domestique ou internationale. Or, les pertes directes ne représenteraient qu’un peu moins de la moitié des pertes totales au point de vue macroéconomique.

LES ORAGES MAGNÉTIQUES

La possibilité d’une panne importante n’est pas complètement farfelue.

Un rapport de la compagnie d’assurance Lloyd’s datant de 2013 mentionnait d’ailleurs que la probabilité qu’une région soit affectée par un orage magnétique est «en tout temps plutôt basse, mais, à terme, elle semble presque inévitable».

Rappelons qu’en 1989, un incident de ce genre avait causé une interruption de service au Québec qui avait duré environ neuf heures.

LES DÉGÂTS

Les ingénieurs électriques ne s’entendent pas sur la sévérité des dégâts que peut causer la météo solaire sur les réseaux électriques. Certains croient que les orages magnétiques peuvent, au pire, provoquer des pannes durant quelques heures, voire quelques jours.

D’autres craignent qu’un tel incident puisse causer des dommages irrémédiables au réseau. Au point où sa reconstruction pourrait prendre plusieurs semaines ou même plusieurs mois.

UNE CATASTROPHE QUI COÛTERAIT CHER

Si seules les régions les plus au nord des États-Unis étaient touchées, soit environ 8 % de sa population, les chercheurs de l’Université Cambridge évaluent les pertes à 6,2 milliards $ US par jour, en plus de provoquer un manque à gagner de 800 millions $ US aux partenaires commerciaux internationaux comme le Canada.

Si une panne affectait 23 % de la population américaine, les pertes quotidiennes s’élèveraient à 16,5 milliards $ US aux États-Unis et 2,2 milliards $ US à l’international. Dans un cas où 44 % de la population venait à manquer de courant, la facture américaine atteindrait 37,7 milliards $ US par et 4,8 milliards $ US au reste du monde.

Le pire scénario envisagé plonge 66 % de la population dans la noirceur et coûterait 41,5 milliards $ US par jour aux Américains ainsi que 7 milliards $ US aux partenaires commerciaux étrangers.

En guise de comparaison, les dégâts liés au feu de Fort McMurray, en Alberta, sont évalués à 9 milliards $ CAN.

http://fr.canoe.ca/

Une réponse à “Un orage magnétique pourrait causer une catastrophe économique

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s