La qualité d’une civilisation


Nous sommes soi-disant civilisé, et pourtant, cela prend tout pour que les plus faibles plus avoir une place dans la société sans être humiliés et délaissés qu’ils soient jeunes ou vieux
Nuage

 

La qualité d’une civilisation

 


La qualité d’une civilisation se mesure au respect qu’elle porte aux plus faibles de ses membres.

Jerôme Lejeune

26 personnes qui ont perdu leur coupe ongles


Avoir les ongles longs, c’est une chose, mais à l’extrême, c’est trop. Je ne sais pas ce qui est pire d’avoir des ongles extrêmement longs aux doigts ou aux orteils, mais c’est plutôt handicapant. Pas question de vivre dans un pays comme le mien alors que l’hiver peut être très froid, pas question de porter de gants, mitaines, souliers, bottes et juste enfiler un manteau chaud doit être un vrai sport. Point de vue vie personnelle, manger, le ménage, la toilette … Elles font quoi ?
Nuage

 

26 personnes qui ont perdu leur coupe ongles

 

 

26 personnes qui ont perdu leur coupe ongles

https://famillebonplan.fr

Trucs Express ► 5 remèdes de grand-mère pour vous débarrasser efficacement des odeurs d’urine de chat


L’urine d’un chat est atroce si c’est pour marquer son territoire. Quelques trucs pour faire disparaitre cette odeur dans la maison
Nuage

5 remèdes de grand-mère pour vous débarrasser efficacement des odeurs d’urine de chat

Sa litière est propre et malheureusement, ça n’a pas empêché votre chat de faire pipi sur votre tapis, votre sol ou votre canapé. Depuis, en dépit de tout, une mauvaise odeur d’urine subsiste. Et si vous reveniez aux méthodes de votre mamie ?

En plus de la traditionnelle et très efficace méthode de l’aération, ces quelques petites choses peuvent en effet vous aider à vous débarrasser de façon très efficace du terrible parfum de l’urée féline. Non, il ne sera pas ici question de mettre son chat dehors (bien au contraire !) ni de Javel : cette dernière a plutôt tendance à attirer les chats donc… utilisez-la plutôt pour nettoyer leur caisse afin de les y attirer !

1. L’eau gazeuse

Comment l’eau gazeuse peut-elle être efficace contre les mauvaises odeurs ? Eh bien… grâce à sa teneur en sel ! N’hésitez donc pas à vous procurer la plus salée que vous trouviez et à l’appliquer directement là où le jet d’urine a eu lieu : celle-ci permettra également de faire remonter la tâche à la surface afin de la faire disparaître. Laissez-la simplement agir quelques minutes puis tamponnez bien à l’aide d’un tissu absorbant.

2. Le vinaigre blanc

Le vinaigre blanc c’est LE produit «magique» que toutes les mamies ont dans leur placard pour tenir leur maison telles de véritable fées du logis. Il faut dire qu’il désinfecte, nettoie, empêche les mauvaises odeurs de s’installer… et déplaît au fin odorat des tigres de salon ! N’hésitez donc pas à en mettre un peu dans de l’eau pétillante (2 cuillères de vinaigre pour 4 d’eau) afin de détacher la surface qui a servi d’urinoir et de laisser agir la mixture quelques minutes avant de bien absorber le tout pour être sûr qu’aucune odeur ne subsiste. Il y a fort à parier que votre matou ne revienne pas marquer cet endroit de sitôt !

3. Le bicarbonate de soude

Avec le vinaigre, le bicarbonate de soude est le deuxième secret que se partagent toutes les grand-mères astucieuses. C’est un produit naturel et économique qui sait se rendre utile partout à la maison puisqu’il est possible de s’en servir aussi bien pour cuisiner que pour faire le ménage. D’ailleurs, s’il est super efficace contre les tâches tenaces, il l’est également pour bloquer les mauvaises odeurs : il a en effet le don de pouvoir stabiliser le pH des solutions acides et fortement basiques… ce qui les empêchent de se développer !

Comment l’appliquer ? Vous pouvez en mettre deux tasses dans une casserole d’eau bouillante dans laquelle vous ajouterez 5 gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé… et placer le récipient au centre de la pièce où l’odeur d’urine de chat se fait sentir jusqu’à refroidissement complet du contenant ! L’huile essentielle assainira l’air tandis que le bicarbonate absorbera les odeurs de la pièce.

4. Le citron

Comme le vinaigre, le citron est acide et plutôt corrosif. Et de la même façon, il nettoie, désinfecte, lutte contre les mauvaises odeurs et déplaît aux matous. N’hésitez donc pas à les combiner ensemble dans un mélange d’eau pétillante et bicarbonate que vous vaporiserez là où l’odeur d’urine persiste pour tout faire partir !

5. Faire un répulsif maison

Faire partir l’odeur d’urine de chat, c’est bien. L’empêcher de revenir : c’est mieux ! Pour ne pas qu’il marque de nouveau son territoire, outre la stérilisation/castration, pensez… au poivre noir ! Si ce condiment nous pique le nez, sachez qu’il n’est pas sans effet sur les narines de votre félin. Aussi, n’hésitez pas à en faire infuser deux bonnes cuillères dans un demi litre d’eau bouillante… puis de vaporiser l’infusion refroidie sur les tapis et autres surfaces tant aimées de votre matou. Normalement, il ne devrait pas y revenir de sitôt.

https://wamiz.com

Cyclisme: Robert Marchand, 105 ans, parcourt 22,5 km en une heure


On peu être en forme à l’âge avancé, c’est ce qu’à prouvé cet homme de 105 ans. Avec une bonne hygiène de vie tout est possible
Nuage

 

Cyclisme: Robert Marchand, 105 ans, parcourt 22,5 km en une heure

 

Sans frémir ni flancher, un homme de 105 ans, le Français Robert Marchand a parcouru 22,547 km en une heure mercredi au vélodrome national de Saint-Quentin-en-Yvelines, un record qui doit encore être homologué par les instances internationales.

« Non je suis pas fatigué, j’ai pas eu mal aux jambes, j’ai mal aux bras. Enfin faut bien avoir mal quelque part ! » a-t-il plaisanté après 92 tours de piste, entouré par une nuée de journalistes, se disant surpris d’être déjà arrivé.

« Je croyais que j’avais encore des kilomètres à parcourir, j’aurais pu aller plus vite », a lancé le centenaire qui avait sensiblement pris de la vitesse dans les derniers tours.

Robert Marchand après avoir parcouru 22,547 km en une heure le 4 janvier 2017 sur vélodrome national de Saint-Quentin-en-Yvelines © PHILIPPE LOPEZ AFP

Robert Marchand après avoir parcouru 22,547 km en une heure le 4 janvier 2017 sur vélodrome national de Saint-Quentin-en-Yvelines © PHILIPPE LOPEZ AFP

« Maintenant j’attends mon adversaire », celui qui parviendra à battre son record, dans la toute nouvelle catégorie du record de l’heure des plus de 105 ans, a-t-il encore rigolé.

Sa performance, pour être homologuée par l’Union cycliste internationale (UCI), doit passer le cap des tests antidopage, qui – si le cycliste est fidèle à son hygiène de vie – devraient être une formalité.

La distance parcourue a beau se situer loin derrière le record du Britannique Bradley Wiggins (54,526 km), elle n’en soulève pas moins l’admiration.

Robert Marchand, 105 ans, lancé vers le record de l'heure sur la piste du vélodrome de Saint-Quentin-en-Yvelines, le 4 janvier 2017 © PHILIPPE LOPEZ AFP

Robert Marchand, 105 ans, lancé vers le record de l’heure sur la piste du vélodrome de Saint-Quentin-en-Yvelines, le 4 janvier 2017 © PHILIPPE LOPEZ AFP

Jean-Michel Richefort, son coach technique, est « vraiment ému » par son exploit. « Il est parti très vite, j’ai craint qu’il puisse avoir des crampes. Mais il a toujours été lucide, très concentré, avec une trajectoire parfaite », a-t-il salué.

Maillot jaune et violet (les couleurs de L’Ardéchoise, qui organise l’événement avec la Fédération française de cyclisme), vélo sur mesure : Robert Marchand a enchaîné les tours de piste sous les encouragements de plusieurs centaines de personnes.

Imperturbable. « Il a un avantage c’est qu’il est sourd, il est dans son truc et il veut tourner », analyse Roland, 80 ans.

– « Encore de belles années » –

Supporteurs très enthousiastes, des membres de L’Ardéchoise s’étaient levés avant l’aube pour être présents.

« C’est un spécimen », qui distille « du bonheur », loue Marcel sous son chapeau jaune canari.

Robert Marchand le 4 janvier 2017 sur vélodrome national de Saint-Quentin-en-Yvelines © PHILIPPE LOPEZ AFP

Robert Marchand le 4 janvier 2017 sur vélodrome national de Saint-Quentin-en-Yvelines © PHILIPPE LOPEZ AFP

« On espère devenir vieux comme lui », ajoute-t-il. « A l’âge qu’il a, c’est incroyable », s’enthousiasme également Liliane, jeune retraitée venue avec son mari. « Ça nous encourage, ça veut dire qu’on a encore de belles années devant nous. »

Sapeur pompier, planteur de canne à sucre, marchand de vin ou maraîcher… Robert Marchand, né le 26 novembre 1911 à Amiens, a travaillé jusqu’à un âge avancé et vit désormais dans un modeste appartement de banlieue parisienne, après une vie marquée par les deux conflits mondiaux, la guerre froide et des années à bourlinguer au Venezuela et au Canada.

Il est aussi engagé – de longue date, forcément – au Parti communiste et à la CGT.

Super-champion Robert Marchand après son record de l'heure sur le vélodrome de St-Quentin, le 4 janvier 2017 © PHILIPPE LOPEZ AFP

Super-champion Robert Marchand après son record de l’heure sur le vélodrome de St-Quentin, le 4 janvier 2017 © PHILIPPE LOPEZ AFP

Lors de ses voeux à la presse, le numéro un du syndicat Philippe Martinez a ainsi glissé que le centenaire avait « un autre record qui est moins médiatisé: ça fait 90 ans qu’il est à la CGT, vous constaterez que la CGT, ça conserve ! »

Après sa performance, la centrale a adressé « toutes ses félicitations à son fidèle camarade ».

Il y a trois ans, le 31 janvier 2014, Robert Marchand avait battu son propre record dans ce même vélodrome en parcourant 26,927 km en une heure. Il avait alors largement amélioré sa performance de 2012, quand il avait établi, avec 24,251 km, le record des plus de 100 ans, une catégorie créée pour lui.

Ses records ont des chances d’être battus, a estimé auprès de l’AFP le professeur Jean-François Toussaint, directeur de l’Institut de recherche biomédicale et d’épidémiologie du sport (IRMES) :

« Les maxima (records) pour les centenaires ne sont pas encore atteints », a-t-il déclaré, tout en saluant une performance « exceptionnelle ».

Et Robert Marchand, serait-il prêt à s’attaquer au record des plus de 110 ans ?

« C’est un peu lointain on en recausera ! »

http://www.lepoint.fr/

Au CES 2017, cinq objets connectés improbables, mais (parfois) pas si inutiles que ça


Cette manie de vouloir connecter tous les objets de la vie quotidienne est à mon avis un peu exagéré. De plus, c’est une autre façon que des hackers peuvent entrer par la voie d’internet. Sans oublier, que les donnés recueillies pourraient servir à de grosses compagnies
Nuage

 

Au CES 2017, cinq objets connectés improbables, mais (parfois) pas si inutiles que ça

 

Le HuffPost  |  Par Gregory Rozieres

Cette année, les télés ultra haute définition, les voitures autonomes, les drones et la réalité virtuelle devraient être les stars du CES 2017, qui s’ouvre ce jeudi 5 janvier. Mais dans les allées du plus grand salon de l’électronique mondial, on devrait également trouver beaucoup, beaucoup d’objets connectés.

S’il y aura bien évidemment les classiques bracelets et montres, Internet compte également se greffer sur des gadgets et autres bidules dont l’intérêt de se connecter au monde ne saute pas aux yeux. Pourtant, les innovateurs ont réussi à imaginer des options (parfois) utiles. Voici cinq exemples de sociétés qui ont déjà été annoncés avant l’ouverture du CES 2017.

Le Pommeau de douche

Les Hydrao Loop et Drop sont des pommeaux de douches un peu particuliers: la couleur de l’eau change en fonction du volume consommé. Une application permet de savoir combien d’eau l’utilisateur a utilisée sur le long terme, pour tenter de moins gaspiller, par exemple.

Les deux nouveaux modèles sont présentés au CES 2017 et devraient être disponibles dans la foulée. La jeune entreprise française Smart&Blue commercialise un premier modèle depuis la rentrée 2016.

Le justaucorps pour cheval

La société Equisense a réussi en novembre une collecte de fonds sur Kickstarter pour commercialiser un justaucorps connecté pour cheval. L’intérêt? Grâce aux données captées par le vêtement, il est possible de vérifier l’état de santé du canasson, d’être alerté sur son téléphone intelligent s’il y a un problème ou encore d’évaluer son niveau de stress.

La brosse à cheveux

 

Avec la start-up française Withings, L’Oréal présente une brosse à cheveux connectée. Quel intérêt? Plusieurs capteurs vont analyser le son généré par les cheveux brossés, mais également la texture des cheveux ou encore la manière dont l’utilisateur se sert de la brosse. Comme toujours, le tout est relié à une application qui va traiter ces données pour conseiller sur la manière d’entretenir ses cheveux. Le tout pour 200$ US.

Le masseur anti-cellulite

Pierre Fabre présente au CES 2017 le « Slim Massage Coach », un outil destiné à lutter contre la cellulite, précise l’Usine Digitale. En plus des caractéristiques classiques de ce type de produit, l’objet connecté indique à l’utilisateur si le geste est bon via une petite lumière. Ici aussi, les données sont envoyées sur le téléphone intelligent, via une application qui permet de voir les progrès réalisés tout en proposant un coaching avec des objectifs spécifiques. Le Slim Massage Coach devrait être lancé en mai 2017.

Les oreillers connectés

À l’occasion du CES 2017, deux sociétés vont chacune présenter un oreiller d’un genre nouveau, connecté. La première est française et s’appelle Moona et propose de réguler la température de l’oreiller pour mieux s’endormir et se réveiller. La seconde, Advansa, compte commercialiser un oreiller disposant d’un capteur « qui enregistrent nuit après nuit les mouvements, bruits et cycles du sommeil ». Une application permet d’analyser son sommeil pour mieux comprendre ses cycles et, encore une fois, être « coachés » de manière personnalisée.

Espérons que tous ces objets connectés, s’ils sont bien commercialisés, seront également sécurisés afin d’endiguer les multiples piratages qui touchent ces nouvelles technologies.

http://quebec.huffingtonpost.ca/

Chine : un chien en train d’être cuit vivant pour être


Une vidéo difficile à voir et à entendre. Les mentalités changent lentement, mais il reste encore des endroits qu’on festoie avec de la viande de chien. Ce que je trouve pire, c’est que l’animal est mis dans l’eau bouillante alors qu’il est toujours vivant. Il y a beaucoup de choses que nous devrions changer, comme cuire des homards vivants alors qu’il est prouvé qu’ils éprouvent de la douleur, gavées de force des oies pour le foie gras, etc.
Nuage

 

Chine : un chien en train d’être cuit vivant pour être

 

Dans un village de Chine, des hommes ont été filmés en train de faire bouillir un chien vivant. Le sort de ce pauvre animal, destiné à être mangé, scandalise les défenseurs des animaux partout dans le monde.

Des cris, des hurlements de détresse… Voilà ce qu’on entend dans cette vidéo, sans même la regarder. Quant aux plus courageux (mais il faut vraiment avoir le cœur bien accroché), ils y découvriront les terribles images d’un chien se faisant cuir vivant…

Après l’avoir mis dans une marmite bouillante, le chien parvient à s’en échapper une première fois. Puis il est rattrapé et retourne dans une bassine où les hommes lui arrachent ses poils, laissant apparaître sa peau à vif… Après de longues minutes d’agonie, le chien arrive enfin à s’échapper… mais jusqu’à quand ?

Des millions de chiens tués pour leur viande en Asie

Cette vidéo, diffusée sur les réseaux sociaux de Chine, a largement dépassé ses frontières, suscitant la colère et l’indignation de nombreuses associations de protection animale internationales. En Asie, où des dizaines de millions de chiens sont tués chaque année pour leur viande, – notamment au cours du festival de Yulin – le marché de la viande de chien tend à perdre des adeptes. On peut d’ailleurs le voir avec la fermeture du plus grand marché de viande de chien de Corée du Sud, prévue pour cette année.

Mais si la consommation de viande de chien venait à être interdite en Asie, où cette tradition est parfois bien ancrée, notamment dans les campagnes – on pourrait alors craindre l’émergence d’un nouveau marché qui serait cette fois… clandestin.

https://wamiz.com

Les fourmis, ces as de la livraison


L’intelligence ne dépend nullement de la grosseur du cerveau en croire l’expérience avec des fourmis. Mis dans un contexte avec des éléments naturels et artificiels, les ouvrières choisissent ce qui est plus utiles et plus malléables pour leur travail
Nuage

 

Les fourmis, ces as de la livraison

 

Une expérience scientifique inédite révèle que ces insectes sociaux sont capables d’utiliser des outils nouveaux pour ravitailler leurs colonies.

 

PAR CLARA BRUNEL

Les fourmis n’ont pas dit leur dernier mot ! Alors qu’on pensait l’utilisation délibérée d’outils réservée aux primates et aux oiseaux, ces insectes sociaux viennent à leur tour de prouver leur aptitude à exploiter des objets. Pour mettre leur célèbre pragmatisme à l’épreuve, des chercheurs de l’université hongroise de Szeged (dans le sud du pays) ont soumis à deux espèces différentes des substances contenant de l’eau et du miel ainsi qu’un éventail d’accessoires susceptibles d’acheminer ces vivres jusqu’à leur nid.

Résultat : les minuscules cobayes ont jeté leur dévolu sur les éléments les plus faciles à manipuler, parmi lesquels des fragments d’éponge ou de papier, par ailleurs absents de leur environnement. Dirigée par István Maák, l’équipe de scientifiques en a conclu qu’en dépit de cerveaux microscopiques les fourmis prenaient en compte aussi bien les propriétés des outils que celles des liquides transportés. Outre une ingéniosité rare, l’expérience a surtout révélé de véritables capacités d’apprentissage.

« Certaines espèces de fourmis utilisaient déjà de la boue ou des grains de sable pour absorber puis introduire des liquides dans leur fourmilière. Mais c’est la première fois qu’elles se montrent capables de choisir les moyens les plus adaptés à leurs besoins », observe Patrizia d’Ettorre, professeur d’éthologie à l’université Paris-XIII, interrogée par New Scientist .

Aphaenogaster subterranea et Aphaenogaster senilis

Pour examiner un tel comportement, le groupe a mis une grande variété d’éléments naturels et artificiels à la disposition des espèces étudiées – Aphaenogaster subterranea et Aphaenogaster senilis. D’une manière générale, ces deux populations d’ouvrières ont préféré recourir à des outils inconnus au bataillon. Si les premières ont choisi de la terre pour convoyer le miel dilué, elles ont absorbé le nectar brut à l’aide de petits bouts d’éponge préalablement rapetissés. Suivant la même stratégie, les deuxièmes ont étanché la mixture à l’aide de morceaux de papier, boudant les aiguilles de pin et autres brindilles pourtant à leur portée. Les scientifiques imputent avant tout ce choix à la maniabilité de ces objets, dont le poids a vraisemblablement joué.

« Contrairement à d’autres, ces fourmis ne sont pas en mesure de dilater leur abdomen, reprend l’éthologue. Elles ont dû trouver une solution pour tirer profit de cette précieuse nourriture. »

« Les fourmis évoluent dans un environnement extrêmement compétitif, ajoute Valerie Banschbach, directrice du département biodiversité de la faculté de Roanoke, en Virginie. La sélection naturelle peut favoriser l’usage de tels outils pour aider [ces dernières] à sustenter la colonie. »

La reine peut dormir tranquille.

http://www.lepoint.fr/