Obésité : les Britanniques interdisent les publicités sur la malbouffe


Le Royaume-Uni a pris en main l’épidémie de l’obésité enfantine en interdisant toutes publicités de malbouffe d’ici quelques mois.
Nuage

 

Obésité : les Britanniques interdisent les publicités sur la malbouffe

 

Obésité : les Britanniques interdisent les publicités sur la malbouffe

Le 23 décembre 2016.

Les Britanniques ont un taux particulièrement élevé d’obésité chez leurs enfants et adolescents. Pour lutter contre ce fléau, le gouvernement a décidé d’interdire les publicités contre les aliments trop gras, trop salés ou trop sucrés qui s’adressent à cette cible.

Les publicités pour la malbouffe interdites sur de nombreux médias britanniques

Le Royaume-Uni est décidé à lutter contre l’obésité infantile et cette campagne sanitaire passera également par les écrans. Dès le mois de juillet 2017, les publicités pour les aliments jugés trop gras, trop salés et trop sucrés seront interdites sur les chaînes de télévision, sur Internet, notamment sur les réseaux sociaux, et dans les médias écrits, a récemment indiqué la Commission sur les pratiques publicitaires (CAP).

Concrètement, toutes les publicités jugées incitatives à la consommation de produits mauvais pour la santé seront interdites sur tous les médias qui s’adressent directement à des enfants ou adolescents de moins de 16 ans, mais également sur les chaînes ou médias dont les enfants représentent au moins 25 % de l’audience.

Le Royaume-Uni veut faire baisser son taux d’obésité

« L’obésité infantile est un problème grave et complexe et nous sommes déterminés à jouer notre rôle pour y répondre », a ainsi explique James Best, président de la CAP. « Ces restrictions réduiront significativement le nombre de publicités […] vues par les enfants ».

Le Royaume-Uni possède l’un des taux d’obésité infantile les plus élevés en Europe. En 2014, les autorités sanitaires comptaient 31,2 % d’enfants de 2 à 15 ans en surpoids ou obèses. Cette mesure devrait permettre de réduire ce chiffre et de limiter les conséquences néfastes de l’obésité que sont le diabète, l’hypertension, de nombreux types de cancer ou encore des troubles cardio-vasculaires.

http://www.passeportsante.net/

2 réponses à “Obésité : les Britanniques interdisent les publicités sur la malbouffe

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s