Si vous faites partie de ceux qui détestent marcher dans les aéroports – voici une solution


Kevin O’Donnell, un entrepreneur de Chicago, a eu une idée Il invente pour les voyageurs de se rendre d’un terminal à l’autre plus vite grâce Modobag, la première valise mobile à moteur. La valise est de taille cabine donc elle est acceptée comme bagage à main par la majorité des compagnies aériennes. Sa batterie au lithium ne pose pas non plus de problèmes pour embarquer.
Nuage

 

Si vous faites partie de ceux qui détestent marcher dans les aéroports – voici une solution

 

Le Saviez-vous ► Des inventions pour ne pas se faire enterrer vivant


La définition de la taphophobie est : un individu qui a une peur panique d’être enterré vivant. Cette peur est présente depuis des lustres, même à notre époque, nos parents ou grands-parents ont connu la grippe espagnole et des gens ont été par erreur enterrée vivant. Aujourd’hui, la plupart des gens sont embaumés ou incinérés, mais on a quand même pensé à des cercueils de survie au cas où …
Nuage

 

Des inventions pour ne pas se faire enterrer vivant

 

1894 : Un tube permet de respirer et déploie un drapeau

La peur d’être enterré vivant est ancestrale, on en retrouve des témoignages vieux de plus de 2000 ans, et elle était parfois justifiée à l’époque, mais c’est au 19e siècle qu’elle prend une nouvelle ampleur ce qui donna lieu à de nombreuses inventions de cercueils plus ingénieuses les unes que les autres.

1843 : Celui là ne marchait qu’avant d’avoir été enterré, le moindre mouvement du corps ouvrait le couvercle.

1868 : Le plus vieux que j’ai trouvé qui permet d’être enfoui sous le sol, une tour qui dépasse permet de respirer et une corde d’actionner une cloche.

1885 : En tirant une corde on fait descendre une lampe pour que les gens à la surface puissent voir si le mort est vivant.

1899 : En cas de réveil, brisez la glace.

1899 : Une cheminée permet de respirer si vous êtes vivant et de purifier l’air si vous êtes mort.

1904 : Discutez avec l’extérieur par code Morse.

1882 : Différentes méthodes pour signaler la surface.

1995 : Celui-là est basé sur des contacts électriques.

Visiblement cette phobie n’a pas disparu puisqu’on trouve des brevets sur ce thème jusqu’en 2014 :

Toutes ces illustrations viennent des brevets de l’époque, certaines ont été colorisées par Vox pour cet article.

http://www.laboiteverte.fr/

Obésité : les Britanniques interdisent les publicités sur la malbouffe


Le Royaume-Uni a pris en main l’épidémie de l’obésité enfantine en interdisant toutes publicités de malbouffe d’ici quelques mois.
Nuage

 

Obésité : les Britanniques interdisent les publicités sur la malbouffe

 

Obésité : les Britanniques interdisent les publicités sur la malbouffe

Le 23 décembre 2016.

Les Britanniques ont un taux particulièrement élevé d’obésité chez leurs enfants et adolescents. Pour lutter contre ce fléau, le gouvernement a décidé d’interdire les publicités contre les aliments trop gras, trop salés ou trop sucrés qui s’adressent à cette cible.

Les publicités pour la malbouffe interdites sur de nombreux médias britanniques

Le Royaume-Uni est décidé à lutter contre l’obésité infantile et cette campagne sanitaire passera également par les écrans. Dès le mois de juillet 2017, les publicités pour les aliments jugés trop gras, trop salés et trop sucrés seront interdites sur les chaînes de télévision, sur Internet, notamment sur les réseaux sociaux, et dans les médias écrits, a récemment indiqué la Commission sur les pratiques publicitaires (CAP).

Concrètement, toutes les publicités jugées incitatives à la consommation de produits mauvais pour la santé seront interdites sur tous les médias qui s’adressent directement à des enfants ou adolescents de moins de 16 ans, mais également sur les chaînes ou médias dont les enfants représentent au moins 25 % de l’audience.

Le Royaume-Uni veut faire baisser son taux d’obésité

« L’obésité infantile est un problème grave et complexe et nous sommes déterminés à jouer notre rôle pour y répondre », a ainsi explique James Best, président de la CAP. « Ces restrictions réduiront significativement le nombre de publicités […] vues par les enfants ».

Le Royaume-Uni possède l’un des taux d’obésité infantile les plus élevés en Europe. En 2014, les autorités sanitaires comptaient 31,2 % d’enfants de 2 à 15 ans en surpoids ou obèses. Cette mesure devrait permettre de réduire ce chiffre et de limiter les conséquences néfastes de l’obésité que sont le diabète, l’hypertension, de nombreux types de cancer ou encore des troubles cardio-vasculaires.

http://www.passeportsante.net/

Thaïlande: le crocodile qui n’aimait pas les selfies


Encore un mauvais événement qui s’est produit pour une touriste qui aurait pu être évité, si on respecte la nature d’un animal sauvage. Pourquoi faire absolument un égoportrait près d’un animal dangereux ? Il devrait avoir des fortes amendes pour ceux qui ne respectent pas la distance raisonnable entre eux et les animaux sauvages
Nuage

 

Thaïlande: le crocodile qui n’aimait pas les selfies

 

Une touriste française a été mordue dimanche par un crocodile sauvage d’un grand parc national thaïlandais au nord de Bangkok en tentant de s’approcher de l’animal pour prendre un selfie.

« Elle a voulu prendre un selfie avec le crocodile qui était couché dans le ruisseau. Surpris, celui-ci l’a mordue à la jambe », a expliqué à l’AFP un fonctionnaire du parc de Khao Yai, qui a souhaité garder l’anonymat.

La victime a été transportée à l’hôpital mais ses jours ne sont pas en danger.

Les médias locaux ont publié plusieurs photos de gardes forestiers, équipés de tenues de camouflage, en train de la transporter sur une civière alors qu’elle a un épais bandage autour du genou. Et aussi des photos du ruisseau rouge de sang devant un panneau qui indique que la zone est dangereuse.

« A cet endroit du parc, il y a un panneau qui prévient qu’un crocodile vit là et les gens peuvent le regarder depuis la plateforme – mais je suppose qu’elle voulait le voir de plus près », a ajouté le responsable.

Les crocodiles siamois étaient autrefois omniprésents en Asie du Sud-Est mais leur nombre a drastiquement chuté à cause de la chasse et de la destruction de leur habitat naturel.

Ils figurent actuellement sur la liste rouge de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) pour les espèces menacées.

Une poignée d’entre eux vivent encore dans le parc de Khao Yai, où les randonneurs viennent admirer les cascades et la jungle qui abrite des éléphants sauvages, des gibbons, des singes et des milliers de serpents.

http://www.lepoint.fr/

«Airpocalypse»: un immense mur de smog envahit Pékin


Nous avons quelques fois des alertes de smog, surtout lors des journées froides, mais jamais aussi polluant qu’en Chine. Cela doit être difficile à vivre surtout pour les personnes à santé fragile. Cela fait réfléchir sur l’importance de préserver l’air
Nuage

 

«Airpocalypse»: un immense mur de smog envahit Pékin

«Airpocalypse»: un immense mur de smog envahit Pékin

Images captées dans un intervalle de 20 minutes, avant et après l’arrivée d’un nuage de smog sur Pékin.Photo @china_chas / Twitter

Julien Girault

En guise de bouffée d’optimisme pour entamer la nouvelle année, Pékin s’est réveillé sous un épais brouillard toxique, avec une concentration de particules nocives 20 fois supérieure aux normes internationales, après le passage d’un nouveau nuage polluant dans le pays.

Après un long épisode de pollution en décembre, la capitale chinoise était à nouveau recouverte ce 1er janvier d’une dense brume grisâtre à l’odeur âcre, qui limitait la visibilité à quelques centaines de mètres.

Perdues dans le «smog», des enseignes lumineuses en haut des gratte-ciels semblaient flotter dans le vide, tandis que certains touristes se pressant autour de la Tour du tambour – monument emblématique du vieux Pékin – arboraient des masques respiratoires, a constaté l’AFP.

Un internaute a publié dimanche sur Twitter une vidéo montrant un dense nuage de pollution roulant sur la capitale chinoise. La séquence de quelques secondes représente en réalité des images captées sur une durée de 20 minutes.

La concentration de particules de 2,5 microns de diamètre (PM 2,5) – particulièrement dangereuses car elles pénètrent profondément dans les poumons – a dépassé dimanche matin 500 microgrammes par m3, selon les relevés de l’ambassade américaine rapportés par le site aqicn.org.

Un taux très au-dessus du seuil maximal de 25 recommandé par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour une exposition de 24 heures.

Cette pollution atmosphérique endémique provient principalement de la combustion du charbon utilisé pour le chauffage et la production d’électricité, dont la demande augmente durant l’hiver.

La capitale est placée depuis jeudi en «alerte orange» à la pollution, un niveau qui entraîne l’interdiction des véhicules les plus polluants et une réduction de l’activité de certaines usines.

Mais entre le 16 et le 21 décembre, Pékin – comme près d’une trentaine d’autres grandes villes du nord de la Chine -, avait été pendant six jours en «alerte rouge», le niveau d’alarme maximal.

Celui-ci, déclenché quand un très grave épisode polluant est susceptible de durer plus de 72 heures, implique des fermetures d’écoles, l’arrêt de la production industrielle, une circulation alternée, ou encore l’interruption des chantiers.

«ENVIE DE PLEURER»

De nouveau dimanche, l’exaspération des Pékinois submergeait les réseaux sociaux.

«Pourquoi donc n’ont-ils pas déclenché l’alerte rouge? Parce que cela ferait mauvais genre pour le premier jour de l’année?», s’est agacé un internaute sur la plateforme de microblogs Weibo.

«La pollution possède désormais son « hukou » (permis de résidence) à Pékin, c’est fichu, elle ne s’en ira plus», rétorquait un autre, se désolant qu’il soit impossible d’aller «en plein air» pour célébrer le nouvel an.

«Sur l’avenue Chang’an (qui longe la place Tianan’men), j’ai brûlé deux feux rouges faute de les voir, j’ai envie de pleurer, ça me mine le moral», se lamentait un autre usager.

Vingt-quatre métropoles chinoises ont de nouveau été placées vendredi et samedi en alerte rouge, dans le nord et l’est du pays, selon l’agence Chine nouvelle. Quasiment toutes en étaient sorties dimanche, selon des sites officiels, à l’exception notable de divers districts de Shijiazhuang.

Dans cette ville, capitale de la province très industrielle du Hebei, les compteurs de la pollution avaient littéralement «explosé» mi-décembre, avec une concentration de particules 2.5 dépassant les 1000 microgrammes/m3, soit… 40 fois le seuil maximal recommandé par l’OMC.

Sur d’angoissants clichés aériens pris alors, on voyait le sommet des gratte-ciel émerger péniblement d’un informe magma grisâtre.

Durant cette période, un nuage toxique de pollution s’était étendu dans le nord-est de la Chine sur une surface totale de 1,88 million de km2 (soit plus de trois fois la superficie de la France). Il avait affecté – selon Greenpeace – quelque 460 millions de personnes, soit presque la population de l’Union européenne.

Selon les prévisions météorologiques officielles, le nuage de pollution actuel devrait «se dissiper progressivement» à partir du 5 janvier à la faveur d’un courant d’air froid.

http://fr.canoe.ca/

Science décalée : les scientifiques lisent l’avenir dans la main


Cela vaut ce que ça vaut ! Mais les doigts : index et annulaire, peuvent dire certaine chose sur la personne. Chez l’homme, cela indiquerait son comportement envers les femmes alors que chez la femme, ce serait plus son orientation dans sa carrière, son emploi. Il serait quand même intéressant de regarder les doigts de notre entourage, voir ce que cela donne comme résultat sur ce que nous connaissons d’eux
Nuage

 

Science décalée : les scientifiques lisent l’avenir dans la main

 

Marie-Céline Jacquier, Futura-Sciences

 

Peut-on juger quelqu’un à la taille de ses doigts ? © Luisfi, Wikimedia Commons, cc by sa 3.0

Lire dans les doigts de la main ne sera bientôt plus de la voyance mais de la science ! Plusieurs recherches récentes portent sur l’association entre la taille de certains doigts de la main et le comportement de l’individu. La raison : le rapport de taille entre l’index et l’annulaire serait lié à l’exposition aux hormones mâles, comme la testostérone, lors de la vie fœtale.

Zoom sur ces résultats un peu déroutants.

Les hommes avec un index court sont plus aimables envers les femmes

Chez l’homme, l’index est généralement plus court que l’annulaire, cette différence étant moins prononcée chez les femmes. Le rapport entre ces deux doigts (D2:D4) indique la quantité d’hormones masculines à laquelle le fœtus a été exposé dans l’utérus : plus le rapport est bas, plus le fœtus aurait été exposé aux hormones mâles. En février 2015, des chercheurs britanniques publiaient déjà un travail sur le lien entre le rapport D2:D4 et la fidélité. Cette fois-ci, dans un article paru dans la revue Personality and Individual Differences de mars 2015, des chercheurs de l’université McGill ont étudié le lien entre ce ratio et le comportement des hommes vis-à-vis de la gent féminine. Pendant 20 jours, 155 volontaires ont rempli des formulaires pour décrire chacune de leurs relations sociales dépassant cinq minutes.

Résultat : les hommes qui ont un index court et un annulaire long seraient plus agréables avec les femmes. Comme l’explique Debbie Moskowitz, principale auteure et professeure de psychologie, en présence de femmes, les hommes avec un ratio D2:D4 plus faible semblaient écouter plus attentivement, étaient plus susceptibles de sourire, rire ou de faire des compliments. Ils étaient aussi moins querelleurs avec les femmes qu’avec les hommes, alors que les hommes avec un ratio plus élevé l’étaient autant avec les unes que les autres. Or, une étude précédente avait trouvé que les hommes avec des ratios D2:D4 plus petits avaient plus d’enfants : 

« Notre recherche suggère qu’ils ont des relations plus harmonieuses avec les femmes, explique Debbie Moskowitz. Cela pourrait expliquer pourquoi ils ont plus d’enfants en moyenne. »

Infirmière, un métier pour les femmes avec un index long. © Vlastimil, flickr, cc by sa 2.0

Infirmière, un métier pour les femmes avec un index long. © Vlastimil, flickr, cc by sa 2.0

La taille des doigts d’une femme prédit sa carrière

Dans une autre étude sur ce même rapport index/annulaire, les chercheurs ont vu un lien avec la carrière des femmes. Pour cette recherche russe, les scientifiques ont analysé les données de 1.500 hommes et femmes vivant dans la région de Moscou. John Nye, qui a mené cette étude, explique que les femmes qui ont eu une exposition élevée à de la testostérone lors de leur vie prénatale seraient susceptibles de montrer plus de confiance, d’agressivité et de prendre plus de risques. L’étude paraîtra elle aussi dans Personality and Individual Differences en mai 2015.

Globalement, chez les femmes, l’étude suggère qu’un index court permettrait d’accéder à plus de responsabilités, et à des emplois plus souvent masculins (dirigeants…). Celles qui avaient un index plus long avaient plus de chances de travailler à des postes typiquement féminins, comme infirmière ou enseignante. L’étude suggère donc que les choix de carrière des femmes sont liés à leur ratio D2:D4 : un ratio bas semble associé à des centres d’intérêts plus masculins et un ratio élevé à des stéréotypes plus féminins.

http://www.futura-sciences.com/