Fléau


C’est ce que l’on peut constater, malheureusement. On préfère suivre les autres pour se faire des idées préconçues sans aller au fond des choses
Nuage

Fléau

 

 

Le principal fléau de l’humanité n’est pas l’ignorance, car l’ignorant a souvent des excuses, mais le refus de savoir

Simone de Beauvoir

Le Saviez-Vous ► 10 choses dont vous ne vous attendiez à la manière de l’utiliser !


Des objets que nous utilisons tous les jours ou presque sans savoir que des éléments peuvent nous faciliter la vie
Nuage

 

10 choses dont vous ne vous attendiez à la manière de l’utiliser !

 

Il y a beaucoup de choses, de solutions ou d’objets dont le but – bien que nous ayons des contacts quotidiens avec eux – ne peut vraiment pas être déterminé. Leur créateur ou concepteur, cependant, doit avoir eu un but. Les solutions ci-dessous semblent logiques.

Lisez quelques faits intéressants pour ceux qui sont curieux – 10 choses dont vous ne vous attendiez pas leur destination.

21

1. La boucle à l’arrière de la chemise

Cette modeste boucle peut être utilisée pour suspendre la chemise. Cependant, il y a aussi une raison romantique à sa conception. Lorsque les étudiants des universités américaines tombaient amoureux, ils retiraient la boucle de leur chemise pour montrer qu’ils étaient pris. Leurs copines ne restaient pas inactives – lorsqu’elles entamaient une relation, elles commençaient à porter un foulard, avec l’emblème de l’université de leur bien aimé.

10

2. Le cylindre sur le cordon d’alimentation d’un ordinateur portable

Peut-être que vous ne remarquez même pas cet élément de l’adaptateur lorsque vous utilisez votre ordinateur portable. Et ce petit mais très important élément est appelé un noyau de ferrite et a un rôle important. Il atténue les ondes de haute fréquence des circuits électroniques. Sa conception est très simple : un cylindre en ferrite, dont le cordon est enroulé autour.

11

3. Un petit trou dans la fenêtre d’un avion

Les fenêtres des aéronefs sont construites en plexiglas. La fenêtre interne pourrait éclater en raison de la différence de pression élevée entre la cabine et l’extérieur. Un petit trou permet le mouvement de l’air entre la cabine et l’espace entre les vitres, ce qui égalise la pression entre eux.

12

4. La partie bleue de la gomme

Si vous demandez à quelqu’un l’utilité de la partie bleue de la gomme, dans 99% des cas, vous entendrez qu’il sert à enlever les traces de l’encre du stylo à plume. Ce n’est pas tout à fait vrai. À l’origine, il était utilisé pour enlever des traces de lettres de papier lourd. La partie en caoutchouc rose n’est pas aussi précise et après son utilisation, des traces peuvent rester, en particulier sur du papier épais. Le bleu enlève pratiquement tout. Il s’est vite avéré que les gens ne comprennent pas vraiment le but que les producteurs avaient en mettant une gomme de deux parties sur le marché, alors ils ont commencé à l’annoncer comme idéal pour enlever les traces des stylos.

13

5. Les trous horizontaux dans la chemise

Le mystère de chemise découvert ! Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi ses deux trous, situés le plus haut en bas, sont horizontaux, tandis que les autres sont verticaux ? La réponse est simple. Les bords supérieurs et inférieurs des boutons de chemise ont tendance à se détacher contre notre volonté, et l’emplacement horizontal des trous réduit ce danger au minimum.

14

6. Trous supplémentaires dans les baskets

Avez-vous déjà prêté attention à cet élément sur vos chaussures de course ? Leur but principal est d’empêcher le frottement de la chaussure contre la cheville et le pied pendant le sport. Les deux trous peuvent également être trouvés dans les chaussures Converse. Ils facilitent l’ajustement de la chaussure au pied tout en fournissant une ventilation supplémentaire.

15

16

7. Trou dans la cuillère à spaghetti

Ils ont été conçus pour faciliter la mesure de la quantité de pâtes nécessaires pour cuire une portion standard. Oui, il y a des gens qui sont capables de manger plus de pâtes, il y a ceux qui en mangent moins, mais grâce au trou, nous pouvons préparer une portion qu’un amoureux moyen de pâtes ne devrait pas avoir de problème à dévorer.

17

8. La petite poche et les rivets sur les jeans

Cette poche était originalement appelée “la poche gousset” ou, dans d’autres termes, une poche conçue pour y ranger sa montre. Les cowboys avaient souvent des montres à gousset qu’ils mettaient dans la poche de leur veste. Le fabricant a décidé de créer un pantalon où ils pourraient ranger une petite montre sans qu’elle ne tombe lorsqu’ils monteraient à cheval.

18

9. Un trou dans le bouchon de la plume

Savez-vous comment d’enfants et les adultes sont à avaler les capsules de stylos dans une année?

Les experts principaux de la Société BIC pensé à ce problème et ils ont décidé d’ajouter un trou dans les bouchons de la célèbre plume de cristal. Eh bien, personne ne fait remarqué ce changement, jusqu’à ce que les statistiques ont montré que plus de 100 vies d’enfants et un peu moins les adultes ont été enregistrés en un an.

Alors, pensez-y, si par hasard, vous avalez un bouchon, il serait beaucoup plus facile de se retrouver dans la trachée et il pourrait bloquer le système respiratoire. Voici la meilleure partie – les trous dans le fond de la capsule permettent un flux de quantité d’oxygène nécessaire pour survivre, jusqu’à ce que l’ambulance arrive

19

10. Le morceau de tissu ajouté aux vêtements neufs

Contrairement à ce qu’il peut sembler, il n’est pas destiné à la réparation des trous et des taches sales, qui peuvent apparaître sur les vêtements. Vous pouvez, cependant, l’utiliser, pour voir comment le tissu dont votre jean ou veste est fait et sa réponse à la lessive en poudre ou au détergent, ainsi que de vérifier la température de repassage. Super astuce !

20

http://www.estpositive.fr/

http://www.trucsettutos.com/

Traitement inusité pour l’obésité


 

En Chine, la médecine traditionnelle est encore très présente. Ils offrent même des traitements contre l’obésité qui sembleraient fonctionné. Bon, personnellement, j’ai mieux les bonnes habitudes de vie qu’avoir des serviettes et des herbes qui brûleraient sur moi. De plus même, si le patient réussit à maigrir, sa sont comportement compulsif à manger n’est pas pris en compte. Alors, je crois qu’il est plus susceptible de reprendre des kilos après ses traitements à moins qu’il se concentre sur un meilleur mode de vie avec une aide psychologique si nécessaire
Nuage

 

Traitement inusité pour l’obésité

L’obésité est une maladie de style de vie qui devient de plus en plus fréquente et influence les jeunes et les plus jeunes.

L’excès de graisse corporelle a un effet négatif sur la santé et provoque divers problèmes avec les articulations, les os, le système nerveux, le système digestif, la circulation sanguine, la respiration, la fertilité et les résultats dans l’inconfort général. Elle nuit également à la santé mentale et à l’estime de soi d’une personne obèse. Il n’est pas surprenant que la plupart des personnes qui ont des kilogrammes supplémentaires essaient de s’en débarrasser à un moment donné – se sentir mieux ou à cause de problèmes de santé.

Il existe de nombreuses façons de traiter l’obésité. Certaines personnes simplement se prennent en main et prennent une alimentation saine et commencent à faire du sport. Mais il y a aussi un groupe de personnes qui cherchent d’autres méthodes. Certains d’entre eux subissent une opération de rétrécissement de l’estomac, certains choisissent la liposuccion et certains … mangent des œufs de ténia (!). Il existe une autre méthode étrange  de traitement de l’obésité offerte par l’hôpital Changchun Kangda en Chine. Les patients sont … mis au feu !

Li Hang, 11 ans, est l’un des patients de la clinique offrant une méthode alternative de traitement de l’obésité.

Le poids du garçon 146 kg. Son obésité est causée par une maladie rare appelée syndrome de Prader-Willy qui se traduit par une alimentation compulsive, des problèmes avec l’apprentissage et le trouble de développement général. Quand il avait 4 ans, il pesait 40 kg, soit 2,5 fois plus que les autres enfants de cet âge. Le trouble de l’obésité a commencé quand le garçon avait 3 ans. Ses parents ont essayé plusieurs méthodes différentes depuis lors pour enfin recourir à la médecine traditionnelle chinoise.

La thérapie Li qui est en cours comprend un traitement au feu, appelé “huo liao”. Pendant la procédure, le guérisseur place sur le ventre du garçon une corde faite d’herbes qui sont recouvertes d’une feuille de plastique et d’un tas de serviettes trempées dans de l’alcool. La dernière étape est de mettre les serviettes sur le feu pour libérer les pouvoirs dans les herbes.

Les substances dans les herbes ont besoin de haute température pour commencer à travailler et faire perdre du poids. La procédure contribue également à faire face à la dépression, le stress, les problèmes de système digestif, etc. en vérité, même en regardant ça pourrait être terrifiant et ceux qui décident de l’essayer sont en effet des gens courageux.

Changchun Kangda Hospital à Changchun se spécialise dans le traitement de l’obésité et c’est la meilleure institution de ce genre en Chine. Elle offre diverses procédures traditionnelles de médecine chinoise telles que la ventouse, la thérapie de feu susmentionnée et l’acupuncture. Malgré le malaise que les procédures peuvent avoir causé, le jeune patient poursuit courageusement la thérapie et les effets sont visibles.

Il a perdu plus de 15 kg pour deux mois et il est susceptible de revenir au poids approprié. Vous pouvez dire que la thérapie au feu en fait “brûle des calories”.

Les statistiques sur l’obésité sont terrifiantes. Comparé à d’autres pays, le nombre d’enfants obèses entre 5 et 18 ans est le plus élevé en Chine et il semble être en croissance. Selon le rapport de la World Obesity Federation, en 2025 le nombre d’enfants obèses sera de 48,5 millions !

Prendre une mesure de prévention est un must, mais ses effets sont difficiles à prévoir. Malheureusement, nos modes de vie ont changé. Nous passons plus de temps assis, nous mangeons plus de nourriture qui est plein de calories et l’effet a augmenté la masse corporelle des enfants et des adolescents.

L’épidémie d’obésité est un fait – serons-nous en mesure de trouver le remède ?

http://www.estpositive.fr/

Rétrospective : 16 découvertes qui ont marqué la science en 2016


2016 a été une année productive pour la science dans différents domaines
Nuage

 

Rétrospective : 16 découvertes qui ont marqué la science en 2016

 

De la détection d’ondes gravitationnelles à la naissance d’un premier enfant conçu par deux mères et un père, l’année qui se termine a été riche en premières et en découvertes. Voici notre rétrospective scientifique de l’année 2016.


1.UNE NOUVELLE ÈRE GÉOLOGIQUE S’AMORCE POUR LA TERRE

Photo : NASA

La planète est entrée dans l’anthropocène, une nouvelle ère géologique marquée par l’impact des activités humaines sur l’écosystème terrestre, ont annoncé 35 géologues. L’accumulation de matériaux polluants dans l’environnement comme le plastique, l’érosion de la biodiversité et les changements climatiques provoqués par les gaz à effet de serre rejetés dans l’atmosphère marqueront l’avenir de la planète et deviendront la signature humaine.

Ce passage marque la fin de l’holocène, qui a duré plus de 10 000 ans, et qui avait commencé avec la fin de l’ère glaciaire.


2. DES ONDES GRAVITATIONNELLES ENFIN DÉTECTÉES

Photo : NASA

Des ondulations de l’espace-temps, appelées ondes gravitationnelles, ont été détectées directement pour la première fois par des astrophysiciens américains. La détection confirme une prédiction majeure de la théorie de la relativité générale énoncée par Albert Einstein en 1915 et promet de révolutionner l’étude de notre Univers.

Les scientifiques ont déterminé que les ondes détectées sont nées pendant la dernière fraction de seconde avant la fusion de deux trous noirs, des objets célestes encore mystérieux résultant de l’effondrement gravitationnel d’étoiles massives.

Cette détection est, par le fait même, la première observation de la « danse » finale de deux trous noirs qui finissent par fusionner.


3. UNE NEUVIÈME PLANÈTE DANS NOTRE SYSTÈME SOLAIRE

Photo : La Presse canadienne/R. Hurt

Dotée d’une masse d’environ 10 fois celle de la Terre, cette planète se trouverait sur une orbite 20 fois plus éloignée que celle de Neptune. Très lente, elle mettrait entre 10 000 et 20 000 ans pour boucler son tour autour du Soleil.

Ce sont des astronomes américains de l’Institut de technologie de Californie (Caltech) qui, à partir de calculs mathématiques et de simulations par ordinateur, ont établi la présence de la planète.

Jusqu’à présent, l’astre en question n’a pas été observé directement. Il pourrait être détecté par un télescope d’ici cinq ans. – http://bit.ly/2hawfOe


4.DES VACCINS CONTRE LE VIRUS ZIKA DÉJÀ EN PRÉPARATION

Photo : Reuters/Juan Carlos Ulate

La médecine répond plus rapidement que jamais à la menace présentée par un virus. Plusieurs vaccins contre le Zika sont actuellement en préparation sur la planète, dont l’un créé par Gary Kobinge et ses collègues du Centre de recherche en infectiologie de l’Université Laval.

Il a été le premier au monde à obtenir l’autorisation de la Food and Drug Administration des États-Unis et de Santé Canada pour son développement. M. Kobinger a d’ailleurs été nommé scientifique de l’année 2016 de Radio-Canada pour sa contribution à la mise au point d’un vaccin contre le virus Ebola.


5. L’EXOPLANÈTE LA PLUS PROCHE DE NOUS

Photo : ESO/M. Kornmesser

L’Observatoire européen austral a découvert Proxima B, l’exoplanète la plus proche de la Terre détectée à ce jour. Située à quatre années-lumière du système solaire, soit 40 000 milliards de kilomètres, cette planète rocheuse d’une dimension semblable à celle de la Terre gravite autour de l’étoile la plus proche en dehors du système solaire, Proxima du Centaure.

Elle se trouve dans une zone qui rend possible la présence d’eau liquide. Mais, il y a un petit problème : une sonde utilisant la technologie actuelle mettrait des milliers d’années pour y parvenir.


6. LA MACHINE DÉPASSE ENCORE L’HUMAIN

Photo : Google

Un ordinateur a battu un joueur professionnel au jeu de go, un exercice de stratégie d’origine chinoise. Aucune machine n’avait réussi l’exploit de battre un humain expérimenté à ce jeu, considéré comme l’un des plus complexes du monde.

Le programme qui a réussi l’exploit est AlphaGo, mis au point par DeepMind, une entreprise appartenant à Google. Il y a 20 ans, le programme Deep Blue d’IBM avait battu le champion d’échecs Garry Kasparov.


7. DEUX MÈRES, UN PÈRE ET UN COUFFIN

Bébé naissant dans les mains d'une femme

Un bébé Photo : iStock

Pour la première fois, un bébé est né d’un embryon constitué de l’ADN de deux femmes. La technique utilisée a permis d’éviter la transmission d’une maladie héréditaire de la mère à l’enfant.

Les médecins à l’origine de cette prouesse controversée ont implanté l’ADN du noyau de l’ovule de la mère dans l’ovule d’une donneuse, duquel le matériel génétique nucléaire avait été retiré, mais qui contenait de l’ADN mitochondrial normal.


8. LE SPECTRE DE LA LUMIÈRE DE L’ANTIMATIÈRE MESURÉ POUR LA PREMIÈRE FOIS

L'expérience ALPHA

L’expérience ALPHA   Photo : CERN/ALPHA

Le spectre optique d’atomes d’antihydrogène a été mesuré pour la première fois par des scientifiques de l’Organisation européenne pour la recherche nucléaire.

Les atomes ont été capturés dans un piège magnétique mis au point par les chercheurs de l’expérience ALPHA. Le résultat obtenu est en fait la première observation d’une raie spectrale dans un atome d’antihydrogène, ce qui permet de comparer pour la première fois le spectre de lumière de la matière et de l’antimatière.

Dans les limites de l’expérience, la conclusion est qu’il n’y a pas de différence par rapport à la raie spectrale équivalente de l’hydrogène.


9. LA THÉORIE DE L’ESPRIT N’EST PAS UNIQUE À L’HUMAIN

Photo : iStock

La capacité d’attribuer aux autres des capacités mentales invisibles comme des émotions, des désirs et des croyances n’est pas réservée aux humains. L’aptitude a été observée chez trois espèces de grands singes.

La primatologue américaine Frans de Waal, professeur à l’Université Emory, a montré que les chimpanzés, les bonobos et les orangs-outans parviennent à comprendre les fausses croyances d’autrui. Cette nouvelle connaissance laisse à penser que cette capacité était peut-être présente chez leur ancêtre commun, qui est aussi le nôtre.


10. VOLER PENDANT 10 MOIS

Photo : iStock

Le martinet noir (Apus apus) a battu le record de vol sans se poser de toutes les espèces d’oiseaux en restant dans les airs jusqu’à 10 mois, ont déterminé des ornithologues suédois.

Pour le constater, le Pr Anders Hedenström, biologiste à l’Université Lund, et ses collègues ont utilisé les données transmises par de petits récepteurs attachés à 13 martinets. Ils ont ainsi pu déterminer que ces oiseaux, qui mesurent de 16 cm à 17 cm de longueur, se posaient seulement pendant deux mois de l’année, au moment de la reproduction.

Pendant les 10 autres mois, ils sont en vol, se nourrissant et hibernant tout en migrant vers le sud du Sahara.


11. DE GRANDS YEUX SUR L’UNIVERS

Photo : Reuters

Le plus grand radiotélescope du monde est entré en service cette année dans le sud-ouest de la Chine. Le Five-hundred-meter Aperture Spherical Radio Telescope (FAST), qui présente une ouverture sphérique d’un diamètre de 500 mètres, couvrant une surface équivalente à 30 terrains de football, est installé dans une zone rurale de la province du Guizhou, entre trois collines karstiques. Les scientifiques l’utilisent pour sonder la présence d’hydrogène dans les galaxies lointaines, déceler la présence d’étoiles à neutrons et peut-être détecter une vie intelligente extraterrestre.


12. UN OS SYNTHÉTIQUE STIMULE LA RÉGÉNÉRESCENCE OSSEUSE

Un os synthétique

Un os synthétique   Photo : Adam E. Jakus

Des chercheurs américains ont mis au point une imprimante 3D qui fabrique des os synthétiques composés d’un biomatériau malléable et résistant stimulant la régénérescence osseuse. Cette percée permet d’espérer la création d’implants et de prothèses bon marché pour traiter un ensemble de blessures osseuses et dentaires, mais aussi pour la chirurgie plastique.

À la différence des autres greffes osseuses synthétiques existantes, ce nouveau matériau est à la fois élastique et très solide. Il peut aisément et rapidement être mis en place dans un bloc opératoire.


13. UNE TÊTE TRANSPLANTÉE

Photo : iStock/Jeff J Mitchell

Le neurochirurgien italien Sergio Canavero a annoncé avoir supervisé la greffe de la tête d’un singe sur le corps d’un autre singe. Cette opération a été réalisée avec la collaboration du Dr XiaoPing Ren Ren, de l’Université de Harbin, en Chine. Les expérimentateurs ont laissé vivre le singe greffé une vingtaine d’heures avant de le débrancher. À ce jour, ces expériences sur des souris ont été répétées des centaines de fois avec de bons résultats, explique le Dr Canavero.

Ce n’est pas la première fois qu’une greffe semblable est réalisée. En 1970, le neurochirurgien américain Robert White en avait effectué une, mais le primate, paralysé, n’avait survécu que quelques jours. Le Dr Canavero se dit prêt à passer aux choses sérieuses et à expérimenter la méthode sur des humains. Il a déjà un volontaire, Valery Spiridonov, un Russe qui souffre d’une maladie dégénérative.


14. UN SEUL EXODE AFRICAIN AURAIT PEUPLÉ LA PLANÈTE

Photo : iStock

Nos ancêtres ont-ils quitté leur berceau africain en une seule grande vague migratoire? C’est ce que tendent à montrer trois analyses génétiques publiées cette année.

L’homme moderne aurait ainsi quitté l’Afrique il y a de 60 000 à 80 000 ans pour coloniser le reste du globe. Ces résultats contredisent d’autres études qui laissaient entendre que l’Asie du Sud-Est et l’Australie auraient été peuplées lors d’une migration distincte.


15. UNE ENZYME AU RÔLE CRUCIAL POUR LE CONTRÔLE DU SUCRE ET DE L’OBÉSITÉ

Photo : iStock

Une équipe québécoise a découvert une enzyme qui pourrait contribuer à la lutte contre l’obésité et le diabète. Le glycérol-3-phosphate-phosphatase (G3PP), dont on ignorait l’existence dans les cellules des mammifères, a pour rôle d’éliminer les effets liés à un excès de sucre.

Les travaux des chercheurs, dirigés par Marc Prentki et Murthy Madiraju, du CRCHUM, ont démontré que cette enzyme régule l’utilisation du glucose et des lipides dans les organes.

À partir de cette découverte, les chercheurs veulent créer « de petites molécules capables d’activer l’enzyme G3PP ».

La réussite de l’expérience, qui devra être testée sur des animaux, ouvrira la porte à la création de nouveaux traitements pour les personnes qui souffrent de diabète ou d’obésité.


16. AU PLUS PRÈS DE JUPITER

Photo : NASA

Cinq ans après son lancement et un périple d’environ 3 milliards de kilomètres, la sonde Juno de la NASA s’est placée en orbite autour de Jupiter pour une mission qui vise à percer les mystères de la plus grande planète du système solaire.

Les images en haute définition prises par une caméra « JunoCam » révèlent des tempêtes et des systèmes météorologiques jamais observés auparavant. Des images en infrarouge des deux régions polaires ont également été transmises, lesquelles révèlent des zones de chaleur méconnues.

http://ici.radio-canada.ca/

Le Parkinson détectable sur de vieux tableaux de Dali


Chez les peintres, il serait peut-être possible de diagnostiquer des maladies dégénératives telles que le Parkinson et l’Alzheimer des années avant le diagnostic. Les scientifiques se sont penchés sur les grands peintres connus comme Salvador Dali
Nuage

 

Le Parkinson détectable sur de vieux tableaux de Dali

Le Parkinson détectable sur de vieux tableaux de Dali

La peinture pourrait aider à dépister des maladies dégénératives plus tôt.Photo Archives / AFP

Les peintres souffrant des maladies de Parkinson et d’Alzheimer pourraient être diagnostiqués très en amont grâce à l’analyse de leurs coups de pinceaux, affirme une étude publiée jeudi, s’appuyant sur des tableaux de Salvador Dali et Willem De Kooning.

L’étude a été menée sur 2092 peintures, dont des tableaux de deux artistes ayant souffert de la maladie de Parkinson, Salvador Dali et Norval Morrisseau, et de deux autres peintres eux victimes de la maladie d’Alzheimer, Willem de Kooning et James Brooks.

Des œuvres de Marc Chagall, Pablo Picasso et Claude Monet – qui n’ont pas souffert, eux, de maladies neurodégénératives – ont également été intégrées à l’étude, à des fins de comparaisons.

«Parvenir à savoir le plus tôt possible si vous avez un problème de santé est toujours une avancée médicale», explique à l’AFP Alex Forsythe, un des auteurs de l’étude, professeur de psychologie à l’université de Liverpool.

Les scientifiques ont recouru à l’analyse dite «fractale». Déjà utilisée pour différencier un tableau authentique d’une imitation, cette technique d’imagerie numérique a permis ici d’évaluer le degré de complexité des tableaux.

Dans les cas de De Kooning et Brooks, l’étude, publiée dans la revue américaine Neuropsychology, a mis en lumière une forte baisse de la complexité de leurs œuvres dès l’âge de 40 ans, soit bien avant que la maladie d’Alzheimer ne leur soit diagnostiquée.

De Kooning a été officiellement diagnostiqué en 1989, à l’âge de 85 ans, et Brooks à 79 ans.

COMPLEXITÉ ACCRUE

Pour Dali et Morrisseau, la recherche a conclu à une hausse de la «dimension fractale» au milieu de leur vie, suivi d’un déclin à l’approche de leurs 60 ans.

Or, Dali a été diagnostiqué de la maladie de Parkinson à 76 ans, quand sa main droite s’est mise à trembler fortement. Morrisseau avait lui 65 ans lors du diagnostic.

Dans les cas de Chagall, Monet et Picasso, l’étude montre une tendance inverse: une complexité accrue de leurs tableaux au fil des ans.

«J’espère que cette étude va déclencher une réflexion sur ce qui se passe dans le cerveau bien en amont» du diagnostic de la maladie, conclut Alex Forsythe.

http://fr.canoe.ca/

Les chiens aussi peuvent se faire des cheveux blancs


Chez l’être humain, le stress peut être une cause de grisonnement précoce. Chez les animaux, c’est aussi le cas, comme a démontré cette étude sur des chiens de 4 ans moins.
Nuage

 

Les chiens aussi peuvent se faire des cheveux blancs

 

Wouf | frodefjeld via Flickr CC License by

Wouf | frodefjeld via Flickr CC License by

Repéré par Peggy Sastre

Sous l’effet du stress, des angoisses et d’une impulsivité mal régulée, les toutous grisonnent du museau.

Les humains ne sont pas les seuls à se faire des cheveux blancs sous l’effet du stress: c’est aussi le cas de leurs meilleurs amis, les chiens. Menée sur 400 chiens âgés de 1 à 4 ans par deux comportementalistes canins et deux chercheurs en psychologie et en sciences animales des universités du Nord-Illinois et du Colorado, une étude montre en effet que les toutous les plus anxieux et les plus impulsifs ont tendance à voir leur museau blanchir plus vite que leurs congénères.

Pour arriver à ce résultat, Thomas J. Smith, Camille King, Peter Borchelt et Temple Grandin –par ailleurs reconnue pour ses travaux sur l’autisme– ont demandé aux propriétaires des chiens, croisés dans des parcs ou encore des cliniques vétérinaires du Colorado, de remplir un questionnaire en 42 points portant sur l’âge, le sexe, le comportement ou la santé de leurs animaux. À dessein, les auteurs ont exclu les chiens dépassant les 4 ans afin de ne pas risquer de biaiser leurs observations avec des animaux «naturellement» grisonnant –c’est-à-dire à cause de la sénescence et non du stress– et se sont concentrés sur les animaux à la robe foncée. En outre, pour chaque animal, les chercheurs ont pris une série de photos standardisées, de face et de profil, qui leur ont permis d’établir une échelle de blanchiment du museau en quatre niveaux –pas de blanc du tout, seulement au niveau des babines, à moitié blanc et totalement blanc.

Crédit photo: King, C. et al. Applied Animal Behaviour Science (2016). Creative Commons

Il en ressort que l’anxiété que manifeste le chien est bien corrélée à son degré de blanchiment du museau. Idem pour l’impulsivité et le sexe –les chiennes ayant tendance à se faire plus vite des poils blancs que les mâles. Par contre, la taille de l’animal, le fait qu’il ait été ou non stérilisé ou qu’il souffre de problèmes médicaux ne sont visiblement pas des facteurs significatifs de grisonnement précoce.

Des études antérieures avaient montré que les souris stressées ont aussi tendance à perdre leurs poils ou à se faire des poils blancs, un vieillissement accéléré détectable au cœur de leurs cellules.

http://www.slate.fr/