Une nouvelle vie pour le cheval gris de Napoléon


On entend souvent les histoires des hommes ou femmes qui ont fait l’histoire, et rarement des animaux qui les accompagnaient. Napoléon ne fait pas d’exception ou presque, car on sait l’histoire de son cheval Marengo
Nuage

 

Une nouvelle vie pour le cheval gris de Napoléon

 

© National Army Museum.

Le squelette du cheval Marengo, cheval arabe baptisé d’après la victoire française à Marengo en 1800 et abandonné par Napoléon lors de la bataille de Waterloo en 1815, va bénéficier d’un travail de conservation et d’un nouvel assemblage en vue de son exposition au National Army Museum à Londres pour sa réouverture au printemps prochain, ont rapporté lundi The Guardian et la VRT.

© National Army Museum.

« L’une des raisons principales pour remonter le squelette est de faire ressembler le pauvre Marengo un peu plus à un cheval. La tête baissée et la position rigide des pattes le faisaient plus ressembler à une mule », explique Sophie Stathie, curatrice citée lundi par le Guardian. « C’était un animal remarquable et il mérite un meilleur sort », a-t-elle ajouté.

Le cheval, mort en 1831, a initialement été remonté -tant bien que mal- au London Hospital par un certain Willmott, à en croire une petite plaque en argent sur l’un de ses os.

Dans sa nouvelle posture, Marengo trouvera sa place parmi d’autres reliques de Waterloo, comme des armes et des uniformes.

 

http://www.7sur7.be/

Une réponse à “Une nouvelle vie pour le cheval gris de Napoléon

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s