Vous n’arrivez plus à lire des livres? Voilà pourquoi


Il semble que la génération Y (1980-1995) a plus de difficultés à se concentrer pour se plonger dans un livre étant né entre deux mondes. L’autre monde bien sûr est Internet ou tout est rapide, tout nous interpelle
Nuage

 

Vous n’arrivez plus à lire des livres? Voilà pourquoi

 

© thinkstock.

De nombreux (ex-) lecteurs ressentent de plus en plus de difficulté à rester sagement devant un livre comme autrefois, avant l’ère internet. Mais la technologie n’est pas seule responsable. Il s’agit surtout d’un problème générationnel…

Vous avez envie de lire mais à chaque tentative la mission échoue et le livre termine sur la commode, relégué aux oubliettes par un smartphone et quelques fils d’actualité? Vous n’êtes pas le seul! Il s’agit du syndrome dit de « l’insécurité du lecteur », un problème de concentration qui touche surtout la génération Y (1980-1995), relate le magazine Slate.

Solutions illusoires

La frustration qui en découle est énorme, au point de pousser les concernés à multiplier les démarches pour retrouver ce paradis de la lecture insouciante: journée déconnectée, liseuse, balade en forêt, chalet à la montagne, exil sur une île déserte… mais rien n’y fait et l’entreprise dérive souvent vers une activité étrangère à l’objectif initial.

« Nés entre deux mondes »

Selon les études menées sur le sujet, ce phénomène s’explique par la nature-même de la génération Y, une génération née « entre deux mondes »:

« Nous avons atterri dans un monde différent de celui dans lequel nous sommes nés. Mais, à l’inverse de nos parents, nous ne pouvons nous en extraire. Nous sommes obligés d’y faire face. Et nous avons peur de ne pas être à la hauteur », affirme Katy Waldman dans un article consacré.

Malaise

Bref, cette génération n’est pas née avec internet et a été éduquée à la lecture imprimée sur papier avant de devoir s’adapter au format numérique. À cheval sur deux époques, elle n’est donc ni instinctivement liée au support traditionnel ni à l’actuel. Une « gêne » que ne rencontre pas la génération suivante baignée dès l’enfance dans cet univers connecté.

Impasse

Ajoutez à cela la surabondance de contenus, le streaming en ligne, le bombardements de notifications, le FOMO (« Fear Of Missing Out », la peur de louper quelque chose), l’impossibilité professionnelle de déconnecter régulièrement, les cinq boîtes mails et les multiples applications de discussions instantanées et vous comprendrez que terminer « Guerre et Paix » ce soir ne sera pas une mince affaire… 

http://www.7sur7.be/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s