Un chien fait son entrée dans le Guinness World Records après un saut en parachute


Il faut vraiment une confiance aveugle à son maître pour que ce chien saute en parachute. Ce Berger allemand fait partie d’une escouade de chien qui travaille pour trouver des braconniers et leurs armes en Afrique du Sud. Cependant, le saut en parachute me semble superflu
Nuage

 

Un chien fait son entrée dans le Guinness World Records après un saut en parachute

 

 

Records après un saut en parachute

Il est le premier chien parachutiste à œuvrer contre le braconnage en Afrique du Sud. Un fait qu’a récemment voulu récompensé le Guinness World Records.

Arrow, Berger Allemand de 2 ans, vient d’être consacré ! Travaillant avec son maître Henry Holtshyzen au sein de l’unité K9 du Paramount Group, il a fait son entrée dans le Guinness World Records pour être devenu le premier chien parachutiste à avoir sauté d’un hélicoptère depuis la base de Waterkloof Airforce dans le cadre d’une mission anti-braconnage, a rapporté le Mirror.

Choisi pour faire ce job depuis son plus jeune âge grâce à son tempérament, le chien a très vite reçu une formation spéciale pour réussir une telle performance. Aujourd’hui, il est l’un des 200 toutous entraînés par cette brigade qui lutte contre les braconniers.

De l’importance de la confiance Homme-Animal

Mais outre la formation, tout ceci n’aurait pas été possible si le chien et son maître n’avaient pas tissé de relation particulière. Arrow et Henry Holtshyzen sont inséparables : coéquipiers à la vie comme au travail, ils ont une confiance aveugle l’un en l’autre et partagent absolument tout.

«J’ai sauté de l’hélicoptère et c’était naturel pour lui de me suivre. Je compte sur lui et il compte sur moi», a par ailleurs livré le propriétaire de ce courageux toutou. «C’est un parachutiste né et un fou d’adrénaline. J’étais plus effrayé que lui !»

C’est donc ensemble, patte dans la main, qu’ils affrontent la pression quotidienne de ce métier qui n’est pas sans risque. Comme dans d’autres nombreux pays du continent, le braconnage est un véritable fléau en Afrique du Sud : rien qu’en 2015, plus de mille rhinocéros ont été abattus pour l’ivoire de leurs cornes. Et si les chiens permettent de repérer plus facilement les malfrats et leurs armes grâce à leur flair, on peut toutefois se demander si les utiliser dans de telles conditions est bien nécessaire…

https://wamiz.com/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s