Un chien renifleur de diabète, oui, ça existe


Les chiens sont reconnu pour leur odorat, ils peuvent détecter en autre une baisse de sucre qui est capital pour la survie d’un diabétique
Nuage

 

Un chien renifleur de diabète, oui, ça existe

 

Museau d'un chien

Lolly, le chien renifleur de diabète. Photo : Radio-Canada

Le flair unique du chien est exploité depuis longtemps pour détecter de la contrebande ou retrouver des victimes après les catastrophes. Des chiens sont maintenant entraînés à détecter l’hypoglycémie chez des personnes diabétiques.

Un texte de Gaëlle Lussiaà-Berdou de l’émission Découverte

Au Canada, quelques personnes diabétiques possèdent déjà ce type de chien.

Un peu comme les chiens d’assistance pour les personnes aveugles, le chien d’alerte au diabète suit son maître un peu partout dans ses activités quotidiennes.

Il est entraîné pour sonner l’alarme, en donnant des coups de museau, par exemple, lorsqu’il détecte que la glycémie de son maître chute. Le chien est aussi formé à réagir en apportant une trousse de secours qui peut contenir un glucomètre et de la nourriture, et à aller chercher de l’aide.

En mai 2015, Nancy Rodier, une habitante de Granby, a accueilli chez elle Lolly, une chienne d’alerte au diabète qui a été formée par la Fondation des lions du Canada, établie en Ontario. Depuis, elle assure qu’elle contrôle beaucoup mieux sa glycémie, grâce à la vigilance de l’animal.

Portrait de Nancy Rodier et de sa chienne Lolly

Nancy Rodier et sa chienne Lolly. Photo : Radio-Canada

En vieillissant, les symptômes sont moins évidents pour moi à détecter et c’est là que Lolly rentre en ligne de compte pour m’aider à ressentir davantage mes baisses de sucre. C’est elle qui le fait quasiment pour moi. Nancy Rodler, qui bénéficie de l’aide d’un chien renifleur

– Nancy Rodler, qui bénéficie de l’aide d’un chien renifleur

La chienne lui a évité plusieurs fois de plonger dans un coma diabétique.

Un odorat exceptionnel

L’utilisation des chiens d’assistance pour diabétiques repose sur l’odorat particulièrement développé de ces animaux de compagnie. Voici quelques explications en images :

Un mystère peu étudié

Néanmoins, très peu d’études ont été menées jusqu’ici pour déterminer l’efficacité des chiens d’alerte au diabète. L’une des rares qui existent a été menée par l’endocrinologue pédiatrique Dana Hardin, à Indianapolis, aux États-Unis.

« On manquait de données scientifiques sur ce phénomène qui a parfois été rapporté de manière anecdotique. Des patients diabétiques veulent avoir un chien d’assistance, mais leur endocrinologue ne sait même pas ce que c’est. Et s’il fait une recherche, il se rend compte qu’il n’y a quasiment rien là-dessus dans la littérature scientifique », explique-t-elle.

Pour mener ses recherches, Dana Hardin s’est associée avec Jennifer Cattet, éthologue et spécialiste du comportement canin, qui entraîne des chiens d’alerte au diabète.

Pour l’expérience, elles installent dans une pièce sept pots qui contiennent de petites boîtes d’échantillons de sueur et d’haleine recueillis sur des personnes diabétiques. Un seul parmi les sept pots contient un échantillon hypoglycémique. Les chiens entraînés au préalable à reconnaître l’hypoglycémie entrent seuls dans la pièce et sont surveillés par les expérimentateurs grâce à des caméras.

http://ici.radio-canada.ca/

2 réponses à “Un chien renifleur de diabète, oui, ça existe

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s