Amazon Go, l’épicerie sans caisse enregistreuse


Non merci ! Je ne voudrais pas aller dans ce genre de commerce. Il me semble que nous sommes à la merci des entreprises alimentaires. Même si les files d’attente ne sont pas toujours idéales quand il y a beaucoup de monde, cela demeure quand même une liberté de notre consommation
Nuage

 

Amazon Go, l’épicerie sans caisse enregistreuse

 

 

BIG BROTHER

– LAURENT LASALLE

Le géant du commerce en ligne a dévoilé cette semaine son concept d’épicerie sans caisse enregistreuse qui tire profit d’une toute nouvelle technologie liée au téléphone mobile de ses clients.

À défaut de concurrencer Netflix en lançant son service Prime Video au Canadacomme le suggérait les rumeurs, Amazon a plutôt choisi de dévoiler cette semaine son projet d’établir une chaîne de supermarchés d’un nouveau genre à travers les États-Unis.

Le concept? Visiter le commerce en question, prendre ce que l’on souhaite, et quitter les lieux sans perdre son temps à faire la queue ou à faire la conversation avec qui que ce soit en attendant de payer. Une expérience d’achat accélérée, judicieusement nommée Amazon Go.

Si cette formule donne l’impression de commettre un vol à l’étalage, c’est sans compter la technologie exploitée par Amazon dans ce contexte.

 

«Nous utilisons la vision artificielle, l’apprentissage profond, et la combinaison de capteurs, très similaires à ce que l’on retrouve dans les voitures autonomes», explique Amazon dans sa vidéo. «Nous nommons cette technologie Just Walk Out

Car avant de pénétrer un commerce, il faut bien entendu numériser l’application Amazon à l’entrée. Ce sont les capteurs à la sortie du magasin qui identifieront ce que vous avez en votre possession afin de les facturer automatiquement à votre compte.

Du point de vue de consommateur, il va de soi que le bénéfice est de parvenir à réaliser ses emplettes plus rapidement. Pour Amazon, on compte certainement traquer ce que vous achetez régulièrement pour vous améliorer son système de recommandations. Qui vous incitera, peut-être, à consommer plus. D’autant plus que la barrière psychologique de «passer à la caisse», l’étape où l’on est informée du prix de nos achats, est essentiellement reléguée aux oubliettes. À moins de faire comme la cliente dans la vidéo et de prendre soin de vérifier le montant de la facture à votre sortie du supermarché.

Le premier commerce Amazon Go devrait ouvrir ses portes au début 2017 à Seattle, à Washington, non loin de la maison-mère d’Amazon. La boutique d’une superficie de 1 800 pi2 (environ 170 m2) est actuellement mise à l’essai par des employés de l’entreprise.

http://branchez-vous.com/

6 réponses à “Amazon Go, l’épicerie sans caisse enregistreuse

  1. Ca va être beaucoup plus de gens qui vont être remplacés par ce genre de chose, plus que les politiques nous en disent, au nom de la concurrence et de plus de facilité.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s