Un Pitbull élu maire d’une ville !


Un pittbul élu maire aux États-Unis, ce n’est pas au Québec que cela arriverais. C’est symbolique mais cela permet de faire une levé de fond pour un village de 300 habitants
Nuage

 

Un Pitbull élu maire d’une ville !

 

 

Un Pitbull maire – Facebook  @brynneth.pawltro

Tandis que toute notre attention est portée sur les élections présidentielles, une petite ville du Kentucky (Etats-Unis) vient quant à elle d’organiser ses élections municipales. Et le nouveau maire… a quatre pattes.

Elle s’appelle Brynneth Pawltro en hommage à l’actrice hollywoodienne Gwyneth Paltow, c’est un Pitbull et elle est… maire. Plus précisément, maire de la ville de Rabbith Hash, dans le Kentucky, qui compte tout de même 300 habitants !

Des chiens en quête de pouvoir ? 

C’est à l’issue d’une grande bataille électorale que la chienne a pu être démocratiquement élue. Son concurrent s’appelait Bourbon, un Berger australienbien décidé à prendre le pouvoir. Mais grâce à son programme prônant la tolérance vis-à-vis des chats de la ville, c’est finalement Brynneth Pawltro qui est arrivée en tête… pour le plus grand bonheur de son maître, Jordan Bamforth.

A Rabbit Hash, il est de coutume de faire d’un chien le maire de la ville. C’est même une tradition depuis 1988, date à laquelle Borneman était le premier chien élu. Ce poste est cependant symbolique : il permet de lever des fonds (un dollar par bulletin) qui permettent de financer le fonctionnement de la petite commune.

http://wamiz.com/

Une réponse à “Un Pitbull élu maire d’une ville !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s