Diabète: 5 conseils pour composer son assiette


Le diabète est un mal que beaucoup souffre. Ils doivent tout surveiller pour ne pas que leur glycémie soit trop haute. Alors, les repas peuvent être un vrai casse-tête
Nuage

 

Diabète: 5 conseils pour composer son assiette

 

Chaque année à l’occasion de la journée mondiale du diabète, les médecins et professionnels de santé rappellent l’importance pour les malades d’équilibrer leurs repas pour éviter les complications liée à l’hyperglycémie. Voici 5 principes diététiques simples à mettre en place.

PRIVILÉGIER DES FRUITS À INDEX GLYCÉMIQUE BAS

Les recommandations santé nous encouragent à manger 5 fruits et légumes par jour. Pour les diabétiques, il est conseillé d’éviter les fruits dits à «index glycémiques élevés» qui font monter en flèche le taux de sucre dans le sang. Mieux vaut éviter les bananes, les dattes, l’ananas, la mangue, et préférer les fruits rouges (framboises, fraises, mûres, myrtilles), les pommes, les poires, les oranges, les pamplemousses, les pêches, les nectarines. À noter que la cannelle abaisse le taux de sucre dans le sang. Elle peut sucrer café, thé et être saupoudrée sur du yogourt.

SÉLECTIONNER LES DESSERTS LES PLUS LÉGERS

Certaines pâtisseries préparent des gâteaux pour les diabétiques qui divisent par deux la teneur en sucre des douceurs, notamment grâce à des substituts naturels au sucre. Ces petits plaisirs sont à consommer occasionnellement et toujours dans le cadre d’un repas pour limiter l’effet hyperglycémiant.

PRIVILÉGIER LES ALIMENTS ANTI-INFLAMMATOIRES

Au régime à index glycémique bas, les personnes diabétiques sont invitées à associer un régime de type méditerranéen, anti-inflammatoire, axé sur les poissons gras (saumon, sardines, maquereaux), les légumes et les huiles d’olive et de colza. L’inflammation est une des causes de l’insulino-résistance.

AVOINE ET L’ORGE, LES CÉRÉALES AUTORISÉES

Ces deux céréales riches en fibres sont intéressantes pour les personnes diabétiques, car elles ralentissent l’absorption des glucides dans l’intestin et permettent donc de mieux réguler la glycémie et les besoins en insuline. Selon une dernière étude, publiée dans l’European Journal of Clinical Nutrition, l’orge, tout comme l’avoine, réduirait le risque de maladie cardiovasculaire, lié au mauvais cholestérol: le LDL. L’action de l’orge pourrait principalement bénéficier aux patients souffrant de diabète de type 2 qui affichent des taux de mauvais cholestérol élevés.

ÉPICES ET AROMATES POUR DOMPTER LA GLYCÉMIE

Les personnes diabétiques peuvent agrémenter leur assiette de curcuma, de cannelle, de clou de girofle, d’ail et d’oignon sans mettre leur santé en danger. Au contraire ces aromates et épices sont non seulement capables de baisser le taux de sucre dans le sang, sans compter la source de plaisir qu’elles peuvent apporter au moment des repas.

http://fr.canoe.ca/

2 réponses à “Diabète: 5 conseils pour composer son assiette

  1. je suis en plein la dedans, je regarde partout sur internet des recettes, je me trouve mes trucs, mais pas facile, car souvent les recettes sont avec des choses qu’on a pas forcemmetn en grande surface, ou des trucs compliqués, et par ex lorsque tu as une culture culinaire, de ton pays par ex, c est difficile d’aimer desfois des choses autres comme des plantes de je sais pas ou,
    donc ce midi, je fais des cuisses de poulet que j ai revenu ds l huile olive, avec oignon et poivrons et tomates, j ai recouvert d’un peu d’eau, et j’ai soupourdré d’ail , poivre, sel, thym, (cela fait un peu meridional) et pis voila, est ce que je suis dans le juste ? j en sais rien, je sais pas la quantité d’huile que je vais manger sur une cuisse, tu vois le genre, et en plus je suis ennuyée pour mes enfants, j ai pas envie non plus qu’il mange des trucs fades, pff c est un blem ce diabete, car on te dis pas de sucre, ok, je veux bien, mais yen a partout !!! meme ds les fruits !!!! dans les légumes !!!!! la carotte !!!!!!!! moi qui aime bien la carotte, crotte,
    et en plus faut qu’on se limite en gras !!!! eviter beurre et machin chouette,

    ok c est comme cela, mais , bon je suis décue, je pensai pouvoir gerer cela, et avoir une vie normal, j ai ka plus rien mangé ou picoré des graines de quinoa et faire la poule, voila, je vais manger cru, pfff

    en fait faudrait qu’on nous eduque, pour plus tard faire de bons plats sains a nos enfants et qu’ils aient pas ce diabete à la noix, en plus on nous fait peur
    et en plus j’ai vu ce que le diabete peut faire comme infirmité, j en reviens pas encore,

    bisous,
    ps, il est bien ton billet et clair

    • Cela ne doit pas être évident mais les épices et aromates sont de grands atouts. Ma fille fait souvent des desserts en remplaçant par des dattes ou bananes mûres et puis la cannelle clou de girofle, muscades etc. Semarie bien dans les desserts

      Moi c’est pas le sucre qui fait défaut mais les lipides et pourtant je mange moins gras wue la majorité des gens

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s