Arrêtez de blâmer l’hiver pour les pellicules, c’est plus compliqué que ça


Pour ma part, je ne crois pas avoir connu un épisode de pellicule. Pourtant plusieurs éprouvent une gène sans compter les démangeaisons au cuir chevelu
Nuage

 

Arrêtez de blâmer l’hiver pour les pellicules, c’est plus compliqué que ça

 

The Huffington Post Canada  |  Par Monika

Il est difficile de comprendre ceux qui aiment l’hiver. Encore plus lorsque vient le temps de l’année où notre cuir chevelu devient irrité et tellement sec au point où les pellicules se mettent de la partie.

Selon la scientifique séniore de Head & Shoulders Emily Pack, une personne sur deux a déjà eu des pellicules au cours de sa vie. Donc, même si vous pensiez en être exempté pour le restant de vos jours, détrompez-vous.

dandruff

Et même si elles sont complètement inoffensives, les pellicules sont embarrassantes. Personne n’aime avoir des flocons blancs qui couvrent son col roulé noir. Et pire encore, personne n’aime les démangeaisons, les rougeurs et la sécheresse qui viennent avec tout ça.

Mais avant de blâmer l’hiver encore une fois pour tous vos maux, sachez que la saison n’est pas vraiment responsable des pellicules. Bien sûr, il y a des facteurs tels que le froid qui peuvent empirer les symptômes, mais la chute de pellicules découle d’un problème hormonal.

« La levure se développe plus facilement sur les surfaces graisseuses, de sorte que les gens prédisposés à la peau grasse sont plus susceptibles d’avoir des pellicules », explique Emily Pack dans un courriel à nos confrères du Huffington Post Canada Style.

« Cette prédisposition peut être génétique, et si c’est le cas, les pellicules seraient plus susceptibles de toucher les membres d’une même famille. Le stress et les problèmes d’ordre émotionnel peuvent entraîner une sensibilité accrue aux démangeaisons, mais il est peu probable qu’ils soient la seule source de vos problèmes de cuir chevelu. »

Certaines personnes doivent faire avec une chute chronique de pellicules (oui, ça veut dire qu’il n’y a pas de traitement). Ce type de trouble du cuir chevelu se nomme dermatite séborrhéique.

Mme Pack décrit cela comme « un trouble de la peau qui affecte les zonez du corps où le sébum – l’huile naturelle produite par les cellules de la peau – est produit, ce qui comprend le cuir chevelu, le visage te le haut du torse.

Peu importe si vous souffrez de dermatite séborrhéique ou avez tout simplement quelques pellicules, une excellente façon de lutter contre les deux est d’utiliser un shampoing antipelliculaire et un revitalisant régulièrement. Il est également conseillé de laver fréquemment ses cheveux afin d’éviter une accumulation de produits coiffants sur votre cuir chevelu, facteur qui peut aussi aggraver la santé de votre cuir chevelu.

dandruff

Quelques ingrédients naturels tels que du bicarbonate de soude, du vinaigre de cidre de pomme et de l’huile de coco peuvent être appliqués sur le cuir chevelu pour aider à rééquilibrer le tout.

« Bien que ces remèdes peuvent temporairement masquer les symptômes, leur utilisation n’est pas la meilleure solution pour vous attaquer à vos pellicules, explique Emily Park. En fait, puisque certains d’entre eux ont des niveaux très élevés ou très bas de pH, ils peuvent perturber l’équilibre naturel de votre cuir chevelu et de vos cheveux. »

Autres petits trucs : évitez de porter une tuque tous les jours comme elle empêche le cuir chevelu de respirer. Ne vous couchez pas non plus la tête mouillée.

http://quebec.huffingtonpost.ca/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s