Le Saviez-Vous ► Les vers parasites les plus dangereux


 

Les parasites ne sont pas esthétiquement parlés très jolis. En fait, ils sont des sujets idéals pour faire des films à science-fiction. Peu importe, ils peuvent par contre, être très dangereux
Nuage

Les vers parasites les plus dangereux

 

Lise Loumé

Spécialiste santé au pôle digital de Sciences et Avenir

Redoutables pour l’homme et d’autres mammifères, les vers parasites présentent des morphologies variées, et parfois même, insoupçonnées.

Ankylostomes, ascaris, helminthes… Différents groupes de vers parasites infectent les mammifères depuis des millions d’années. Malgré des progrès modernes en matière d’assainissement, certains ont encore un impact dévastateur sur la santé humaine, en particulier dans les pays en voie de développement, infectant plus de personnes que le paludisme et la tuberculose.

Les mécanismes d’infection des vers parasites ne sont pas encore totalement connus. Deux études ont été publiées à ce sujet dans la revue Science en 2014 : la première explorait la manière dont les infections des vers helminthes peuvent compromettre le système immunitaire en réveillant des virus latents et la deuxième comment ces mêmes vers empêchent les défenses antivirales du système immunitaire de s’activer.

Toxocara canis

Toxocara canis (souvent dénommé Ascaris du chien) infecte principalement les chiens. Arrivé à maturité, ce ver mesure 9 à 18 centimètres de long.

Ascaris lumbricoides

La femelle Ascaris lumbricoides pond jusqu’à 200.000 oeufs par jour. Les Centres américains pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) estiment que 807 à 1.221 millions de personnes sont infectés par ce ver parasitaire dans le monde.

Dirofilaria immitis

Dirofilaria immitis se propage par les piqûres de moustiques. Il infecte principalement les chiens mais peut aussi parasiter d’autres animaux tels que les chats et les furets, rarement les humains.

Schistosoma mansoni

Schistosoma mansoni. Ce ver parasite cause la schistosomiase, encore appelée bilharziose, la deuxième maladie parasitaire la plus dévastatrice dans le monde. Elle est présente dans les zones tropicales et subtropicales : en Afrique, en Asie et dans le bassin méditerranéen.

Les ténias

Les ténias (encore appelés « vers solitaires ») utilisent des crochets et des ventouses à la pointe de la tête pour s’ancrer eux-mêmes dans la muqueuse intestinale de l’hôte.

Le ténia du porc

L’infection intestinale causée par le ténia du porc (aussi nommé « ténia armé) est généralement asymptomatique. Mais ses larves peuvent provoquer une infection dans le cerveau, les muscles et d’autres tissus du corps appelée cysticercose.

Necator americanus

Necator Americanus s’attache aux villosités de l’intestin pour sucer le sang d’un hôte, causant douleurs abdominales, diarrhée et perte de poids.

http://www.sciencesetavenir.fr/

3 réponses à “Le Saviez-Vous ► Les vers parasites les plus dangereux

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s