Ils se font enterrer vivant à Notre-Dame-du-Mont-Carmel


Payer pour avoir peur ! Être poursuivi, enlever, enterrer vivant et tout le tralala des films d’horreur tout cela selon le forfait choisit .. Faut vraiment  pas savoir quoi faire de sa peau pour s’amuser à ce genre d’activité
Nuage

 

Ils se font enterrer vivant à Notre-Dame-du-Mont-Carmel

 

Ils

Vivre l’expérience d’une nuit d’horreur.Photo Fotolia

Charey Traversy

 

Une centaine d’amateurs de sensations fortes ont accepté de vivre un véritable cauchemar, une «nuit d’horreur», à Notre-Dame-du-Mont-Carmel.

Un scénario digne des films d’horreur a été mis en scène pour 150 personnes le temps de 12 heures d’épouvante, isolées sur une montagne surnommée Notre-Dame-des-Six Martyres.

Les participants sont poursuivis, abandonnés dans les bois et kidnappés. Tout est fait pour que leur nuit aille de surprises en frayeurs.

«L’horreur, c’est ce qui frappe l’imaginaire. Le soir du 1er octobre nous serons complets. Il y a des participants qui vont faire cinq heures de route pour être présents. C’est une expérience qui se démarque. Il y a trois différents forfaits. Tout le monde peut se faire poursuivre. Les codes jaunes peuvent se faire attacher. Les codes rouges: enterrer», explique Éric Paul Parent des Productions Hérôle.

Effectivement, on peut notamment lire cette description pour les «gilets rouges» sur le site web d’Une nuit d’horreur :

«Ce niveau est le plus intense et n’est pas recommandé aux poules mouillées. En plus de tout ce que nous pourrons faire aux gilets verts et jaunes, nous pourrons vous enfermer dans des espaces restreints, vous enterrer ou vous forcer à manger des choses dégoûtantes.»

Après six ans d’existence et à la tête de plusieurs projets comme le «Parcours de la peur» à Trois-Rivières, les Productions Hérôle poussent l’expérience du jeu immersif encore plus loin.

«Si les gens trouvent ça trop intense, on a une phrase clé qu’ils peuvent prononcer: «Je veux mon nounours». Et on les retire du jeu», raconte Éric Paul Parent.

Les participants doivent avoir 18 ans et plus. Une quarantaine de comédiens animeront la soirée. Par mesure de sécurité, une intervenante et des ambulanciers seront aussi sur place.

Il en coûte entre 150 et 200 $ selon la formule choisie.

http://fr.canoe.ca/

3 réponses à “Ils se font enterrer vivant à Notre-Dame-du-Mont-Carmel

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s