Ce distributeur emballe ses pâtes avec des déchets…de pâtes


C’est un pas éco-resposable en autant qu’après l’emballage soit recyclable. Au moins, il y a des compagnies qui cherchent des solutions à long terme
Nuage

 

Ce distributeur emballe ses pâtes avec des déchets…de pâtes

 

 

Par Elodie Tymen

 

L’enseigne de supermarchés britannique Waitrose recycle les déchets de ses pâtes afin de s’en reservir pour l’emballage desdites pâtes. Au total l’emballage est composé à 15% de déchets alimentaires.

L’un des plus gros points noirs de la pollution concerne les emballages alimentaires. Ils sont présents partout, en quantité parfois exagéré, et ne sont pas faciles à recycler. En 2016, certains industriels se sont essayés à de nouveaux emballages éco-responsables, à l’image de la caséine, emballage naturel à base de protéine de lait, comestible.

Le distributeur britannique Waitrose s’engage lui aussi pour l’écologie et pose les jalons pour valoriser plus largement les déchets alimentaires. L’enseigne britannique a ainsi lancé deux nouvelles variétés de pâtes fusilli sans gluten dont l’originalité se trouve non pas dans leur composition mais dans… l’emballage. Ce dernier est constitué partiellement de composants issus de déchets alimentaires, déchets issus de la production-même desdites pâtes. La boucle est bouclée.

Ces variétés de pâtes sont fabriquées à base de petits poiss et de lentilles corail. Les pois, cosses et lentilles, rejetés lors de la selection qualitative de la production sont recyclés et utilisés pour élaborer la boîte d’emballage au lieu d’être jetés.

Jo Heywood , acheteur de Waitrose a expliqué vouloir offrir à ses clients, «des pâtes avec une torsion à la fois sur le plan nutritionnel et environnemental, puisqu’ elles sont un produit de base pour de nombreuses familles».

Les deux nouvelles variétés de fusillis sans gluten

Au total l’emballage est composé à 15% de déchets alimentaires, ce qui réduit le besoin de pâte à papier vierge ainsi que les émissions de GES de 20%. Waitrose ne s’arrête pas là puisque la boîte est adaptée au contact alimentaire, ce qui élimine la nécessité d’un film intérieur et donc élimine la possibilité de contamination du contenu. En effet, les emballages plastiques et cartonnés libèrent des substances dangereuses pour la santé et peuvent contaminer les aliments. De composition chimique complexe et souvent secrète, certains de ces cartons cachent en fait de nombreux produits chimiques pouvant être nocifs pour la santé des consommateurs. Les acheteurs de ces nouvelles pâtes font donc un choix éthique et nutritif.

http://www.lefigaro.fr/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s