Voici Pizza, l’ours polaire «le plus triste du monde»


Qu’est qu’un ours polaire fait dans un centre commercial !?! Et en plus son décor est artificiel sauf pour l’eau et est victime du bruit et des flashs d’appareil photo. Il n’est pas le seul qui est dans cette situation, une situation vraiment grotesque
Nuage

 

Voici Pizza, l’ours polaire «le plus triste du monde»

 

L'ours Pizza, le 12 mars 2016. | Animals Asia via Flickr CC License by

L’ours Pizza, le 12 mars 2016. | Animals Asia via Flickr CC License by

Repéré par Robin Panfili

La captivité de cet ours polaire dans un centre commercial chinois vire au cauchemar.

Pizza, c’est son nom, est décrit comme l’ours polaire «le plus triste du monde». Depuis le début de l’année 2016, l’animal est confiné dans un parc à thèmes marin flambant neuf, installé dans un grand centre commercial de la ville de Guangzhou, en Chine. Dans son petit enclos éclairé par des néons bleus, rien n’est prévu pour qu’il puisse échapper aux flashs des appareils photos ni aux cris des visiteurs. Pire, aucune tentative de reproduire un environnement naturel et adapté aux besoins cette espèce n’a été envisagée par les créateurs de l’aquarium, souligne Animals Asia, une fondation de protection des animauxvivant en milieu sauvage ou urbain.

Pour lui venir en aide, une pétition en ligne a été lancée pour exiger la fermeture du parc et une meilleure prise en charge des animaux. Même si les responsables de la fondation semblent bien conscients qu’il sera difficile d’obtenir gain de cause à court terme, ils ne perdent pas espoir, note le Guardian. 

Face à la pression de l’opinion publique, la direction du parc à thèmes a promis «une meilleure vie pour ses animaux» et des «améliorations»,a confié Dave Neale, directeur d’Animals Asia, au Guardian.

L’ours polaire Pizza n’est pas le seul à avoir été embarqué dans cette galère. Ce parc à thèmes dédié à la découverte de la vie océanique –où il n’est pas rare d’apercevoir des poissons morts flotter à la surface de l’eau– abrite également six jeunes belugas, deux loups arctiques ou encore cinq morses. Lors de son ouverture au début de l’année 2016, Animals Asia avait déjà décrit ce parc comme une «prison pour animaux».

L’industrie des parc à thèmes dédiés à la vie océanique est en pleine expansion en Chine. Ce sont des attractions notamment prisées par les classes moyennes à la recherche de nouvelles formes de divertissement, explique le Guardian. Le quotidien britannique ajoute que le pays compte déjà trente-neuf parcs du même genre et qu’une douzaine d’autres devraient ouvrir leurs portes dans les deux années qui arrivent. 

http://www.slate.fr/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s