Des bébés tortues hypnotisés pour la science


C’est vraiment ingénieux, pas besoin Messmer pour hypnotiser des bébés tortues ! Lors des pesées, il est difficile d’avoir le juste poids quand le bébé plein de vie gigote de tout bord, tout côté. Cette méthode est sans danger pour les tortues marines, reste à savoir si cela fonctionne pour d’autres espèces de tortues
Nuage

 

Des bébés tortues hypnotisés pour la science

 

Des bébés tortues hypnotisés pour la science

Ce bébé tortue se fait hypnotiser sur la balance.Capture d’écran Gentside Découvert

Les biologistes ont développé une astuce incroyable pour peser plus facilement les petites tortues marines juste après leur éclosion. Cette opération, indispensable pour contrôler la santé globale des populations, est souvent rendue difficile par le trop-plein d’énergie des bébés. Pour parvenir à les faire tenir un instant sur la balance, ils ont ainsi mis au point une technique d’hypnose. 

Le protocole est aussi simple qu’efficace. Tout à fait inoffensif, il consiste à retourner les petits sur le dos, à leur couvrir les yeux et à appuyer doucement sur leur corps. En quelques secondes, ces derniers arrêtent de s’agiter et entrent dans un état de transe. Celui-ci peut durer jusqu’à 25 secondes, le temps de permettre aux chercheurs d’effectuer des mesures précises à quatre décimales.

UNE RÉPONSE INNÉE À L’OBSCURITÉ ET À LA PRESSION

La méthode a été imaginée par le chercheur Mohd Uzair Rusli et son équipe de l’Université de Malaisie, dans l’État de Terengganu. Les scientifiques ont en effet remarqué que les bébés s’arrêtaient généralement de bouger lorsqu’ils étaient placés dans l’obscurité, loin de tous repères visuels. Un phénomène également observable à l’état sauvage, lorsque les tortues se retrouvent empilées les unes au-dessus des autres dans le nid.

Les biologistes ont donc eu l’idée de reproduire ces situations en couvrant les yeux des bébés et en appuyant simultanément sur leur ventre avec un doigt seulement pour imiter la pression des carapaces entassées dans le nid. En procédant de cette manière, ils sont parvenus à  déclencher une réponse innée chez les tortues marines.

Pour le moment, la méthode n’a été testée que sur des tortues vertes (Chelonia mydas) dont les chercheurs malaysiens étudient les populations. Toutefois, ils pensent que celle-ci pourrait fonctionner sur d’autres espèces telles que les tortues luths par exemple.

«Elles présentent toutes les mêmes comportements et s’appuient sur les mêmes repères pour évacuer le nid» explique Mohd Uzair Rusli.

MESURER SANS BLESSER

Pour le chercheur comme pour de nombreux autres biologistes marins, cette nouvelle pratique d’hypnose représente une véritable opportunité. En effet, il est actuellement très difficile de peser des bébés tortues en raison de leur comportement naturellement frénétique visant à  rejoindre le plus rapidement l’océan tout en évitant les prédateur.

Hors, la pesée représente pour ces petits un danger car la moindre chute, même du haut d’une balance peut leur être fatale, endommageant leurs organes internes fragiles. Pourtant, ces mesures de poids sont extrêmement importantes car elle permettent d’estimer le niveau de leurs réserves d’énergie.

En effectuant des pesées précises sans risquer la vie des précieuses petites tortues marines, les scientifiques espèrent pouvoir évaluer avec plus de justesse l’état général de leurs populations. Ces données devraient permettre à terme la mise en place de mesures de protection plus adaptées à  leurs besoins si celles-ci sont considérées comme étant menacées.

http://fr.canoe.ca/

2 réponses à “Des bébés tortues hypnotisés pour la science

Répondre à Leodamgan Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s