Ce qu’il faut savoir sur la crème solaire


Il fait chaud, le soleil est fort, il faut donc se protéger ainsi que les enfants. Il faut éviter les crèmes fait aux États-Unis, car ils sont moins fiables que ceux fait au Canada et en Europe. De plus, comme ont le dit si bien … “Mets-en c’est pas de l’onguent,” il faut en mettre une bonne couche
Nuage

 

Ce qu’il faut savoir sur la crème solaire

 

Une étude américaine révèle que les produits solaires ne protègent pas tous autant que prévu.

Une étude américaine révèle que les produits solaires ne protègent pas tous autant que prévu.   PHOTO : ISTOCK

Si les crèmes solaires ne remplissent pas toutes leurs promesses, leur utilisation aussi n’est pas toujours optimale. Le dermatologue Joël Claveau affirme que l’on devrait appliquer quatre fois plus de crème solaire et s’assurer d’un FPS élevé, toujours au-delà d’une protection 30.

Questionné sur les résultats d’une étude américaine qui révèle que plusieurs écrans solaires ne protègent pas la peau adéquatement, le Dr Joël Claveau n’est pas surpris.

« Pour ce qui est des écrans solaires au Canada, on a vraiment toute une gamme d’ingrédients qui sont meilleurs qu’aux États-Unis. C’est bien connu que les écrans solaires canadiens et européens sont meilleurs que les produits américains », avance-t-il.

Le Dr Claveau raconte que certains de ses collègues américains recommandent à leurs patients de se procurer des écrans solaires au Canada.

Sur une soixantaine de produits testés par le Consumers Reports aux États-Unis, près de la moitié ne respectait pas le facteur de protection contre les rayons ultraviolets inscrit sur la bouteille.

Certains produits allaient même jusqu’à protéger deux fois moins que ce qui était promis. Des lotions, comme Banana Boat sport, sont vendues au Canada.

Une bonne crème solaire

Comment bien choisir sa crème solaire? Le Dr Claveau recommande d’utiliser un FPS élevé pour s’assurer d’être protégé adéquatement.

« Une protection 50, 60 ou 100, est-ce que ça vaut vraiment la peine? Il faut savoir que les gens mettent quatre fois moins d’écrans solaires qu’ils devraient. Donc, déjà là, ils n’en ont pas assez pour rejoindre la recommandation, et ensuite on constate que certains écrans n’ont pas le FPS qui est écrit sur la bouteille. »

Une raison supplémentaire pour utiliser des produits au FPS élevé, « au moins de la 30, sinon 45, 50 ou 60 », suggère le dermatologue.

 Il conseille aussi d’appliquer de la crème au moins deux fois par jour et en bonne quantité. Après la baignade, il faut aussi se protéger de nouveau, aucune ne résiste véritablement à l’eau.

« On oublie souvent la nuque, les oreilles, le front. C’est démontré qu’on doit utiliser une bouteille de crème solaire par semaine et non pas une pour tout l’été », précise le spécialiste.

Les écrans solaires vendus en magasin sont très « sécuritaires », affirme Joël Claveau. Le logo de l’Association canadienne de dermatologie est aussi un gage de qualité.

ci.radio-canada.ca

2 réponses à “Ce qu’il faut savoir sur la crème solaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s