Piège mortel pour animaux préhistoriques


Lors de la dernière période glacière, le bitume a emprisonné nombre impressionnant d’animaux préhistoriques dont plusieurs en bon état. Une manne pour les scientifiques
Nuage

 

Piège mortel pour animaux préhistoriques

 

prehistoire

Un mammouth de Colomb et un tigre à dents de sabre, piégés dans une nappe de bitume.

Au cours de la dernière période glaciaire, les puits de bitume ont constitué des pièges mortels pour nombre de mammifères.

Les puits apparaissaient lorsque les hydrocarbures formés dans les profondeurs de la Terre remontaient à la surface. Situées dans des zones marécageuses des grandes plaines d’Europe et d’Amérique du Nord, ces nappes voyaient défiler des animaux assoiffés… qui finissaient embourbés dans le bitume.

Le malheur des créatures préhistoriques fait aujourd’hui le bonheur des paléontologues : la substance a préservé leurs os. À Los Angeles, en Californie, le puits de La Brea a révélé pas moins de 4 millions de fossiles. Il est l’un des dépôts de l’ère glaciaire les plus riches du monde. Et compte notamment des ossements d’oiseaux, de tigres à dents de sabre, de paresseux, de serpents, de souris, des restes de scarabées, et même un crâne de mammouth parmi les mieux conservés jusqu’à ce jour. Ce bestiaire fossile offre une vision unique de l’écosystème de La Brea, il y a 40 000 ans.

http://www.nationalgeographic.fr/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s