#MoreThanMean : Une vidéo démontre le harcèlement que subissent les journalistes sportifs féminines


Quoique je ne comprends pas l’anglais, je peux imaginer ce qu’il est dit, car dans d’autres domaines, on entend des propos aussi méchants, sexistes et immoraux dans les réseaux sociaux. Ces personnes qui offensent n’auraient pas le courage de dire les mêmes choses en face de la personne. Ces personnes ne seraient pas capables de faire autant que leur cible ou peut-être qu’ils sont jaloux que des femmes réussissent. En tout cas, ces gens qui écrivent des vulgarités aussi méchantes les unes que les autres n’ont aucun mérite et montrent juste leur étroitesse d’esprit et n’ont donc rien d’intelligent à dire
Nuage

 

#MoreThanMean : Une vidéo démontre le harcèlement que subissent les journalistes sportifs féminines

 

 

Une vidéo inspirée du désormais célèbre segment « Celebrities Read Mean Tweets » de l’émission Jimmy Kimmel Live vise à montrer le harcèlement que vivent sur Internet les journalistes sportives féminines aux États-Unis.

Si le début de la vidéo créée l’équipe du podcast Just Not Sports est léger, le ton change rapidement, et on a de la difficulté à ne pas être touché par ce sketch d’environ 4 minutes.

La vidéo réalisée par Chad Cooper et One Tree Forest Films a invité des hommes du public à se rendre en studio pour y lire des #MoreThanMean Tweets (tweets plus que méchants) à deux reporters, Sarah Spain et Julie DiCaro.

Les hommes, même s’ils ne sont pas les auteurs de ces tweets haineux, deviennent rapidement mal à l’aise et ont beaucoup de difficulté à lire ces vulgarités à la femme à laquelle elles sont adressées.

Physiquement et sexuellement violents, ces courts messages laissés sur Internet ont de quoi choquer.

Une personne a même dit espérer que DiCaro se fasse violer « de nouveau ». Comme cette dernière l’expliquait dans un billet de blogue sur le HuffPost États-Unis il y a quelques années, elle a été victime d’un « viol typique » à l’université.

La vidéo se conclut sur une phrase qui résume l’entièreté du segment précédant :

« Nous ne serions pas prêts à leur dire cela face à face. Alors, ne l’écrivons pas non plus. »

Selon ce texte de Poynter, en 2014, 90 % des journalistes sportifs aux États-Unis étaient des hommes.

http://quebec.huffingtonpost.ca/

Une réponse à “#MoreThanMean : Une vidéo démontre le harcèlement que subissent les journalistes sportifs féminines

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s